Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 décembre 2006

Les assistés.

Parlons encore d'un sujet qui fache : les assistes. C'est a dire les pauvres, les "plus demunis" dans la novlangue neoliberale. Ce qui fache le bourgeois et ses sous fiffres c'est que la societe doit aider financierement les pauvres !

Et avec une bonne grosse demagogie de nanti on n'hesite pas a assener "qu'un assiste gagne plus sans travailler qu'un travailleur pauvre" ! (quelle touchante sollicitude du bourgeois envers les salaries qu'il sous paye :)

Voyons cela de plus pres. Autant le dire de suite la legislation sociale, les lois, les decrets, les circulaires, cela represente au moins 45000 pages de documentation. Mais on peut se limiter a un expose sommaire et neanmoins edifiant.

En France nous avons trois grandes categories d'aides sociales :

- les aides a la famille, c'est a dire aux enfants
- les aides au logement
- les allocations de survie (ASS, RMI)

Pour etre exhaustif il faudrait ajouter les aides aux vieux, aux invalides et aux etudiants. Mais pour le moment les bien pensants, genre Sarkozy, n'osent pas les accuser de ne pas travailler. Pas encore !

Les aides a la famille comprennent une gamme de primes pour la naissance des enfants, des allocations pour les elever et diverses incitations pour renoncer a travailler.

Les aides au logement financent une partie plus ou moins grande des frais de logement.

Les ASS ou le RMI, dont les montants sont presque identiques, sont un minimum vital octroye aux chomeurs non indemnises ou aux personnes sans ressources.

A partir de la on peut etablir une typologie assez simple : soit vous avez des enfants, soit vous n'en avez pas. Car cette variable change radicalement votre situation.


Cas 1 - vous etes celibataire ou en couple et vous n'avez pas d'enfants.

Vous percevez l'ASS ou le RMI, soit moins de 500 E par mois pour un celibataire. Et l'allocation logement paie une partie du loyer, jamais la totalite.

Il vous reste donc environ 400 euros par mois pour manger et payer eau, gaz, electricite, assurance etc. Clairement vous devenez un client des Restos du coeur et futur SDF !

On voit bien qu'une "carriere" dans le RMI/ASS est sans avenir. (Comme le disait un humouriste: RMI = Rarement on Meurt d'Indigestion :)

On notera qu'il vous reste toujours le travail au noir. Mais songez que si vous etes pris le patron s'en sortira toujours d'une facon ou d'une autre, mais pas vous ! Et direction la case prison !


Cas 2 - vous etes celibataire ou en couple et vous avez des enfants.

Si vous avez seulement 1 ou 2 enfants on retombe generalement dans le cas 1 : allocations familiales reduites, RMI majore par le nombre d'enfants, allocation logement.

Dans la majorite des cas cela fait moins d'un millier d'euros par mois pour nourrir la petite famille.

En comparaison, un smicard (1000 euros/mois + aides sociales) semble riche !


Il reste le cas des celibataires ou couples avec 3, 4, 5 ou plus d'enfants. On peut faire une simulation sur le site de la CAF et il apparait alors que les sommes versees deviennent nettement plus interessantes:

Exemple type: une famille RMI, 2 adultes, 6 enfants :
- allocation logement 90% du loyer mensuel
- allocations familiales 700 euros
- divers complements (RMI, CF, primes ...)

Le RMI etant une allocation differentielle tous ces versements ne se cumulent pas. Cependant on arrive couramment a toucher plus de 2000 euros par mois, sans travailler, simplement pour elever des enfants.

On doit donc admettre qu'il est possible de vivre sans travailler a condition, comme dirait Pascal Sevran, d'avoir un bon coup de b... :)

Bizarrement, cette situation a priori anormale, ne choque pas du tout le bourgeois. Au contraire. Ils en rajoutent toujours une louche : prime pour le N-ieme enfant, allocations a la famille pour ceci ou cela etc.

L'explication est simple. Cette politique d'assistanat des "familles" est un choix patronal. Il s'agit de produire de la main d'oeuvre abondante, et donc bon marche !

