Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 mars 2007

Avis de deces !

Extrait d'une depeche AFP :

Clermont Ferrand, 8 mars 2007 (AFP) - La circulation des trains a été interrompue entre les gares de Neussargues (Cantal) et Saint-Chély-d'Apcher (Lozère) en raison de la dégradation de la voie ferrée, a-t-on appris jeudi auprès de la SNCF.

"Nos services techniques ont détecté une dégradation de la voie ferrée ne permettant plus de garantir la circulation des trains en toute sécurité", a indiqué la direction régionale de la SNCF de Clermont-Ferrand dans un communiqué. Les voies sont "dans un état alarmant" sur une trentaine de kilomètres, a précisé un porte-parole de la SNCF.

Un train grande ligne Paris-Clermont-Béziers et un train de fret circulaient quotidiennement sur cette ligne, empruntée le vendredi et le dimanche par un TER Languedoc-Roussillon.

Un service de substitution par autocar a été mis en place pour les voyageurs entre Neussargues et Saint-Chély-d'Apcher.



Ces quelques lignes pourraient bien signifier la mise a mort de la ligne de chemin de fer Paris Beziers.

Depuis que la SNCF se privatise les lignes a faible profitabilite sont fermees le plus rapidement possible. Ce qui est une decision logique d'un point de vue financier : mieux vaut peu de lignes (TGV) mais tres rentables que beaucoup de lignes degageant peu de profit. Tel est le credo du capitalisme !

Sans consideration aucune de l'utilite publique, du role social (desenclavement), economique (transports), ecologique (faible pollution), securite routiere, ...

Evidemment dans le cas de la ligne Paris Beziers sa liquidation ne s'est pas faite sans mal !

L'importance de ce axe de transport et son utilite est tel que des mobilisations importantes ont eu lieu. Non seulement les traditionnels mots de "compassion" des elus UMP-PS mais aussi par la creation d'un comite de defense tres actif : Le Comite pluraliste pour la defense de la ligne Paris Beziers.

Anime par des communistes notamment il a organise nombre de manifestations dans la region.

Il faut dire que les enjeux sont importants. Non seulement toute une serie d'emplois lies a la SNCF risquent de disparaitre, mais toute une partie de la Lozere, par exemple, sera desormais hors reseau ferre. Et dans le cas de la ville de St Chely c'est meme la survie du principal employeur departemental Arcilor qui en est jeu !

Alors la SNCF n'a pas lesine sur les moyens pour liquider cette ligne !

Ils ont dabord commence par laisser la ligne se degrader naturellement en ne l'entretenant plus. Ce qui nous a valu d'ailleurs recemment un deraillement inquietant du cote de Saint flour.

Et quand une poignee de cheminots a entrepris de restaurer la ligne, en dehors de leurs heures de travail, ils ont ete severement sanctionnes !!

A vous degouter de la valeur travail si chere au MEDEF et a son porte voix officiel Sarkozy :)

D'autres maneouvres plus sournoises ont ete appliquees : par exemples les horaires ont ete rendus inutilisables, avec des durees de trajet prohibitives et des calendriers ingerables, de maniere a decourager les derniers utilisateurs qui s'obstineraient encore a utiliser cette ligne !

Et bien entendu pendant ce temps la SNCF et RFF soutirent le maximum d'argent aux contribuables, via l'Etat et la Region, pour "assurer le service public", disent ils ! :)

Et voila le resultat.

Non seulement la ligne directe Paris Beziers va etre supprimee mais encore les troncons restants, ceux qui ne seront pas purement et simplement desequipes, seront convertis en TER et revendus aux Regions ... voire au prive !


C'etait dans le cadre de notre chronique : les bienfaits evidents du neoliberalisme a la Blair Sarkozy ...

Quand je pense a ma jeunesse ou l'on pouvait se presenter dans une gare, prendre un billet et quelques heures plus tard acceder a peu pres a n'importe quelle commune de France (au prix de quelques heures de secousses mais en traversant confortablement et en toute securite les magnifiques regions de France)

Nostalgie ! Et colere aussi !!


PS. Et j'ajoute que la ligne Paris Marseille (Le Cevenol) est dans le collimateur aussi ...

10:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

pour la droite, la SNCF , ( ses syndicats, son personnel) est le dernier bastion à détruire de la conquète ouvriere car le plus dangereux

Écrit par : ginette | 13 mars 2007

Pour la droite c'est tout le social qui est dangereux, code du travail inclus !!

Et tout ca pour faire du fric pour quelques uns !!

Quand on vous dit que les valeurs de partage et de justice, portees pas Besancenot, sont une urgence ... avant que notre societe se barbarise a l'americaine ...

Vite la rupture !

Écrit par : touriste | 15 mars 2007

Les commentaires sont fermés.