Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 mai 2008

Tracabilité.

On parle souvent de tracabilité quand il s'agit des bovins, lorsque chaque animal doit être étiqueté et répertorié de manière à pouvoir suivre son parcours depuis l'étable jusqu'à l'assiette du consommateur.

La "tracabilité" dont je veux parler aujourdhui concerne les fichiers informatiques.

La dernière "affaire" politique provient de l'Express qui décrit l'espionnage de Besancenot par des détectives privés.

Le commanditaire présumé - qui dément officiellement - est la société américaine qui vend en France le fameux Taser, l'arme soit disant non mortelle qui vous foudroie avec plusieurs dizaines de milliers de volts.

Et les exécutants appartiennent à une de ces société de "détectives" privés qui emploient souvent d'anciens policiers et qui peuvent faire des recherches approfondies sur une personne afin de monter un "dossier" contre elle.

Dossier qui pourra être utilisé en justice ou bien servir dans une campagne de diffamation ... ou même servir de dossier "d'objectif" pour des actions plus musclées !!

Aux USA l'une des société les plus fameuses est l'agence Pinkerton ou encore, en matière économique, l'agence Kroll. Et malgré leurs engagements "éthiques" véhéments ces agences de police privées ne reculent devant rien.

Et on lit dans l'Express que les policiers privés ont établi la liste des comptes bancaires de Besancenot ainsi que de nombreux renseignements administratifs, ce qui prove qu'une entreprise privée a pu obtenir l'accès à de nombreux fichiers administratifs !

Or c'est ce dernier point qui me parait très inquiétant !!

Aujourd'hui, tout le monde le sait, nous vivons déjà dans le monde de 1984 imaginé par Orwell !!

Nous sommes fichés dans des centaines de bases de données - publiques ou privées - et surveillés de milles manières par des automates : caméras lisant les numéros des véhicules, émetteurs signalant la position des véhicules, compagnies de télécoms enregistrant tous nos appels, fournisseurs internet conservant toutes les pages web consultées et les emails envoyés ... etc

Parfois on croit rêver. Ainsi dans les derniers téléphones portables la fonction "espionnage" est carrément intégrée dans l'appareil et à l'aide d'un code spécial on peut appeler un portable qui ne sonnera pas mais qui se transforme alors en micro. ( Ce qui explique que dans les réunions de barbouzes - ou parfois de politiques - tous les téléphones sont débranchés par prudence :)

Bref le monde de Big Brother est la et il faut faire avec.

L'Etat sait tout - ou bien peut tout savoir - sur n'importe lequel d'entre nous.

Enfin presque sur n'importe qui. Car nombre de fichiers "sensibles" intègrent un code spécial qui protège les dossiers des VIP de toute consultation intempestive ... ils sont pas fous !!

Dans les années 70 la loi informatique et libertés était censée nous protéger de ces mésaventures et de garantir les droits à la vie privée et le respect des libertés. La CNIL devait l'appliquer.

Aujourdhui la CNIL est squelettique et presque en état de cessation de paiement faute de financements. Et la loi de 1978 apparaît complètement dépassée.

Et avec le néolibéralisme ce sont les entreprises privées qui prennent le relais des fonctions de surveillance qui devaient être réservées à l'Etat. Lequel Etat est en voie de démantelement.

Si on veut vivre encore un peu avec un semblant de démocratie et de libertés il va falloir passer à la vitesse supérieure. Il y a au moins deux mesures qui sont urgentes dans ce domaine :


1 - généraliser la "tracabilité" totale de tous les moyens de surveillance.

En pratique cela veut dire que toute personne qui consulte un fichier, n'importe lequel et quelqu'en soit le motif, doit être fichée à son tour !

Cela peut sembler lourd mais les progrès de l'informatique permettent de réaliser cette fonction sans aucun problèmes.

Toute personne qui consulte un fichier devra être prévenu que son nom, sa qualité, le motif et la date de la consultation seront enregistrées et pourront être utilisées contre elle le cas échéant !

Ficher les ficheurs ou comment l'informatique pourra nous délivrer de Big Brother :)


2 - généraliser l'accessibilité totale des données personnelles

C'est à dire que toute personne doit avoir accès à l'ensemble des données informatiques la concernant, sans aucune limitation à priori, et ce sera éventuellement au ficheur d'apporter la preuve devant le juge que la confidentialité lui est indispensable.

Et une garantie connexe, mais non moins nécessaire, c'est que toute personne doit avoir accès aux coordonnées des employés qui ont crée leur dossier ou qui l'ont consulté.

Après tout on impose bien aux fonctionnaires de décliner leur nom et leur grade - c'est maintenant une obligation légale pour toutes les opérations courantes.

Alors on ne voit pas pourquoi les ficheurs devraient rester lâchement dans l'anonymat !!


Une nouvelle Loi Informatique et Liberté est une urgence !!



PS
La société néolibérale nous envoie tout droit dans un monde ou une minorité de riches auront des libertés et des droits à la vie privée tandis que la majorité de la population sera condamnée à vivre sous le régime de "l'esclavage" informatique ...

19:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.