Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 novembre 2006

Vocabulaire.

A ma connaissance il reste encore a ecrire une histoire du langage sous le neo liberalisme.

Car l'une des armes de la propagande neoliberale consiste a selectionner les mots afin de maquiller la realite, de semer le doute dans les esprits, et de rendre acceptable l'inadmissible.

Exemples.

Le patron : ce mot a quasiment disparu du langage "officiel". Il faut reconnaitre qu'il vehiculait depuis le 19eme siecle une connotation bien negative : le gros avec un cigare !!

Exit le patron. Et bienvenue au personnage mythique de l'entrepreneur. Le gendre ideal, jeune, cadre, maigre, dynamique ... et riche !

Et qui ne doit sa fortune qu'a son propre travail, et surtout pas a l'exploitation de salaries sous payes !

Lesquels salaries sont egalement rebaptises. L'ouvrier est devenu un operateur. L'homme de menage un technicien de surface, et ainsi de suite ... L'important c'est d'individualiser et de contrer la facheuse tendance au gregarisme si naturelle chez les exploites :)

Meme le chomeur a ete renomme : il est devenu demandeur d'emploi. La difference est subtile. Le chomeur evoque une victime de la societe. Le demandeur d'emploi est un acteur du marche du travail.

Les licenciements massifs n'ont plus cours bien sur. On doit dire plan social. Social : c'est tellement plus sympa.

Entendu recemment sur France info l'expression "plan de sauvegarde de l'emploi". C'est encore plus cool. Licencier 300 personnes et ne parler que des emplois sauves (provisoirement). Moi j'apelle cela savoir po-si-ti-ver !

Bien sur les pauvres n'existent plus dans la societe liberale. Mais on trouve encore des "plus demunis" selon la locution habituelle. Et il faut insister sur le "plus" qui distingue bien le vrai pauvre, le pauvre meritant en quelque sorte, du pauvre vulgaire et meprisable !

La greve a ete aussi largement escamotee. A la rigueur on peut mentionner un arret de travail ou un conflit social. Generalement une faible mobilisation :)

Quand aux manifestations de salaries ou d'etudiants on parlera de "grogne". Un terme carrement bestial mais qui evoque bien tout le mal que l'on doit penser de ces debordements revendicatifs !

Mais ne soyons pas negatifs. Si certains mots sont bannis du vocabulaire bien pensant d'autres sont dans toutes les bouches autorisees. Il en est ainsi du mot liberte. Un mot magique !

Par exemple, si votre patron, euh pardon chef d'entreprise, vous propose de bosser en concurrence avec des ouvriers, enfin des operateurs voulais je dire, de Singapour qui sont payes au lance pierre.

Eh bien vous avez la LIBERTE d'accepter de travailler 48H par semaine pour une bouchee de pain.

Sinon c'est le chomage, enfin la recherche d'emploi quoi :)


Bref une immense entreprise de transformation et de travestissement du langage, en vue d'imposer une vision ultra liberale de la societe, d'essayer de masquer la realite de l'exploitation, des inegalites, des injustices ...

Changer les mots pour changer la vie. Mais en pire !!

On trouvera encore d'autre exemples du vocabulaire neoliberal sur ce site :

Les amis du Monde Diplo.


Et ce n'est pas fini. Apres le vocabulaire officiel, les ideologues neoliberaux en veulent maintenant a l'apprentissage de la lecture et a la grammaire .... je crains le pire, mais ce sera pour un autre article :)

20:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24 novembre 2006

Sarkozy et la police.

Les idees securitaires de Sarkozy ne semblent pas faire recette dans la police.

Les resultats des elections syndicales de la police sont eloquents : le syndicat Alliance, pro Sarkozyste, perd sa premiere place tandis que l'UNSA (reputee a tort proche de S. Royal) devient le premier syndicat de police.

Meme si le resultat etait previsible en raison de la fusion UNSA SNPT il n'en demeure pas moins symbolique.

Et une epine dans le pied de Sarkozy quand il tentera de recommencer ses divagations securitaires pour faire monter la pression lors de la campagne 2007.

Mais le resultat le plus significatif se trouve chez le syndicat (sarkozyste) des commissaires, le SCHFPN qui passe de 88% des voix à 58% au profit du SPIP.

Meme si le SCHFPN reste majoritaire c'est une baisse spectaculaire pour le syndicat ultra Sarkozyste !

Et c'est bien comprehensible. Avec la LOLF et la culture des statistiques imposees par Sarkozy, les commissaires deviennent des "managers" au detriment de leur taches de lutte contre la criminalite.

Une position particulierement inconfortable. Ces professionels savent bien que la politique spectacle de Sarkozy nous conduit droit dans le mur !

On ne lutte pas contre la delinquance dans les quartiers difficiles en supprimant les commissariats et en reduisant les effectifs pour les remplacer par des descentes de CRS et des "coups" mediatiques.

Le plus ecoeurant c'est la reaction de Sarkozy qui promet ... davantage de moyens en 2007.

Mais ce que Sarkozy, president de l'UMP et ministre de l'interieur, refuse de faire aujourdhui, on ne voit pas trop pourquoi il le ferait en 2007 une fois elu !

