Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 octobre 2007

Retraites.

L'événement de la semaine qui vient c'est la greve du 18 contre la reforme des retraites.

Balancées depuis des années, les plus grosses conneries anti sociales sont devenues des quasi vérités pour la plupart d'entre nous.

Les cheminots cotisent seulement 37 ans et demi, quel scandale !?

Personne ne souligne que le régime des cheminots ne coûte rien a l'Etat et qu'en 37 années un cheminot cotise davantage qu'un salarie du public pendant 40 ans !

(Et pas un mot sur les régimes très spéciaux dont bénéficient les politiciens :)


L'augmentation du ratio vieux/actifs compromet le financement des retraites ?!

Mais personne ne fait remarquer cette évidence : quelque soit le nombre des vieux, ce sera toujours le travail des actifs qui leur permettra de survivre sans travailler !

(Sauf bien sur si on décide que certains - devinez lesquels - ont moins le droit de survivre que d'autres !)


Bref une avalanche de gros mensonges.

Le journal Rouge énumère une longue liste de ces grossiers mensonges.

Un dossier édifiant et à faire circuler partout !!


En attendant la manoeuvre de Sarkozy et de ses amis patronaux est cousue de fil blanc.

Ils ont dabord rétréci le régime des retraites du prive. Puis évidemment ils ont aligné le régime des fonctionnaires, par souci de justice bien sur.

Ils s'attaquent maintenant au dernier carre des salaries qui avaient encore le droit de cotiser 37 ans.

Et demain - si on les laisse faire - ils nous publieront quelques rapports tronqués qui "prouvera" que tout le monde doit cotiser 42 ans, voire plus puisque le MEDEF envisage froidement la retraite a plus de 65 ans pour tous et toutes ...

La réalité est très différente de l'argumentaire patronal. Les régimes sociaux sont en difficultés mais pas à cause des exigences de leurs bénéficiaires qui seraient excessives.

Ces régimes ont été mis en déficit volontairement depuis 50 ans, et au passage ils ont servi de pompe à fric pour le patronat et parfois pour le budget de l'Etat.

Chaque année c'est pas moins de 20 milliards d'euros d'exonérations de cotisations sociales accordées au patronat chaque année.

Et après on s'étonne d'avoir 10 milliards de déficit ...

Et dans la plupart des pays européens ce sont les mêmes stratagèmes pour tenter de liquider les acquis sociaux.
Donc le 18 octobre, malgré les magouilles syndicales pour ne pas trop se mouiller, c'est tous ensemble - public et privé - que nous devons manifester pour défendre nos droits !


PS
Et en plus vous passerez a la télé et le présentateur dira que vous êtes des gros richards !!
C'est vachtement valorisant ce genre de grève :)

Le coup de chapeau de la semaine sera décerné a M. Gautier Sauvagnac, banquier, responsable du MEDEF et châtelain de province, qui a soutire 10 millions d'euros des comptes de l'UIMM ... pour "fluidifier les relations sociales" (sic)

Encore que je me demande pourquoi cette affaire qui date de début 2006 ressort presque deux ans plus tard .. et pourquoi un banquier professionnel ne sait pas comment faire pour barboter 10 millions sans laisser de traces ...

Il y a de quoi s'interroger. Néanmoins on salue la performance de l'artiste :)

19:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

ET ALORS ?

Écrit par : DELAVANT | 15 octobre 2007

il faut bouger !!! et surtout ne pas critiquer les grévistes

Écrit par : ginette | 15 octobre 2007

il m'est impossible de critiquer je suis DANS l'action :)

Écrit par : touriste | 15 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.