Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 mai 2007

Les valeurs de Sarkozy.

Un discours debile, des medias aux ordres, une bourgeoise aux anges.

Le cocktail Sarkozy est edifiant. Pour la premiere fois depuis Petain, la bourgeoisie et le patronat voient une opportunite historique de balayer un siecle de conquetes sociales.

Officiellement la division de la societe en classes sociales n'existe pas, la lutte permanente entre la bourgeoisie et les salaries serait un reve, et meme le "capitalisme" c'est toujours mal vu d'employer ce mot :)

Il n'en reste pas moins que derriere les formules idiotes "travailler plus pour gagner plus" ou simplistes "restaurer l'autorite" Sarkozy defend une politique de classe pure et dure.

C'est un paradoxe ancien du liberalisme il nie la realite des classes sociales, contre toute evidence !

Et simultanement il pratique une politique de classe d'une grande durete.


Les valeurs de Sarkozy distinguent deux categories sociales : les gens "biens" et les autres !

La naissance, la fortune, l'education et la position sociale caracterisent les gens "biens" selon Sarkozy.

Le simple travailleur, lui, est suspecte d'etre un faineant qui refuse un emploi, un fraudeur qui arnaque les allocations sociales, un nuisible toujours pret a la delinquance ...

Et avec un cynisme incroyable on nous propose de reorganiser la societe afin de favoriser les riches.

C'est le meme principe applique par les neoconservateurs americains, la pauvrete est un vice que l'on doit punir, la richesse est une chance pour la societe et l'on doit tout faire pour favoriser les riches !

Coluche aurait pu l'inventer : pour supprimer le pauperisme, liquidons les pauvres !!




Et Sarkozy s'inscrit dans cette vision.

Lutter pour l'emploi ? C'est dabord instaurer le travail force et reprimer impitoyablement ceux qui refusent de prendre n'importe quel travail a n'importe quel salaire !

Le droit du travail ? C'est l'abolition de tous les droits du salarie, c'est donner tous les pouvoirs au patron, meme celui de pouvoir licencier arbitrairement

Retablir l'autorite ? C'est mettre en place un controle social et policier sur toutes les categories a risques, c'est a dire les salaries et les pauvres

Changer la Justice ? C'est achever de mettre en oeuvre une justice de classe, douce et conciliante pour les riches, sans pitie pour les pauvres

L'education ? Cest favoriser les ecoles privees, que tout le monde se peut pas payer, et laminer l'education nationale accessible a tous

etc.

Dans tous les domaines les propositions de Sarkozy, derriere les formules creuses, se ramenent a ce "changement" de societe : partout et toujours favoriser les nantis et les privilegies.

Or la richesse d'une societe ce ne sont pas les "nantis" qui la creent mais bien tous les "pauvres" qui travaillent beaucoup et durement !

Et c'est les premisses de futurs affrontements entre classes sociales !


En attendant faut rappeler aux salaries, aux chomeurs aussi, ce que sont les "valeurs" que defend Sarkozy !

Pour un salarie voter Sarkozy c'est voter contre ses interets.

Commentaires

Bravo corbeau. De mon côté j'essaie d'ouvrir les yeux aux gens que je côtoie, mais mais on ne fait pas manger un âne qui n'a pas faim.
Mais on a la pêche!

Écrit par : Victor | 01 mai 2007

Eh oui mais les gros bras de Sarkozy aussi ont la peche !

C'est bien ce qui me tracasse un peu :)

Écrit par : touriste | 01 mai 2007

Les commentaires sont fermés.