Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 décembre 2005

Un logiciel amusant.

Aujourdhui pas de politique.

Mais un logiciel amusant qui permet d'ecrire un texte a plusieurs mains !!

Jusqu'a 14 redacteurs peuvent travailler simultanement sur le meme texte.

Chaque intervenant dispose de sa couleur propre et insere, supprime ou modifie dans le texte commun.

Pour ceux qui ont envie de se liguer pour rediger leur programme electoral ou pour ecrire ensemble un poeme ou un roman policier c'est l'outil ideal:

http://www.moonedit.com/indexen.htm

23:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

19 décembre 2005

Quelques mensonges.

Après les évenements de novembre 2005 dans les banlieues, il n'est pas inutile de revenir sur les declarations du ministre de l'interieur.

Avec un aplomb incroyable et avec la complicite de la quasi-totalite des medias M. Sarkozy s'est permis d'assener une serie de contre-verites et de mensonges. En voici une liste, non exhaustive:


1 - Le drame de Clichy sous bois faisait suite a une tentative de cambriolage ?

A ce jour aucun debut de preuve n'a ete apporte. Et pour essayer de se disculper le ministre fait etat d'un appel telephonique. Anonyme bien entendu.

La verite est sans doute moins glorieuse. Une bande de jeunes jouant au foot dans un terrain proche d'un chantier, une ronde de police, un controle de routine ...


2 - Les deux jeunes victimes n'auraient pas ete poursuivies par la police ?

Malheureusement pour la these de M. Sarkozy il existe un survivant qui vient de tout raconter. La parole d'une victime -sans casier judiciaire- contre celle d'un politicien retors et ruse ...

Car il s'agissait bien d'un controle de police, avec gyrophare, policiers armes de flashball, ... et course poursuite.


3 - Les emeutes de novembre ont ete organisees ?

Un recent rapport de police provenant des RG aneantit la these de M. Sarkozy. Il confirme le caractere spontane des emeutes:

"les jeunes des cités étaient habités d'un fort sentiment identitaire ne reposant pas uniquement sur leur origine ethnique ou géographique, mais sur leur condition sociale d'exclus de la société française"


4 - 80% des emeutiers etaient des delinquants ?

Ce chiffre fantaisiste provient de la confusion volontaire entre "connu des services de police", ce qui signifie avoir fait l'objet d'un controle d'identite de routine, et "avoir un casier judiciaire" ce qui est le cas de moins de 25% des jeunes interpelles.

...

Sans meme juger sur le fond du probleme, il y a quelque chose d'insultant pour les Francais quand un ministre de la Republique se permet autant d'ecarts avec la verite ...

Et apres la "racaille" et le "karcher" ce sont des propos qui detruisent definitivement l'image de ponderation, de serieux et de reflexion, laborieusement et mediatiquement mise en avant par ce personnage !!

13:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

13 décembre 2005

Qui connait la LOLF ?

En ce moment les sénateurs terminent de voter le budget de l'Etat pour 2006 et pour la première fois le vote ne se fait pas sur les crédits ou les dépenses des ministères mais sur des "missions" et des "programmes".

La LOLF c'est tout simplement la Loi organique sur la Loi des Finances, prévue par l'article 34 de la Constitution de 1958 et qui determine les modalites de l'elaboration du budget de l'Etat chaque annee.

Votee le 1er aout 2001 elle s'applique pour la premiere fois en 2005/2006 apres plusieurs annees de preparation et d'experimentations.

On pourrait penser qu'il s'agit d'un simple changement des regles juridiques. Il n'en est rien !!

La LOLF c'est une arme de guerre entre les mains des "liberaux" afin de "moderniser" l'Etat. Ou le demanteler selon les opinions !

La principale nouveaute c'est que le budget de l'Etat n'est plus vote par Ministere et par chapitres budgetaires mais par Missions. Pour etre plus precis le budget de l'Etat est divise en 34 missions, chaque mission s'organise en programmes, eux memes declines en actions ... il existe 134 programmes.

On trouvera les details techniques ici: http://www.minefi.gouv.fr/lolf/index1.html

Mais les grandes idees de la LOLF sont helas simples:

1 - diminuer le nombre des fonctionnaires

2 - découper les fonctions de l'Etat en petits morceaux

3 - imposer une culture de resultats statistiques

Pour diminuer le nombre de fonctionnaires l'outil porte le joli nom de "fongibilite asymetrique des budgets" (sic) ce qui signifie en francais courant que chaque responsable se voit confier un budget dont il peut user a sa guise a condition de respecter une regle simple: la part des salaires peut diminuer au profit d'autres depenses mais on ne peut jamais faire l'inverse !

