Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 février 2007

Segolene Royal.

Je n'ai pas d'affection particulière pour la candidate PS, énarque, bourgeoise, apparatchik du PS, et excellente manœuvrière. Pas davantage que pour Sarkozy, le politicien agité/surdoué de l'UMP !

Mais la récente vague de sondages qui semblent indiquer le naufrage de la campagne du PS amènent a se poser diverses questions. Et comme c'est MON blog je les pose ici !!

1 - Finalement il apparaît que le triomphe de Segolene Royal, fin 2006 lors des precandidatures au PS, a joue contre elle. Car les deux grands battus et une partie de leurs allies se sont mis au service minimum. C'est particulièrement vrai de Fabius dont le blog ne mentionne même pas les présidentielles. Quand a celui de DSK il "omet" de citer le site de Segolene Royal parmi sa liste de sites préférés. Lapsus revelateur !

Et si la contribution de DSK est avérée, notamment dans le domaine économique, elle est modeste. Celle de Fabius me semble inexistante.

Or des le début de la campagne présidentielle en 2006 on voyait bien que l'UMP comme le PS étaient profondément divises pour des raisons politiques ou personnelles. Et le parti qui réussirait a surmonter le mieux ses divisions aurait un avantage décisif.

Et sur ce plan la Sarkozy, après avoir isole Chirac, semble l'emporter. Un avantage non negligeable dans une campagne qui promet d'etre longue et severe.


2 - Il y a eu ensuite le choix de la campagne participative. En soi l'idée est excellente car de plus en plus de citoyens ont envie de se faire entendre. Mais cette longue suite de débats a eu l'inconvénient d'être un non evenement sur le plan médiatique. Et comme la candidate n'a pas aborde son programme cela e été percu comme un long silence politique.

La nature ayant horreur du vide, c'est Sarkozy l'agite (du bocal :) qui a remplit l'espace laisse vacant. Et mécaniquement il s'ensuit une hausse des intentions de votes en sa faveur.

Cela dit il faut relativiser. Les sondages actuels sont encore précoces et le très important pourcentage des indécis empêche toute conclusion sérieuse. Tout ce que l'on peut dire c'est que Sarkozy a fait le plus de bruit, qu'il est le plus visible et a donc mobilise davantage son électorat.


3 - Enfin, surtout depuis le pacte présidentiel, il y a la question du programme. Je veux dire de son contenu.

Rappelons brièvement la situation. L'UMP comme le PS proposent le même programme économique et social, a savoir la libéralisation a marche forcée de la société française. Et distinguer l'ultra libéralisme de Sarkozy du social libéralisme de Segolene Royal, qui se définit elle même comme "blairiste", est un exercice proche du débat théologique !

La différence principale est dans la manière. Sarkozy s'inspire du néoconservatisme américain - libéralisme/ répression/religion - tandis que SR reconnaît encore quelques valeurs sociales. Mais la différence est mince. L'electeur devra choisir entre Bush et Blair. La peste ou le choléra en quelque sorte.

Or sur le plan politique la notion de rupture ou de changement est essentielle. Les Francais ont tackles ce gouvernement a plusieurs reprises pour protester contre le liberalisme. Les electeurs veulent des propositions nouvelles, une autre politique.

Sarkozy ne s'y est pas trompe. Ses reformes liberales sont habilement maquillees. Les mots rupture et changement sont partout. Mais comment serait il credible ? Après des annees de destructions sociales operees par le gouvernement Chirac Villepin, auquel il appartient toujours !!

Mais la candidate PS n'a pas su utiliser ce boulevard politique. Son pacte propose un changement tellement leger qu'on a peine a imaginer qu'il mobilise le "peuple de gauche".

Segolene Royal va t-elle rectifier le tir ?

La suite des aventures de notre heroine lors de l'important debat du lundi 19 fevrier sur TF1 ...


Soit dit en passant, en cas de duel Sarkozy/Royal je crois que je voterais PS. Ce serait quand meme une revolution en France - avec sa classe politique aussi macho - que d'avoir une presidente.

Et par ailleurs je me sens pas pret spirituellement pour le neoconservatisme en France, sans doute j'ai pas assez frequente la catechese dans ma jeunesse egaree :)


En attendant je soutiens toujours mon candidat, le seul a proposer des idees simples et raisonnables pour engager une reelle rupture avec le liberalisme qui detruit notre societe.

Des propositions a etudier et a discuter et que meme parfois vous pourrez entendre 15 minutes sur TF1 vers 23H :)

Besancenot.

Les commentaires sont fermés.