Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 mars 2008

16 milliards de dollars par mois.

Un chiffre qui donne le vertige !!

C'est le montant que les USA dépensent chaque mois pour financer la guerre en Irak.

Avec un coût total de plus de 3000 milliards de dollars on a déjà dépassé le coût de la guerre du Vietnam et de Corée !

Eh non ! Ces chiffres ne proviennent pas d'un quelconque journal "gauchiste" mais ce sont les déclarations de Joseph Stiglitz, économiste américain et par ailleurs prix Nobel d'économie.

Le Monde.

A priori du sérieux donc.

Ensuite on peut s'amuser à calculer combien on peut payer de choses avec 3000 milliards de dollars. Inventaire à la Prevert, sachant que le dollar vaut 1,5 euro en ce moment :

- on aurait pu offrir 50 années de sécurité sociale à chaque américain !

- construire 8 millions de logements

- payer 43 millions de bourses pour des étudiants

(...)

Et pour reprendre un concept qui m'est cher ce chiffre représente 300 millions de SMIC annuels, on aurait pu financer une bonne partie des salariés d'Europe à rien foutre pendant un an !

Remarquez ils se seraient ennuyés et je suis sur qu'ils préfèrent se défoncer pour enrichir leur patron :)


Bon je plaisante, mais avouez que devant de tels "faits" les mots n'ont plus beaucoup de sens.

Sauf pour dire l'horreur du capitalisme triomphant !


PS.
Le coup de chapeau de la semaine a Sarkozy, un cumulard je sais mais tellement doué !

Pour aider son grand ami Gaudin, légèrement malmené par les électeurs marseillais qui en ont assez du système maffieux local et de l'UMP en général, Sarkozy vient de rendre publique une lettre :

Si les électeurs marseillais votent "bien" dimanche alors une pluie de fric va s'abbatre sur la ville !!!

Si !!! Il a osé !!!

Que voulez vous, le crédo du néolibéralisme c'est que tout s'achète, meme les électeurs !!

Virons l'UMP de Marseille !!!

18:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Entièrement d'accord sur la folie d'un capitalisme sans contre-pouvoir. Que de gâchis sur le dos des plus exposés!

Écrit par : Charly | 11 mars 2008

Les commentaires sont fermés.