Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 mars 2007

Electorat.

Savez vous que la plupart des sondages politiques sont en ligne et leurs donnees sont partiellement consultables :

IFOP
LH2
TNS-SOFRES
BVA
IPSOS

On peut voir par exemple qu'il existe reellement un vote de droite et de gauche au niveau des motivations du vote, pour simplifier :

- gauche : chomage, pauvrete, environnement, services publics

- droite : insecurite, impots, immigration

C'est frappant à une epoque ou l'on parle de ni droite ni gauche !


Mais la question qui me tracasse, on s'en doute, c'est de savoir comment nous en sommes arrives a donner 50% des intentions de vote a un candidat qui vous regarde droit dans les yeux et qui vous dit qu'il va precariser toute la population ... mais que c'est dans votre interet !

Et dans le cas ou vous n'auriez pas bien compris le messsage il rappelle regulierement qu'il est le candidat qui se propose de "karcheriser" la "racaille". Ce qui ne veut pas dire qu'il fera disparaitre la delinquance mais qu'il se donnera les moyens, tous les moyens, pour mettre au pas les travailleurs !

Et ca marche ! L'argument de la securite et du changement radical est le socle du vote Sarkosy !

Et beaucoup attendent de Sarkozy un veritable changement social qui irait dans le sens de leurs interets.


Plus precisement la candidature Sarkozy recueille l'adhesion de deux composantes de la societe francaise:

- d'une part la droite traditionnelle, conservatrice et reactionnaire, qui recrute chez les rentiers, industriels, commercants, cadres, ... et qui fait bloc derriere le candidat ultraliberal

- d'autre part une fraction des couches populaires qui est touche par le discours compassionel et muscle du candidat de l'ordre et de la discipline

Et la on mesure toute l'imposture de Sarkozy. La nouvelle societe promise ne profitera qu'a une infime minorite de la population, les 10% qui detiennent la majorite des richesses du pays !

Dans toutes les autres couches sociales, ce sera encore plus de chomage, de bas salaires, de precarite et de misere, sur fond de repression sauvage !

Ca fait reflechir quand on voit une partie de la societe se jeter ... dans le vide neoliberal !!

D'ou l'interet de le rappeler encore et encore, votez a droite, a gauche, au centre, aux extremes (ou pour mon candidat Besancenot :) mais eliminez le candidat de l'ultraliberalisme à l'americaine !!


PS.
Vu le programme carrement anglo-saxon de Sarkozy, moi je vais finir par blasphemer et crier "la France aux francais" si ca continue .. mdr

Les commentaires sont fermés.