Difficile de nous prendre davantage pour des imbeciles !

Les policiers et les citoyens en general apprecieront.

20 novembre 2006

L'Avenir en rose ?

Apres la victoire royale de Segolene (oui je sais le jeu de mot est facile :) le paysage politique commence a se degager quoiqu'en disent les zavis zautorises.

Du point de vue du bipartisme qui monopolise la vie politique depuis longtemps, il apparait clairement (si j'ose dire :) que le vainqueur de 2007 sera le candidat qui recevra le moins de coups de couteaux dans le dos ... de la part de ses amis de trente ans !

Au PS la victoire, etonnante par son ampleur, de Segolene Royal a toutes les chances de marginaliser les deux clans qui viennent d'etre battus. En ce sens qu'il n'oseront rien tenter dans l'immediat et qu'ils sont contraints et forces de s'aligner sur la ligne PS-Hollande-Royal.

On ne peut pas en dire autant a l'UMP ou la menace Segolene devient oppressante (IFOP today: Sego 51 Sarko 49) et commence a creer du remous.

Villepin qui etait donne KO debout depuis le CPE commence a remuer ... le nez :) et rappelle a tout propos que le candidat UMP n'est pas encore designe et que tout est ouvert.

Chirac appuie discretement et depuis Bordeaux Juppe s'agite. Quant a Alliot Marie elle est quasiment declaree comme candidate opposante a Sarko. Probablement incapable de s'imposer dans l'appareil UMP elle serait neanmoins une candidate "independante" toute designee et bien appuyee par le clan Chirac Villepin.

Et si ... un deuxieme tour voyait un affrontement Sego - MAM ?

Dans ce cas le titre de mon petit article aurait ete premonitoire !! ;)

Mais ne vendons pas la peau du Nicolas avant de l'avoir ecrase. Comme disait Chirac en prive, il faut toujours pietiner Sarko :

1 - parce que c'est le seul langage qu'il comprend
2 - parce que ca porte bonheur :)

Cela dit en attendant le debut de la campagne 2007, force est de reconnaitre que la president en 2007 risque bien d'etre une presidente nommee Segolene ...

Ce qui me rejouirait plutot si l'interessee avait un programme de gauche ce qui n'est helas pas le cas.

Bref apres encore quelques escarmouches a l'UMP je crois que la question du programme va reprendre le dessus sur les rivalites de personnes.

Enfin le programme !! Mais n'anticipons pas :)

20:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

19 novembre 2006

Elections a l'americaine !!

Ben non je vais pas parler de la France. Mais des elections de mi mandat qui se sont deroulees aux USA et sanctionnees par une severe defaite de Bush et ses acolytes au Parlement.

Des elections democratiques ? Oui sans doute. Mais le probleme c'est qu'on en sait rien !!

Beaucoup d'Etat utilisent des machines a voter informatiques, fabriquees par des entreprises privees, et dont la fiabilite est plus que douteuse.

Exemple edifiant de l'Etat de Floride : Did Your Vote Get Counted?

Bref apres le decompte, 18000 voix ont disparues dans les entrailles du programmes et plus aucun moyen de verifier.

Si bien que le candidat elu a toutes les chances d'etre le perdant !!

Etonnant, non ?

Et ce n'est pas une anecdote. Les memes mesaventures se produisent dans toutes les elections US et dans plusieurs etats. Au point que la victoire de Bush aux presidentielles resulte d'une decision de justice, mais pas des votes reels des electeurs.

Avec les machines a voter on ne connaitra jamais la realite du scrutin. (Dur pour les Irakiens ! peut etre encore 4 ans de guerre !!)

L'auteur de l'article indique pourtant la solution : toute simple :)

On met une machine a voter qui compte les votes mais a chaque vote on imprime sur papier un bulletin de controle.

Des que la machine deconne (ce qui semble etre frequent aux USA) on recompte les papiers.

CQFD.


Morale:

Le XXIeme siecle capitaliste sera celui du papier ou ne sera pas (democratique !)

mdr :)

16:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

18 novembre 2006

Sarkozy et la liberte de la presse.

Qui se souvient encore de la couverture de Paris Match l'annee derniere ?

En pleine crise conjugale le magazine avait publie la photo de Cecilia et de son amant.

Selon le journal Le Monde qui raconte l'histoire (Lire article complet) la reaction de Sarkozy avait ete epique !!

Tout cela meritait vengeance.

On est quand meme pas dans un pays ou les journalistes ont le droit de dire la verite !!!!!!!

Bref Sarkozy a fait une scene a son ami Lagardere qui se trouve etre le patron du groupe de presse.

Au passage on apprend quelques details bien nauseabonds au sujet de Sarkozy, comment il avait facilite les affaires financieres de son ami Lagardere qui lui devait un "retour d'ascenseur".

Petites magouilles politico-financieres entre bons amis :)

Aujourdhui Sarkozy tient sa vengeance, le redacteur en chef est limoge.

Toute la redaction du journal s'est mis en greve pour protester contre ce licenciement politique !

Une histoire edifiante !

Voila comment Sarkozy concoit nos libertes fondamentales.