Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 avril 2008

Colombie.

Le fond du problème est connu. Depuis les années 60 une guérilla populaire lutte pour virer les régimes dictatoriaux soutenuss par les USA. En Colombie essentiellement les FARC et l'ELN

La misère et l"exploitation sont telles que des pans entiers de la population, surtout les paysans, n'ont guère d'autre choix que de prendre les armes, simplement pour survivre aux exploiteurs et à leurs milices paramilitaires.

Le niveau d'exploitation est difficilement imaginable pour des européens, à la limite du travail forcé obligatoire et non rétribué. Tout opposant (politique ou syndical) est en danger de mort permanente. A titre anecdotique, on raconte que dans les grandes familles bourgeoises les employées font le service à genoux !

Telle est la situation qui explique pourquoi certains préfèrent mourir les armes à la main plutôt que de vivre en esclaves. Et on peut les comprendre.

Et de fait les révoltés sont tellement nombreux et la dictature tellement pourrie, malgré l'armement américain, que les FARC, qui sont organisés comme une vraie armée, ont fini par contrôler toute une partie du pays devenu "zone libérée".

C'est donc une guerre. Et le sort des prisonniers devrait dépendre de la convention de Genève. Ce que refuse le gouvernement colombien. Refusant d'échanger les prisonniers des FARC contre les guérilléros capturés.

La politique du gouvernement colombien est celle de la guerre totale. Ce qui sous entend également la désinformation à grande échelle, par exemple en prétendant que les FARC sont des trafiquants de drogue !

(Soit dit en passant les militaires colombiens, eux, ont réellement des attaches avec les "cartels" des barons de la drogue, mais les médias évitent d'en parler !)

On l'a vu aussi dans l'affaire Bétancourt ou Uribe met tout en oeuvre pour saboter les tentatives de négociations.

Tout échange de prisonnier est systématiquement refusé. Et pour narguer les FARC, la "justice" colombienne vient de condamner les prisonniers à 40 ans de prison !

Lors des dernières rencontres avec des émissaires français, en Uruguay, l'armée colombienne a monté une opération pour tuer le chef des guérilleros.

Et maintenant les FARC font attention à ne pas retomber dans un tel guet apens.

Ce qui explique l'échec prévisible des négociateurs français. Ils servent seulement d'appat pour attirer les rebelles dans des embuscades !!


Cela dit, comme le faisait remarquer le journal Libération, l'épisode tragicomique de l'affaire Betancourt montre à quel point Sarkozy est devenu une marionnette des Américains !!

En effet la Colombie est entièrement à la botte des Etats Unis. En particulier le gouvernement colombien dépend entièrement des USA sur le plan militaire.

En réalité il suffirait que Bush ordonne au gouvernement colombien d'échanger Bétancourt contre une poignée de prisonniers et elle serait rentrée chez elle dans la semaine.

Mais ce n'est pas le scénario qui convient aux américains. En défendant les dictatures sud américaines ils défendent leur main mise sur le continent. A n'importe quel prix ! (cf Bresil Chili Argentine ...)

Et visiblement Sarkozy n'a guère d'influence sur les USA, malgré sa participation à la guerre d'Afghanistan et son envoi de troupe à la frontière de l'Iran pour préparer la guerre prochaine. même son retour dans l'OTAN, n'a pas suffit à fléchir Bush !


Dans cette affaire, Sarkozy joue encore le rôle de larbin au service des intérêts américains.

Car toute cette propagande sur la détention de Bétancourt, ne sert finalement que la propagande anti FARC du gouvernement colombien. Et de caisse de résonance mondiale en faveur de la dictature.

Et vous ne verrez jamais de pétition ou de manifestation pour protester contre les exécutions sommaires, les tortures et toutes les atteintes aux droits de l'homme commis en Colombie par le gouvernement officiel et ses milices d'extreme droite, encadrés par les militaires américains.

La valeur d'une vie de politicien bourgeois compte un peu, les vies des travailleurs en lutte en Colombie bof ...

Mais au moins ne soyons pas dupes de cette mascarade sinistre.

19:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.