Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 janvier 2008

Suicide.

C'est donc officiel depuis hier : la LCR va s'autodetruire !! (musique de Mission Impossible SVP :)

Pas de bol c'était le seul parti de gauche en France et son Congrès vient de voter sa dissolution pour fin 2008 - début 2009. Un appel a la constitution d'un parti de gauche et de masse est lancé et je dois dire que cela me laisse songeur.

Le premier point qui m'intrigue c'est le très grand flou qui entoure le nouveau parti dont on sait seulement qu'il sera fondé sur la résistance aux dégats du capitalisme et sur l'élaboration de contre propositions révolutionnaires, c'est à dire de changement de fonctionnement de la société.

On ignore de quel type de parti il s'agira mais apparemment ce ne sera pas un parti "élitiste" dans le sens ou l'adhésion serait réservé à une minorité agissante et politiquement cultivée.

Est ce que ce sera dans le style de l'adhérent à 20 euros comme l'avait fait le PS en 2007, et dont 80% des "adhérents à 20 euros" ont déjà résilié leur court abonnement :)

C'est un vieux débat que l'on pensait clos depuis Lenine : faut il un large parti formé de simple adhérents à vingt kopecks la carte ou bien faut il - comme le pensait Lenine - un parti comprenant peu de militants mais très motivés et très bien formés politiquement ?

Ce n'est pas forcément une discussion de Salon. Le capitalisme fonctionne avec des "élites" politiques: des gens peu nombreux mais très motivés, très homogènes socialement (en majorité des gosses de riches !) et relativement bien formés. Ce sont eux qui tiennent le gouvernement, les partis de droite et le syndicalisme patronal ...

Et ce n'est pas un hasard mais une exigence d'efficacité. A l'inverse un parti de masse donnant le pouvoir de décision à un simple quidam - cotisant - c'est un risque politique considérable.


Un autre point qui m'intrigue c'est l'absence de référence à l'internationalisme. Car il me parait évident que certaines transformations sociales en France ne manqueraient de provoquer des réactions de l'Europe d'abord et du capitalisme mondial ensuite.

Ce qu'on appelle pompeusement la "mondialisation" n'est rien d'autre que l'entente des principaux capitalistes mondiaux pour transformer le Monde au mieux de leurs intérêts. Intérêts qui se résument en général à un principe simple : exploiter toujours davantage ceux qui travaillent !


Enfin pour être pratique, on ne voit pas non plus quels types d'adhérents vont se retrouver dans le nouveau parti. Car les appels aux militants et sympathisants Verts PS ou PCF ont peu de chances d'être entendus si le nouveau parti est présenté comme l'émanation de la LCR. Et quelques journaleux bien malins commencent à sous entendre que le nouveau parti pourrait être une LCR bis ! (calomniez ! calomniez ! il en restera toujours quelque chose !!)

Bon j'arrête de médire sur cette excellente initiative qui consiste à lancer un appel pour construire - enfin - un Parti des Salariés

Faute duquel on va bientôt tous se retrouver à bosser dans les conditions du 19ème siècle - peut être même pire car la technologie moderne permet des miracles en matière de contrôle et de surveillance des salariés !

Et on peut faire confiance à Sarkozy pour nous ramener avant 1905 dans tous les domaines !

Mais tout de même je suis perplexe au sujet du nouveau mouvement.

A suivre donc.

Congrès LCR.


PS.
Sarkozy continue sa chute inexorable - et inévitable vu son programme anti social et anti salariés - dans les sondages.

Encore -4% ! Ah il y a des jours ou on aime lire le journal :))

21:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

25 janvier 2008

Humanitaire.

Dans les territoires palestiniens le scandale dure depuis des décennies et nos grandes figures de penseurs humanitaires sont aux abonnés absents.

Ou sont passés les BHL, Kouchner, et autres chantres du droit d'ingérence ... surtout dans les pays producteurs de pétrole :)

Apparemment ces bouffons ne sont pas concernés par la tentative de génocide engagée à Gaza.

Plus de nourriture, plus d'essence, plus d'électricité, blocus depuis 7 mois et début de pénurie d'eau potable ...

Et des attaques israéliennes permanentes aux drones et aux missiles .... en vue d'assassinats ciblés qui massacrent allègrement les civils par dizaines.

Bref ce sont près de 2 millions de personnes sont maintenant en état de survie, et contrairement au Darfour la communauté internationale se mobilise surtout ... pour les enfoncer davantage !

La raison de cette punition collective ?

Ces palestiniens ont votés démocratiquement pour un gouvernement qui déplaît aux USA et à Israel.

En les affamant on espère les faire changer d'avis. Mais il faut être fous furieux comme les actuels dirigeants américains et israéliens pour croire qu'une telle stratégie a des chances de réussir à créer les conditions d'une paix durable.

A toutes ces objections les israéliens se réfugient dans la "sécurité nationale": le blocus et les assassinats quotidiens seraient rendus nécessaires par l'envoi des roquettes sur Israel !

Bien.

Sauf que quand les palestiniens avaient cessé d'envoyer des roquettes les israéliens ont continué de plus belle les assassinats soit disant "ciblés" ... provoquant la reprise les envois de roquettes et en retour justifiant l'intensification des massacres de palestiniens ....

Clairement seule une force d'interposition internationale pourra mettre fin à ce massacre qui touche principalement des civils dans les deux camps.


Encore faudrait il que l'opinion publique soit au courant de ce quasi génocide !


Article de Rue89.

17:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)