Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 mars 2007

L'intelligence economique.

Qu'est ce que l'intelligence economique ?

En pratique l'intelligence economique consiste à rassembler et exploiter toutes les informations qui peuvent etre utiles a l'entreprise. Informations sur les clients, les concurrents, la technologie, les marches, etc. Le nom un peu bizarre vient de l'anglais "intelligence" qui signifie a la fois intelligence et renseignement (c'est le I de l'acronyme CIA)

L'intelligence economique (IE en abrege) consiste donc a espionner l'environnement de l'entreprise, et aussi l'entreprise elle meme (!), afin de rassembler toutes les informations utilisables par l'entreprise. C'est une demarche de renseignement dans un but economique.

Voici une liste non exhaustive des themes qui interessent un chef d'entreprise, ou le cadre responsable de l'IE : nouvelle technique de fabrication, penetration de nouveaux marches, evolution des entreprises concurrentes, attitude des syndicats et du personnel, surveillance de la reglementation et de la legislation ...

Comme on peut le deviner les centres d'interets de l'IE sont virtuellement illimites, ce qui pose a notre societe un probleme assez grave comme on le verra ci dessous.

Historiquement l'IE a toujours existe. C'est par exemple Marco Polo ramenant en Europe les technologies de l'Asie ou encore, lors de la Revolution industrielle, les grands pays europeens qui envoyaient plus ou moins discretement des ingenieurs a l'etranger avec mission de decouvrir les procedes de fabrication.

La chose n'est donc pas nouvelle. Mais parmi les facteurs qui ont donne un coup de jeune au vieux concept de l'espionnage industriel, rebaptise plus decemment IE, on doit en considerer au moins deux.

D'une part une cause economique : la mondialisation et la financiarisation de l'economie ont aiguise la competition entre les entreprises. L'entree dans l'ere de l'information ne doit pas etre negligee. (on peut faire chuter une entreprise en revelant une information interne, vraie ou fausse :)

D'autre part une cause historique : avec la fin de la guerre froide tout l'appareil de renseignement (des centaines de milliers d'emplois !) s'est privatise, passant du service des Etats au service des interets prives. Les services secrets officiels se mettant au service des entreprises, tandis qu'un secteur prive florissant, employant d'ex agents secrets, se developpait a toute vitesse.

Supreme consecration il existe maintenant de nombreuses filieres, universitaires ou privees, consacrees a l'enseignement de l'IE et qui delivrent des diplomes officiels.

Dans la vie de l'entreprise l'IE se decline principalement en deux volets, bien que la terminologie soit assez flexible.

1 - la veille.

La veille c'est le nouveau nom du service de documentation que toute entreprise d'une taille suffisante se doit de posseder. Alors qu'a l'origine la veille se limitait a surveiller les progres de la science et de la technologie, on prefere maintenant organiser une surveillance generale de l'environnement de l'entreprise.

Les sources de la veille sont les revues, la documentation papier, l'exploitation des bases de donnees (brevets, articles, news ...) et depuis une dizaine d'annees la surveillance de l'internet, generalement par des logiciels specialises.

La veille est plutot une demarche statique. L'information arrive, elle est triee, classee, diffusee pour analyse et exploitation.

2 - le renseignement.

Au contraire de la veille, le renseignement est plutot une demarche active. On va chercher a trouver l'information non seulement dans la documentation mais egalement en interrogeant des personnes qui font partie de son reseau relationnel ou de celui de l'entreprise.

