Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 juin 2007

Gouvernement Sarkozy.

Les decrets d'attribution des competences des ministres ont ete publies au JO du 26 mai et du 1er juin. En les lisant on devine qu'elle sera la mission, les responsabilites et surtout les moyens de chaque ministere.

Et plutot que de gouvernement Fillon il faudrait dire le gouvernement Sarkozy tellement cette reforme de l'Etat concentre les pouvoirs a l'Elysee.

Nombre de ministeres importants ont ete demanteles ou marginalises.

En examinant finement la repartition des competences on peut se faire une petite idee de ce qui nous attend.

C'est ainsi que le ministere des affaires etrangeres s'est vu confie a un clown mediatique - socialiste - dont la mission est claire : faire des declarations humanitaires larmoyantes et se faire prendre en photo avec enfants pauvres du Tiers Monde.

Et pour le reste son "travail" consiste a justifier mediatiquement les decisions diplomatiques qui seront prises a l'Elysee par Sarkozy et son Conseil de Securite Nationale.

Le ministere de l'interieur, confie de mauvaise grace a une ex chiraquienne, a ete depece. La gendarmerie est repartie on ne sait ou et le nouveau ministere de l'immigration emporte la PAF et d'autres directions. Et comme Sarkozy a nomme ses amis aux postes cles du ministere, le ministre en titre a plutot un role de representation.

L'objectif semble etre d'empecher qu'un adversaire de Sarkozy utilise a son profit ce ministere dans un but politique. Et pour ne pas prendre de risque les services secrets (DST, RG, ..) ont ete isoles et mis sous surveillance.

Le ministere des finances, qui est aussi politiquement important, a ete decoupe en deux morceaux inegaux. C'est le centriste Borloo qui emporte l'economie, le Tresor, la legislation fiscale ...

Tandis que l'UMP Woerth se voit attribuer quelques restes du ministere du budget. Et la focntion publique, c'est a dire la mission de verifier que l'on diminue bien le nombre des fonctionnaires ! La encore il semble que Sarkozy ait choisi d'affaiblir un ministre qui aurait pu lui faire de l'ombre.

Quand a la separation entre Education et Superieur, cela montre bien que la reforme de l'Universite, son demantelement, sera l'un des grands travaux du quinquennat.

Les ministeres lourds de l'ecologie, du travail, de la sante, etc. sont constitues en demantelant les anciens ministeres traditionnels. La aussi leurs feuilles de routes sont limpides.

Ces ministeres ont ete renforces afin de disposer de tous les moyens de mener a bien leur mission antisociale : une ecologie "complaisante" avec le patronat, le demantelement du Code du travail (heures supps, service minimum,), le demantelement de la Secu etc.

Et les recents errements de leurs ministres respectifs indiquent clairement que leur marge de manoeuvre est limitee. Woerth et Bachelot viennent d'etre publiquement et sechement contredits par Fillon quand ils ont voulu presenter les reformes prevues.

Hirsh a meme ete oblige de dementir publiquement ses propos. (trop social mon fils !)

Bref un gouvernement sous controle.

D'ailleurs les ministres se sont vus imposes de reduire le nombre de leurs conseillers, pas plus de 30 par ministre. Tandis que dans le meme temps le nombre des conseillers a l'Elysee a triple !

Comme le dit Sarkozy : "je serais un president qui gouverne !"


C'est donc le retour du regime tres presidentiel, avec les ministres a la botte et les deputes godillots ... comme il y a 50 ans :)

Mais sur un projet de societe ultraliberal, antisocial, antisalaries ..

Ce qui est bien plus inquietant.



PS.
Rappel. Bientot les Legislatives !! 100% a gauche !!

Liberation

Je ne pourrais dire mieux !

Les commentaires sont fermés.