Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 avril 2006

CPE - Après la victoire.

En vrac quelques reflexions. D'abord c'est bien une immense victoire, il n'y a pas lieu de tergiverser a ce sujet.

Et je comprends parfaitement l'attitude des etudiants qui essaient de continuer. Car le CPE parti, les problemes subsistent.

Malheureusement une partie de ces problemes necessitent a nouveau la mobilisation de la quasi totalite de la population active, comme ce fut le cas pour abolir le CPE.

Or une fraction de la "gauche" et des syndicats n'a plus en tete qu'une seule idee : restaurer l'ordre !!

Le PS ne fera meme pas obstruction parlementaire au nouveau texte remplacant le CPE pour ne pas gener le gouvernement. Attitude etrange pour des opposants politiques ! Mais qui se comprend parfaitement quand on mesure tout ce qui rapproche le neoliberalisme de l'UMP et le social-liberalisme du PS !

Idem pour les syndicats dont la Confederation etudiante (liee a la CFDT) appelait a reprendre les cours moins d'une heure apres l'annonce du deces du CPE !! C'est qu'on est deja stresse a cet age la :)

Et pourtant il en reste des problemes : la repression anti jeune, le CNE, le social en general ...

Mais la question qui m'interpelle c'est le traditionnel "Maintenant quoi faire ?"

Il n'est pas inutile de rappeler une fois de plus pourquoi le combat contre le CPE a ete gagnant. C'est l'alliance des salaries et des etudiants qui a mis KO les malfaisants de l'UMP. L'unite des travailleurs (et futurs travaileurs) pour resumer. Le "Tous ensemble" que nous reclamions depuis - au moins - 2003 !

Mais il faut aussi entrer dans les details "politiques"; l'unite d'action et l'efficacite n'ont pu etre obtenues que parce que deux conditions etaient remplies:

1 - un programme unifiant (le rejet du CPE)

2 - une organisation de combat (la coordination)

Sans ces deux elements in-dis-pen-sa-bles le CPE commencerait a tourner a plein regime aujourdhui ...

Or quelle est la situation actuelle ?

L'objectif unificateur n'existe plus puisque justement ... il vient de deceder :)

L'organisation de combat est en train de ceder la place au foisonnement habituel des "organisations" traditionnelles.

L'unite syndicale de facade etait imposee par la puissance du mouvement. Ce n'etait pas le mouvement qui etait puissant grace a l'unite syndicale comme des farceurs voudraient nous le faire croire. C'etait tout le contraire. Devant un mouvement puissant les directions syndicales ont fait front pour etre en mesure, eventuellement, de le liquider !

Bref nous voila revenu a une configuration classique.

Pour autant rien ne sera plus comme avant. La populaton vient de prouver qu'elle avait les moyens de resister efficacement a la vague ultra liberale. Il ne fait pas de doute que cela influencera aussi les pays voisins.
C'est un acquis gigantesque venant apres la victoire du 29 mai.

Mais revenons aux etudiants. Les voila embarques dans une demarche politique qui releve de la dialectique "programme - parti" pour employer les vieux mots du marxisme archaique :)

Or le programme n'existe quasiment pas, il est peu visible et peu susceptible de mobiliser unitairement.

L'organisation de lutte - la coordination - se voit concurrencer directement par les organisations syndicales traditionnelles.

A mon humble avis la poursuite du mouvement ne peut continuer que sont des formes differentes.

On retombe dans le laborieux. Elaborer un programme, des revendications, des principes d'actions ... et le tout dans le cadre d'une organisation ...

Eh oui ! Mais rien de desesperant la dedans. Au contraire.

Juste se dire "le monde n'est jamais que ce que l'homme en fait !" (ou la femme :)

19:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

il ne faut pas non plus croire que ç a va marcher à chaque fois, les bloqueurs s'epuiseront avant l'etat dans certains cas

Écrit par : pierrot le zygo | 11 avril 2006

mais j'espere bien que ca va marcher la prochaine fois

j'ai encore en travers de la gorge une retraite par repartition, un reste de secu et une poignee de lois liberticides !

alors des que M. Tout le monde s'apercoit qu'on lui a fauche sa retraite, et ca va vite se voir, on remets ca

mes baskets, ma petite laine, deux badges et une banderole ... et c'est reparti comme en 14 :-))

Écrit par : touriste | 11 avril 2006

Ce que personne ne fait remarquer, c'est que c'est la deuxième victoire avec le rejet de la Constitution européenne.
Serait-ce l'histoire qui se serait mise en marche après avoir longtemps sommeillé ?
L'avenir le dira. Une chose est sûre c'est les choses doivent changer d'abord dans les esprits.
Je ne pense pas que ce soit mûr, mais les gens commencent à réfléchir. Et c'est bon signe.

Écrit par : ROBIN DES BOIS | 11 avril 2006

Les commentaires sont fermés.