Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 mai 2007

Le sourire de Segolene.

Non ce n'est pas une pub pour un dentifrice. Et je suis pas non plus tombe amoureux !

Je veux parler de l'attitude decontractee de Royal le 6 mai lors de l'annonce des resultats et de son sourire satisfait qui en a etonne plus d'un.

Il est vrai que les resultats etaient connus d'avance pour ceux qui ont acces aux sondages payants - tres payants - des instituts commerciaux. La victoire de Sarkozy ne faisait plus de doute.

Mais selon que l'on apprecie ou non Royal son sourire avait une signification differente.

Pour ses fans c'est une marque de courage et de tenacite, et d'ailleurs ce n'est probablement pas faux. Royal est mauvais orateur mais une "bete" politique !

Pour ses "amis de trente ans", genre Fabius et DSK, ce sourire etonnant - dixit DSK - etait proprement insupportable. Car la decence exigeait de prendre une mine d'enterrement. Imagine t-on le chauffeur d'un corbillard mort de rire ? (desole pour le jeu de mot :)

En fait je crois que ce sont ses fans qui ont raison et la signication profonde de ce sourire est particulierment inquietante pour la suite ... et pour le "peuple de gauche"

Pour comprendre ce que je veux dire il faut remonter a cette reflexion amusee de Chirac qui racontait que lorsqu'ils etaient ensemble a l'ENA il etait, lui Chirac, beaucoup plus a gauche que la plupart de ses collegues d'ecole qui sont devenus les dirigeants socialistes actuels !

Segolene Royal est dans ce cas. Le choix d'un parti et d'un camp, a d'abord ete un choix de carriere politique. Il se trouve qu'a l'epoque en soutenant Miterrand elle a pu acceder a de hautes responsabilites.

Et Royal n'est en rien une exception. Nombre de hauts fonctionnaires ne choisissent pas leur camp en fonction de leurs convictions mais en fonction de leur plan de carriere.

Les consequences de cette situation se retrouvent au niveau du programme politique. Certes les programmes du PS et de l'UMP different par nombre de details mais sur l'essentiel de la politique economique et sociale ce sont les memes propositions. (Sarko donne tout au patronat tandis que Royal lui demande de laisser des miettes :)

Une autre consequence moins evidente c'est la transformation du PS (et de l'UMP forcement), en deux partis d'alternance. Le bipartisme, comme cela existe aux USA (democrates/republicains) ou en GB (labour/tory). C'est a dire deux partis ayant une "teinture" differente mais les memes options politiques.

Les passionnes de politique vous diront que les democrates sont legerement plus a gauche que les republicains, mais il faut bien chercher ! Et les americains - qui ne vont plus voter depuis longtemps - n'ont jamais trouve la difference :)

C'est Freche, encore lui, qui vient de lacher le morceau en proposant au PS d'abandonner toute velleite de distinction droite/gauche et de se rallier a l'UDF pour imposer en France le bipartisme : PS de gauche, UMP de droite, et la meme politique pour les deux !

Mais Freche radote - comme souvent - et il reste encore pas mal de travailleurs au PS qui eux soutiennent encore qu'il y a une difference entre gauche et droite !

Et pour en revenir au sourire de Segolene, a mon avis il faut l'interpreter comme la preuve qu'elle se place deja dans la perspective de 2012. L'election est perdue, les travailleurs vont morfler, tant pis ce qui compte c'est la suite de la carriere politique de Royal !

(A condition bien sur qu'elle arrive a maintenir sa place de leader de l'opposition au PS, ce qui a mon avis n'est pas gagne !)

Bref le sourire de Segolene c'est l'amorce de la liberalisation a l'anglo saxonne de la vie politique, les debuts du bipartisme a l'americaine, et aussi la mort des partis revendicatifs et de gauche !

Et la ca ne me fait pas du tout sourire !


PS.
Bon je vous epargne la pub pour le site de Olivier :)

Les commentaires sont fermés.