Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 mai 2007

Solidarite et Charite.

Il y a deux facons de traiter le probleme de la misere et de la pauvrete, deux fleaux qui sont inevitables dans la societe capitaliste ou le chomage impose, les bas salaires et la precarite mettent en peril des couches de plus en plus larges de salaries.


1 - La premiere c'est la solidarite nationale, financee par l'impot et organisee par l'Etat.

Et contre cette methode de redistribution de la richesse en faveur des plus pauvres, la propagande bourgeoise n'a pas de mots assez durs, ni de manoeuvres assez ignobles. Exemple.

En 2006 l'hebdomadaire le Point publiait un article d'intox sur l'histoire, pretendue vraie, d'un certain Thierry F. de Roanne, chomeur professionnel qui vivait luxueusement des aides sociales, 600 euros par mois de l'ASS, lunettes a 500 euros payes par la CMU, logement gratuit bien sur, etc

Exemple type de la propagande bourgeoise antisociale. Car bien evidemment tout l'article du Point est truffe de mensonges. Et ceux qui connaissent un peu le social etaient morts de rire en lisant cette prose !

Un dossier Acrimed liste tous les mensonges : Acrimed

Et on reste ebahi devant l'impudence des "journalistes" osant mentir a cette echelle !!

On aurait pu penser que cet lamentable affaire aurait ete etouffee. Mais c'est mal connaitre la propagande bourgeoise qui ne recule devant rien quand il s'agit de lutter contre les acquis sociaux des salaries !

Debut mai, la chaine TF1 diffusait un reportage choc qui reprenait sans aucune critique tout l'article du Point sur Thierry F. Et de nouveau une longue serie de mensonges decrivant un "chomeur et parasite professionnel", vivant largement des Assedic, roulant en voiture de luxe (sic), loge gratuitement bien sur, tous frais payes par la CMU, etc.

On peine a croire qu'il soit possible de mentir a ce point, mais peu importe l'essentiel c'est que TF1 arrive a convaincre des millions de telespectateurs que les aides sociales sont trop genereuses et que les pauvres sont des profiteurs !

Et on arrive donc a la conclusion logique qu'on espere voir adopter par le Francais moyen : il faut supprimer les aides sociales ! CQFD

Ce qui nous amene a la question par quoi les remplacer, puisque profiteur ou pas, on ne pourra pas laisser mourir trop de gens sur les trottoirs. (c'est salissant et anti ecologique :)


2- L'autre methode c'est le recours a la charite.

C'est la voie adoptee depuis longtemps par les pays liberaux du type USA et GB, et qu'on retrouve presque identique depuis l'epoque Victorienne et les romans de Dickens.

Dans ce schema l'Etat assurant un socle minimal d'aides sociales. Et les plus pauvres sont incites a se tourner vers des organismes charitables, souvent religieux, style Armee du Salut, Secours catholique, Emmaus etc.

Et cela fait une difference notable. D'abord en terme d'efficacite. Car le manque de moyens des organismes caritatifs les incite a ne secourir que les vraiment "plus demunis", les simples "affames" doivent se debrouiller par eux meme (mais comment ?)

Et puis on passe d'une aide officielle qui est un droit, a une aide charitable et discretionnaire, degradante et humiliante humainement ..


C'est bien cela le projet des reformes "sociales" du gouvernement Sarkozy.

Depuis des annees, en attisant habilement les haines entre salaries et RMIStes ou chomeurs, on martele qu'il faut en finir avec la societe d'assistes (lire en finir avec la solidarite !)

Desormais ce sera chacun pour soi, l'Etat veillant a mettre en prison les deviants, et les organismes de charite s'occupant des pauvres. Ce qui nous donnera une societe d'une violence extraordinaire, dont on a un apercu en examinant la societe americaine.

Soit dit en passant cet egoisme forcene que l'on essaye d'imposer a toute la societe ne vaut que pour les travailleurs :) Dans les milieux de l'elite rien n'est trop couteux quand il s'agit de leur distribuer de l'argent public, des privileges economiques, exonerations, etc ... (eh oui la solidarite c'est que pour les patrons :)


La nomination d'un Haut commissaire au social confirme le projet de s'attaquer aux droits sociaux des salaries.

Le RMI semble etre en ligne de mire et serait remplace par un revenu qui obligera son beneficiaire a travailler benevolement.

Or c'est une fausse bonne idee ! Car en obligeant une partie de la population a travailler gratuitement ou presque, on cree une serie de consequences, benefiques pour le patronat, mais dramatiques pour les salaries :

- chaque RMIste prendra la place d'un salarie, contribuant ainsi a augmenter le chomage general

- les salaires seront tires vers le bas par le travail gratuit

- les RMIstes auront encore moins de chances de se former et de chercher un travail


Et si on adopte la meme reforme pour les chomeurs c'est carrement une escroquerie. En effet le chomage, du moins pour les 50% de chomeurs indemnises, c'est juridiquement une assurance. C'est a dire qu'ils ont cotise pour pouvoir etre indemnise !

En remettant en cause leur indemnisation c'est comme si vous prenez une assurance voiture et le jour ou vous avez un accident, la compagnie vous oblige a bosser gratos pour elle, si vous voulez etre rembourse !!


D'une facon generale le projet de Sarkozy va reduire a peu pres tout les acquis sociaux en matiere de soins de sante, de retraite, d'aides sociales, ... et des franges de plus en plus nombreuses des salaries vont tomber dans la misere en quelques decades ...

Le choix entre solidarite et charite est donc bien un choix de societe fondamental.



Et comme on le voit la decade qui vient promet d'etre un age d'or pour le patronat.

Et aussi un veritable enfer pour une bonne partie des salaries.

Sauf si une force 100% a gauche voit le jour ... aux legislatives pour commencer !

10:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.