Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 février 2007

Les experts.

Reunion d'experts cette semaine lors de la conference mondiale du GIEC sur le rechauffement climatique. Mais qu'est qu'un expert ?

Selon une definition evidente : c'est une personne qui a des connaissances approfondies dans un domaine particulier.

Mais cette definition se limite a definir l'expertise comme une qualite personnelle. Elle fait totalement l'impasse sur le role de l'expert dans la societe.

Ce qui me conduit a proposer une definition differente :

"un expert c'est une personne qui vend ses connaissances approfondies sur un sujet particulier"

Et il ne s'agit pas d'une simple nuance philosophique. Exemples :

Recemment l'affaire de la grippe a avait mis en evidence l'instrumentalisation du virus H5N1 par une organisation, l'OMS, au budget fragile. Detenant un monopole mondial de l'expertise sur le virus, l'OMS peut a tout moment declencher une alerte mondiale.

Les consequences en sont enormes. Certains labos pharmaceutiques realisent des profits monstrueux en produisant des vaccins. Inversement d'autres secteurs industriels, comme l'agroalimentaire, sont frappes de plein fouet. Mais le resultat principal, et recherche, est de redonner un role important et mondial a l'OMS, ce qui n'est pas sans consequence sur son financement :)

Il existe un autre domaine bien connu ou le role des experts devrait etre discute, c'est celui de la securite publique. Si vous demandez a un "expert" en terrorisme si le danger est grand, invariablement il vous repondra que nous sommes tous menaces. Peu importe que le risque soit reel ou imaginaire, il ne peut pas repondre autrement.

La securite c'est un business colossal, et d'ailleurs tres largement privatise, et son fond de commerce c'est la peur. Avec ou sans preuves (secret defense !) il faut entretenir la peur !

On avait une situation similaire pendant la guerre froide. Chaque annee les experts de la CIA revelaient au Congres que l'URSS avait ameliore son armement et que la guerre etait imminente. Moyennant quoi le Congres votait un accroissement du budget de la CIA et les industriels de l'armement realisaient des affaire en or !

Avec la chute de l'URSS les archives ont bien montre que ces "renseignements" etaient errones. Neanmoins le systeme a fonctionne pendant 50 ans. Plus pres de nous on se souvient aussi des AMD fictives, pretexte pour l'invasion de l'Irak.

Autre exemple. Comme les experts, sont assez souvent des scientifiques, l'instrumentalisation de leurs travaux est une autre forme de manipulation. Les industries pharmaceutiques et agro alimentaires sont des specialistes du genre.

Dans les annees 80 les ventes de produits homeopathiques declinaient. L'idee - vraie - commencait a se repandre selon laquelle leur efficacite est nulle, hormis l'effet placebo.

Le principal laboratoire francais, Boiron, decida de financer un scientifique eminent (Benveniste) pour apporter une preuve scientifique de l'homeopathie. L'interesse decouvrit alors l'effet "memoire de l'eau" selon lequel l'eau garde le souvenir des produits qu'elle traverse :)

Tout scientifique serieux vous dira ce qu'il faut penser de ces foutaises. Neanmoins cette affaire contribua a relancer l'homeopathie dans le grand public et boosta les ventes.

On se dit que cet exemple est une caricature, pourtant il est parfaitement authentique. Et parfois la realite depasse la fiction. Comme dans l'exemple des vins de Bordeaux.

Afin de lutter contre la baisse de la consommation de vins, le lobby des "pinardiers" passa un contrat avec des scientifiques bordelais. Apres nombre de recherches infructueuses, et pour cause puisque l'alcool est un veritable poison, on finit par decouvrir un lien statistique entre la consommation moderee de vin et une maladie du coeur.

Il s'ensuivit une grande campagne mediatique sur le theme "boire un verre de vin par jour est benefique pour la sante" :)

On pourrait multiplier les illustrations a l'infini, depuis les scientifiques qui jurent que le nucleaire est sur a 100% (euh Tchernobyl ?) en passant par les experts securitaires qui veulent nous convaincre de vivre sous etiquette RFID (ah le terrorisme, s'il n'existait pas il faudrait l'inventer) ou encore les nutritionnistes qui nous somment de consommer du bifidus (pour la sante bien sur) ...

De tous ces exemples il ressort clairement que le role des "experts" devrait toujours etre apprecie a la lumiere de leur place dans le systeme social.

Pour parler crument : quand un "expert" parle, il faut toujours se poser la (bonne) question : qui paie ??

Cela dit les professionnels sont malins et generalement les sources de financement suivent des chemins aussi tortueux qu'intracables :)

Bref aujourdhui comme autrefois il faut toujours prendre un tres large recul devant la parole des "experts". Et surtout quand on peut soupconner que les enjeux economiques sont enormes.

13:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.