Pour etre clair il faut bien preciser, que qu'aucun professionnel n'avouera jamais, que les informations a trouver sont parfois secretes. Il faut alors "soudoyer" un employe, infiltrer un "agent" dans l'entreprise concurrente, "detourner" les communications, etc. Et compte tenus des risques juridiques (ben oui l'espionnage est un delit !) ces operations sont generalement sous traitees a des entreprises specialisees (ou l'on retrouve la fine fleur des barbouzes passes dans le prive:)

D'un point de vue operationnel, la plupart des pratiquants de l'IE adoptent le celebre "cycle du renseignement" qui decompose les operations en un cycle d'etapes complementaires :

- determiner ce que l'on doit chercher
- identifier les sources
- collecter les informations
- analyser et diffuser le renseignement

(Dans le vocabulaire du metier "l'information" c'est l'information brute provenant de la source tandis que le "renseignement" est le produit elabore destine au "client")

L'IE etant un domaine tres vaste on voit apparaitre egalement des secteurs connexes comme la "gestion des connaissances" (knowlege management) qui consiste a organiser methodiquement l'information a l'interieur de l'entreprise ou encore des theories sur la gestion de l'innovation. Mais le coeur du metier demeure le renseignement (ou comme on disait autrefois l'espionnage :)

Donc si un jour un curieux vous demande l'adresse de votre fournisseur pour cette belle couleur bleue qui orne vos produits, il s'agit peut etre d'un "agent" ennemi qui essaye de determiner votre chiffre d'affaire en divisant la quantite de peinture achetee, obtenue par d'autres voies, par la quantite utilisee pour chaque marchandise !

Ca a l'air complique comme ca mais ca l'est vraiment. Les professionnels dans ce domaine sont plutot des gens compliques (des vicieux aussi :) Voici par exemple le detail d'une operation visant a destabliser une entreprise : Operation Volutes, mais la on est encore dans le soft ...


Que penser de l'IE ? Eh bien il y a au moins deux problemes qui devraient interpeller le citoyen.


Le premier probleme pose par l'IE, et qui encore peu visible, c'est qu'elle menace les libertes des salaries.

Lors du recrutement on cherchera a connaitre tout d'un salarie, cela a toujours existe. Mais le developpement des fichiers informatiques recoupes avec des informations provenant des services publics constitue un probleme. Car apres tout on peut etre un excellent bagagiste a Orly et avoir un arriere cousin salafiste ...

Introduire la logique policiere a l'interieur de l'entreprise c'est se mefier davantage de ses salaries. Les mesures de surveillance deviennent de plus en plus exorbitantes. Peut on accepter d'etre licencie pour avoir acheter, dans sa vie privee, un produit de la conccurence ?

Et il ne faut guere compter sur la CNIL, dont les pouvoirs se reduisent comme peau de chagrin et qui l'annee derniere etait au bord de la cessation de paiement !

Bref ce "culte du renseignement" generalise dans toutes les entreprises devient preoccupant. Et maintenant meme les PME se mettent a l'IE !


Le second probleme c'est la privatisation des services de l'Etat au service des entreprises. Les thuriferaires de l'IE, souvent dirigeant d'entreprises dans ce domaine, ont inventes un concept original pour essayer de faire passer la pillule : le "patriotisme economique"

L'idee c'est de dire que ce detournement des moyens publics profite a des entreprises nationales, qui profitent a des salaries francais, et blablabla ... L'ennui c'est qu'il n'existe plus beaucoup d'entreprises francaises, excepte le plombier (d'ailleurs polonais:) ou le garagiste en bas de la rue !

La statistique nous apprend que les grandes entreprises francaises sont au moins a 50% possedees par des etrangers. Et seraient-elles francaises a 100% que la necessite de faire du benefice l'emporte toujours sur le patriotisme (et si en Chine on peut gagner un peu plus on delocalise sans probleme !)

Le "patriotisme economique" ne profite donc pas aux Francais mais aux capitalistes ! (Car contrairement a une idee tres repandue, inculquee de force depuis maternelle, les entreprises ont un capital - eh oui - qui est detenu par une minorite de capitalistes, en France moins de 10% de la population :)

On retrouve donc le fameux probleme du "moins d'Etat" qui consiste en realite a supprimer toutes les administrations "sociales", utiles aux populations, pour les remplacer par des administrations utiles pour les capitalistes ...

Finalement l'intelligence economique est un concept pas tellement moderne mais que la modernite a rendu de plus en plus dangereux pour la societe !!

15:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.