Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 avril 2007

Foutage de gueule.

Tres bel exemple de foutage de gueule patronal chez EADS.

Le directeur vient de partir en empochant 8 millions d'euros.

Les salaries, eux, beneficient d'un plan social de 10000 emplois et d'une prime annuelle de 5 euros (sic)

Les debrayages dans les usines du groupe ont ete spontanes !!


On peut rappeler l'histoire d'EADS qui resulte de la fusion de plusieurs constructeurs europeens pour faire un groupe de taille internationale. Chiffre d'affaire de 34 milliards d'euros, plus de 110.000 salaries.

En ce moment la brigade financiere de Paris enquete sur une serie de magouilles boursieres commises par les dirigeants du groupe, dont l'heureux gagnant des 8 millions. Bon courage les gars pour s'attaquer a une multinationale !

En effet un groupe multinational de cette taille ne respecte plus rien, plus aucune loi. Et au niveau politique on ne leur refuse rien. Les dirigeants politiques se couchent devant eux. En fait c'est la meme mafia qui irrigue les postes des hauts fonctionnaires et des directions industrielles !

L'affaire Clearstream (eh oui c'etait EADS aussi :) a montre comment les rouages de l'Etat, police, armee, services secrets, sont mis au service des dirigeants des groupes industriels.


Il est urgent de redonner aux salaries :

1 - une partie des benefices (euh je veux dire plus de 5 euros !:)

2 - le controle sur toutes les activites de leurs employeurs



PS.
Pour le fun vous calculerez comme moi qu'en supprimant la prime de Forgeard on aurait pu attribuer une prime de pres de 100 euros a chaque salarie du groupe !!

Mais c'est encore un peu juste !

Il va falloir s'attaquer aussi aux fonds secrets, caisses noires, pots de vin et autres interessements pour les directeurs et leurs amis politiciens, je le crains :)

15:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.