Au nom de cela certaines administrations essayent deja de pousser les vieux (bien payes en fin de carriere) vers la sortie afin d'embaucher des jeunes (moins bien payes) ! L'argent economises sur les salaires paiera les loyers ou les equipements ...

Le decoupage en missions/programmes/actions correspond litteralement a une dissection de la fonction publique en minuscules entites. Et il ne faut pas etre grand clerc pour deviner que se prepare ainsi la privatisation acceleree de pans entiers de la fonction publique que l'on transformera par exemple en "agences" ...

Et en substituant a une culture de moyens une culture de resultats statistiques, lesquelles statistiques diront tout ce que l'on voudra leur faire dire, on organise methodiquement l'inefficacite de l'Etat.

Par exemple, on ne vote plus tel nombre d'enseignants pour tant d'eleves, car ce qui serait le bon sens est desormais devenu "archaique". Maintenant on vote pour obtenir tel pourcentage d'eleves sachant lire (un minimum) en arrivant en 6eme. La statistique se contentera desormais d'evaluer le "socle minimum".

Et sans encombres on fabrique une ecole a deux vitesses: le public au socle minimum et les cours prives de qualite mais hors de prix.

Et tout le reste est a l'avenant.

Petit detail amusant, la LOLF a ete votee par la totalite des deputes, toutes tendances confondues ! :)

23:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

04 décembre 2005

Feu sur la justice !!

Depuis les déclarations fracassantes de Sarkozy sur les "juges qui doivent payer leurs erreurs" la récente affaire d'Outreau vient de relancer le débat sur la "responsabilité" des magistrats.

Toutes ces diatribes véhémentes sont pourtant stupides. L'affaire d'Outreau vient justement de montrer que notre système judiciaire fonctionne correctement. Une erreur judiciaire vient d'être réparée en appel.

On aimerait demander à nos politiciens à quoi servirait d'avoir des juridictions d'appel si chaque procès devait immanquablement se terminer par une décision parfaitement équilibrée et irrévocable !!

Le magistrat infaillible n'existe pas. Pas davantage que le politicien infaillible. Et personne ne songerait à demander au second de "payer" pour ses erreurs. Responsable mais jamais coupable.

Et pourtant l'erreur d'Outreau est bien le résultat de décisions politiques prises aux plus hauts niveaux par ceux la même qui en critiquent frénétiquement les résultats !

Qui a décidé depuis des années de ne pas augmenter les moyens squelettiques de la Justice ?

Qui essaye de remplacer les Tribunaux par des organes de jugements "au rendement" au nom d'un prétendue "culture de résultats" ?

Justement les résultats on les voit. Des tribunaux qui fonctionnent à l'abattage, des juges "auxilliaires" incompétents, des jugements rendus à la va vite pour faire des économies ...

Et il faut rappeler que le procès d'Outreau a dérapé lorsque les magistrats n'ont pas effectué les contre expertises requises pour des raisons budgétaires !!

Mais nos Tartuffes modernes ne veulent rien voir de tout cela. Leur démagogie n'a plus de limites.

On se souvient de Sarkozy exigeant des magistrats, au mépris de la Constitution, qu'ils appliquent les peines requises ... par la police !

Quelques mois plus tard le même individu réussit à faire interpeller des milliers d'adolescents et à les faire condamner sommairement. Fabriquant des mini Outreau à la chaine.

Et le revoilà, sans vergogne, qui fait mine de se scandaliser d'une erreur judiciaire.

Les rapports entre le pouvoir et la justice ont toujours été compliqués mais il est facile de comprendre la situation actuelle:

- il y a une véritable volonté de vengeance de la part d'une partie de la classe politique qui reproche à la Justice d'être encore trop impartiale et de ne pas hésiter à s'attaquer aux "gens biens"

- d'autre part le capitalisme moderne exige de réduire l'Etat à son socle minimum et la justice idéale est celle du 19ème siècle toute entière consacrée à réprimer et condamner ... les travailleurs !

Et pour finir je soumets a votre sagacité ce cas d'école:

Un ministre en charge de l'ordre public fait supprimer les commissariats de police dans plusieurs quartiers "à risques". Parallèlement il fait supprimer tout le travail de prévention et donne des ordres pour que la police harcèle en permanence les jeunes de ces quartiers. Et afin de compléter le tableau il vient en personne injurier et stigmatiser les populations de ces quartiers accompagnés de puissants médias.

Quelques mois plus tard, comme prévu, une bavure fait deux morts, les jeunes se révoltent, des voitures brulent ... et l'incendie se répand dans d'autres quartiers "traités" de la même manière.

Indubitablement le ministre est responsable et coupable. Doit-il "payer pour ses erreurs" ??!!

11:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)