Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 mars 2008

Espoir.

Contre toute attente les listes soutenues ou présentées par la LCR ont des scores remarquables.

L'article de la LCR indique par exemple :

15,7 % à Clermont-Ferrand,
8,77 à Louviers,
9,21 % à Foix,
17,61 % à Saint-Nazaire
...

"La LCR a présenté ou soutenu plus de 200 listes aux municipales. Plus de 110 d’entre-elles franchissent les 5 %, 32 dépassant les 10 %, et obtiennent 73 élus."

Et le second tour confirme ces résultats. Résultats.

Il est vrai qu'il n'existe plus en France de partis de gauche depuis que le PS essaye de fusionner avec le Modem (ex UDF) et que les Verts et le PCF oscillent selon le sens du vent entre la droite et le PS ...

Même le vénérable LO ("le parti d'Arlette") a rejoint le PS pour les élections municipales.

On aurait pu croire qu'il ne restait plus qu'une poignée d'irréductibles (gaulois :) pour défendre la lutte contre le capitalisme !

Erreur !! Car de plus en plus de gens sont à la recherche d'un pôle politique vraiment à gauche et ne rencontrent plus que le courant animé par la LCR et quelques groupes "alternatifs"

Finalement la formation d'un parti anti capitaliste devient peut être possible.

Ce sera d'autant plus facile que le caractère fondamentalement démocratique de la LCR, avec des débats internes zanimés et une organisation quasi libertaire (bordélique ?), permet à tous les courants de pensées - de gauche quand même ! - de s'y retrouver librement sans les contraintes politiciennes habituelles.

Un espoir ?

Faut reconnaître qu'on revient de loin depuis le matraquage idéologique - libéral et antisocial - des années 80.

Les partis de la gauche classique ont rejoint ouvertement le néolibéralisme (cf Royal déclarant que son programme avec les 50 euros de plus pour le SMIC était - je cite - "trop à gauche" :)

Et Besancenot racontait avoir entendu un jeune qui disait (sérieusement ?) :

- notre passé est horrible
- notre présent ne vaut guère mieux
- heureusement il n'y a pas d'avenir !

Et ben justement si l'on veut éviter la voie du "no future" que nous trace le capitalisme mondial - guerres, massacres, exploitation - il ne reste plus qu'à reconstruire une alternative à gauche.



PS.
C'était notre rubrique: Débacle Sarkozyste du soir, Espoir :)

14:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.