Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 avril 2007

Machines a voter.

L'excellente revue Interstices publie un article sur les problemes souleves par les machines a voter : Interstices

Et le Journal du Net publie régulierement des articles sur le meme sujet. Journal du Net

Chacun se fera son idee mais personnellement je ne comprends pas qu'on tolere les machines a voter.

Ce n'est meme pas une question de technique. Car apres tout il est possible de fabriquer des machines honnetes et fiables.

Le vrai probleme c'est celui du controle democratique des machines et des logiciels.

Il y a au moins deux points de controles a verifier :

1 - verifier la machine elle meme, materiel et logiciel, essentiellement pour verifier la "robustesse" du logiciel, les questions de securite du materiel et aussi l'ergonomie (pleins de pannes proviennent des utilisateurs malchancheux :)

2 - verifier l'utilisation des machines, car il ne suffit pas d'avoir une machine en etat de marche, encore faut il que personne ne vienne faire derailler le resultat en sa faveur !

Sur ces deux points c'est la panique complete. Les constructeurs refusent de faire examiner materiel et logiciel. Evidemment quand on voit les bugs qui surgissent on comprend qu'ils la jouent modeste.

Quand a la verification, in situ, des machines par des informaticiens competents cette fois ce sont les ministeres qui refusent en disant "Faites nous confiance"

Or les fonctionnaires sont des employes du gouvernement, donc les fonctionnaires sont des employes des politiciens.

Et un politicien qui dit "Faites moi confiance !" ... euh
no comment :)


C'est le fond du probleme. Le citoyen lambda n'est plus en mesure de verifier la sincerite du scrutin.

Actuellement n'importe qui peut aller dans son bureau de vote et assister au depouillement et tous les partis envoient des scrutateurs, ce qui exclue toute fraude serieuse.

Demain le president du bureau de vote dira : "Faites moi confiance"

Ben non justement !

Toute la democratie depend de la possibilite de ne pas faire confiance !!

Les commentaires sont fermés.