Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 novembre 2006

Sarkozy et la police.

Les idees securitaires de Sarkozy ne semblent pas faire recette dans la police.

Les resultats des elections syndicales de la police sont eloquents : le syndicat Alliance, pro Sarkozyste, perd sa premiere place tandis que l'UNSA (reputee a tort proche de S. Royal) devient le premier syndicat de police.

Meme si le resultat etait previsible en raison de la fusion UNSA SNPT il n'en demeure pas moins symbolique.

Et une epine dans le pied de Sarkozy quand il tentera de recommencer ses divagations securitaires pour faire monter la pression lors de la campagne 2007.

Mais le resultat le plus significatif se trouve chez le syndicat (sarkozyste) des commissaires, le SCHFPN qui passe de 88% des voix à 58% au profit du SPIP.

Meme si le SCHFPN reste majoritaire c'est une baisse spectaculaire pour le syndicat ultra Sarkozyste !

Et c'est bien comprehensible. Avec la LOLF et la culture des statistiques imposees par Sarkozy, les commissaires deviennent des "managers" au detriment de leur taches de lutte contre la criminalite.

Une position particulierement inconfortable. Ces professionels savent bien que la politique spectacle de Sarkozy nous conduit droit dans le mur !

On ne lutte pas contre la delinquance dans les quartiers difficiles en supprimant les commissariats et en reduisant les effectifs pour les remplacer par des descentes de CRS et des "coups" mediatiques.

Le plus ecoeurant c'est la reaction de Sarkozy qui promet ... davantage de moyens en 2007.

Mais ce que Sarkozy, president de l'UMP et ministre de l'interieur, refuse de faire aujourdhui, on ne voit pas trop pourquoi il le ferait en 2007 une fois elu !

Difficile de nous prendre davantage pour des imbeciles !

Les policiers et les citoyens en general apprecieront.

Commentaires

Quelle igorance des réelles motivations des commissaires de police dans ces propos ...
Qui d'entre eux peut bien en avoir à faire de M. SARKOZY, ou d'un(e) autre d'ailleurs. Les patrons de police sont les serviteurs de la République, et non d'un quelconque politicien.
Le rejet du "Schtroumpf" révèle avant tout le rejet d'une organisation servile (quel que soit les partis au pouvoirs), servant avant tout ses caciques et sa cuisine interne.
Un peu de "glassnost" dans la haute hiérarchie policière ne pouvait pas faire de mal :)

Écrit par : pragma | 28 novembre 2006

Par ailleurs, un rédacteur avisé n'aurait pas commis la boulette de citer le SPIP (un peu à droite de la droie ... et non représenté chez les commissaires de police) comme concurent du Schtroumpf. Il s'agit du Syndicat Indépendant des Commissaires de Police (S.I.C.P.). Mais les lecteurs auront rectifiés d'eux-mêmes ...

Écrit par : pragma | 28 novembre 2006

Damned !! je me suis trahi !!

Desormais tout le monde sait que je ne suis PAS commissaire de police !!

Je m'en remettrais :)

Cela dit Sarkozy avait quand meme une opinion differente de la votre car selon le syndicaliste Massanet c'est la premiere fois qu'un ministre de l'interieur se permet de commenter les elections syndicales ...

En interpretant longuement le cas de l'UNSA et en evitant de parler des commissaires il fait preuve d'une selectivite bien etrange !

L'echec du Schtroumpf doit bien le gratouiller un peu :)

Écrit par : touriste | 30 novembre 2006

Le fait d'éviter de parler des commissaires de police prouve bien qu'il n'en a rien à faire :)
C'est toujours moins étrange que de faire des commentaires sur des sujets que l'on ne maîtrise pas. C'est paut être ca de venir en touriste sur des forums où l'on parle de choses sérieuses :)

Écrit par : olamwill | 05 décembre 2006

Eh bien sans etre un specialiste un citoyen a toujours interet a se meler des affaires de police ...

Sinon on se retrouve avec un excite qui fait voter des lois pour punir des la maternelle et qui organise la delation municipale et l'enfermement psychiatrique express !

Toute ressemblance avec une loi votee - a grand peine heureusement - n'est pas vraiment fortuite

Par ailleurs quand on voit l'instrumentalisation de la police par Sarkozy pour servir sa carriere, je ne suis pas sur que les policiers soient dupes

En ce moment c'est le grand nettoyage des stats' delinquance, immigration, on ajuste tous les chiffres comme le chef a demande !

Et je vous parle meme pas de l'utilisation des policiers par Sarkozy dans le cadre de ses deplacements electoraux ...

Manipuler la police pour se faire mousser et la mobiliser - aux frais du contribuable - pour ses deplacements electoraux

Ca c'est de la vraie deontologie :)

Écrit par : touriste | 05 décembre 2006

Les commentaires sont fermés.