Un choix absurde dans un pays qui compte 5 millions de chomeurs, qui sont rarement des chomeurs volontaires. Si l'economie capitaliste pouvait resorber le chomage, autrement que par des guerres tuant des millions de gens, cela se saurait depuis plus de 2 siecles !!

Mais le patronat raisonne a court terme. Ses larbins politiques aussi.


Derriere le fantasme bourgeois des "assistes qui vivent sur le dos de la societe", un argument dont je viens de montrer la stupidite, il subsiste tout de meme un probleme reel. Celui de l'hyper assistance aux familles nombreuses ... un vaste debat que tout le monde evite !!

En attendant nos chers demagos vont continuer a essayer d'opposer la "France qui travaille" et celle des "assistes". Diviser pour regner, toujours !

Quand on entend ce discours rassis, il faut toujours penser a parler de ces patrons qui sont exoneres d'impots, de charges sociales et qui recoivent des subventions comme s'il en pleuvait ...

Ah tiens, eux ce ne sont pas des assistes ?! :))



PS.

On notera que je n'ai pas inclus les chomeurs dans la categorie des assistes. En effet le chomage est une assurance. Pour avoir droit au chomage il faut prealablement avoir cotise !

Seuls les chomeurs en fin de droits beneficient d'une assistance (ASS) de 400 E/mois.

Le site www.assedic.fr permet de calculer ce que gagne un chomeur. Pas grand chose pour un salarie ordinaire ... et d'ailleurs certaines annees l'assurance chomage degage des benefices !

La hargne anti chomeur des chroniqueurs patronaux s'explique surtout par le fait que l'assurance chomage est payee conjointement par le salarie et par son employeur. C'est comme pour la Secu, les depenses de l'entreprise en faveur des salaries sont une charge in-ad-mi-ssi-ble !

12:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour,
Intéressant votre démo sur les "assistés ". Il ne faut pas oublier qu'il y a des pros de l'assistance. Combien - en % -?
Mais il manque tt de même nos amis les vedettes ( cinoche, chanteurs-euses- ) et leur régime chômage quand ils sont hors-contrat. Que pouvez-vous nous en dire?
Monsieur "Suisse 2000" a-t-il utilisé pour son chalet de Gdsat du fric d'assisté ?

Écrit par : mzungu | 19 décembre 2006

Non quand meme notre Johnny national n'a pas que des defauts. Sa situation financiere a change quand il a resilie recemment son contrat avec sa societe de production.

Maintenant c'est lui qui gere ses finances et il commence a se rendre compte "de visu" du montant de son impot :)

Ce qui explique ses tentatives pour aller en Belgique (rate !) et en Suisse (gagne !)

Pour le regime des intermittents ca se discute ... car par definition le metier d'acteur est aleatoire

C'est pareil pour les chercheurs scientifiques on les paie pour chercher ... meme s'ils ne trouvent pas !!

L'idee c'est que pour 100 chercheurs qui cherchent il suffit de x% qui trouvent pour que la societe y gagne ...

Mais evidemment il se glisse des faineants ...


Sinon la notion de taux de fraude est difficile a definir.

Si vous demandez a la CAF il vous diront (dans l'anonymat) peut etre 30% de fraudeurs

Mais si vous regardez de pres vous verrez qu'ils choississent les dossiers a controler par recoupements et donc en effet quand ils prennent un dossier il y a 30% de chance que ce soit un fraudeur

Par contre si on rapporte le nombre de fraudeur CAF au nombre total des allocataires on ne depasse pas 5% !!


Idem pour la CPAM ou une enquete pas tres ancienne montrait un taux de fraude de 16% quand on choisit les dossiers a controler et de 5% si on prend un dossier au hasard

Si cela vous tente vous pouvez consulter les rapports de l'assemblee nationale, dont celui de Courson qui date un peu, et qui montre bien que les fraudes sociales sont partout de l'ordre de 5% environ

Écrit par : touriste | 19 décembre 2006

Les commentaires sont fermés.