Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 septembre 2007

Travailler plus vieux !

Et après le discours guerrier cet été voila maintenant le discours social de Sarkozy. Pas triste non plus. Commençons par la partie comique : Sarkozy nous déclare - sans rire - qu'il s'agit d'inciter les travailleurs a bosser le plus tard possible.

Or pour tous ceux qui connaissent un peu la vraie vie (pas celle des yachts a 200.000 euros la semaine) il est évident qu'après 50ans la plupart des salaries ont du mal a se faire embaucher.

Tout simplement parce que le patronat recherche de la chair fraiche, mieux formée aux nouvelles techniques, moins exigeante sur les salaires, et plus malléable ...

Alors si l'on voulait combattre le chômage des quinquas il faudrait "inciter" les entreprises a les employer.

Et ben nan !!

Ce sont les salaries que l'on va pénaliser, après tout c'est de leur faute s'ils sont chômeurs a 55 ans (!), et Sarkozy nous annonce donc que les dispenses de recherche d'emploi pour les chômeurs de plus de 57 ans "seront progressivement supprimées".

Chômeur et age, dans la France d'apres Sarkozy, ca va donc etre chômeur, agé, et non indemnise pour les punir de ne pas trouver un emploi !!!


Et ca continue avec le plat de résistance : les régimes spéciaux !!

Depuis 20 ans - déjà - la grosse artillerie antisociale nous les présente comme des eldorados réservés à une caste de nantis. Pour un peu on imaginerait les cheminots et les électriciens prenant leur retraite sur les yachts de milliardaires des copains de Sarko ou bien dans les résidence privées américaines réservées aux copains milliardaires de la famille Bush !!

La réalité est plus prosaique. Certaines catégories de travailleurs - qui exercent souvent des métiers dangereux ou des métiers critiques - ont des retraites correctes - sans plus - et certains peuvent partir plus tot.

Et il bizarre que parmi ceux qui trouvent cela scandaleux, il n'y en a pas un seul qui pense à les comparer a certains régimes non moins spéciaux - et nettement plus avantageux - comme celui de certaines professions non salariées, de nos chers anciens députés, ministres, etc.

Mais derrière le discours haineux tenu contre certains salaries, le projet réel est cousu de fil blanc.

La destruction des retraites de tous les salaries ne peut se faire que morceau par morceau. En 1993 Balladur dégrade les retraites du privé. En 2003 Fillon - par souci de justice bien sur - dégrade les retraites des fonctionnaires. Aujourd'hui Sarkozy veut démanteler celle dEDF et de la SNCF. Demain pour une raison quelconque on grignotera encore sur les montants et la durée de cotisation ...

Jusqu'à arriver a cet eldorado véritable - mais pour les patrons - dans lequel la protection sociale sera entièrement financée par les salaries cotisant a des sociétés privées. Comme aux USA le modèle que nous propose Sarkozy ! (avec un zeste de charité et de compassion pour les plus pauvres :)

En regardant le parcours professionnel de nombreux politiciens de droite ou de gauche, de syndicalistes, recyclés comme dirigeant de banques, d'assurances ou de "consultants" dans ces domaines ... on comprend bien leur intérêt pour la privatisation du système social français ...

Des centaines de milliards de profit en perspectives pour une poignée de nantis, et la vie toujours plus dure et toujours plus precaire pour des millions de travailleurs !

Et maintenant Sarkozy annonce clairement la couleur : tout ce qui est social - santé, statut des salariés, temps de travail, SMIC - tout doit être discuté et réduit ! Voire supprimé !! (pour etre moderne bien sur :)

Les sponsors de Sarkozy dans la haute finance, l'industrie et les médias, peuvent être satisfait : on est dans la bonne voie, celle du libéralisme sauvage !

Mais qu'en penseront les salariés ?

Voila la bonne question. Allons nous laisser revenir un régime social qui prévalait au 19ème siècle ?!

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.