Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 juillet 2008

Temps de travail.

Une intéressante réflexion d'un sociologue dans Le Monde d'aujourd'hui. Le Monde

Qui rappelle quelques évidences que l'on essaye de faire oublier de nos jours :

- le développement de nos sociétés est tellement avancé que nous pourrions tous travailler moins de trente heures par semaines et vivre royalement ... à condition de partager équitablement les fruits de notre travail !

(ce dont le capitalisme, qui est fondé sur le partage inégal, ne veut pas entendre parler !)


- le capitalisme remplace le travail émancipateur par du travail forcé dégradant et qui ne permet plus de vivre décemment, même en "travaillant plus"

(et la chasse ouverte aux pauvres et aux chômeurs n'a pas d'autre motif que d'accélérer la dégradation des conditions de travail de tous les salariés !)


Cette article tombe au moment ou le Parlement vient de voter la loi sur les relations sociales et le temps de travail.

On va encore m'accuser d'anti syndicalisme primaire - et c'est vrai que je hais les syndicats corrompus - mais dans cette affaire le gouvernement à ouvertement négocié avec les deux grands syndicats dans un deal atroce :

- on vous donne des avantages en matière de représentativité mais en échange on veux votre absence de réactions dans le démantèlement des 35H

- et les deux syndicats ont obtenus leurs avantages qui leur donneront pleins de postes de délégués et les gros sous qui vont avec, et ils ont vaguement protesté contre la suppression des 35H sans faire de vagues

Plus maffieux tu meurs ! Opinion personnelle :)


Le plus étrange dans cette histoire c'est le petit coup de couteau donné dans le statuts des cadres - pourtant une frange de la population qui soutient majoritairement Sarkozy et l'UMP -

grâce a la nouvelle loi ils vont devoir travailler 17 jours de plus ou bien ils vont devoir renégocier entreprise par entreprise, ce qui ne les avantagera guère !

Mais il est vrai que le néolibéralisme ne craint plus personne : au 21ème siècle ceux qui contestent le capitalisme, soit on les achète, soit on les extermine ...

Et ceux qui pensent que la France n'est pas concernée par la mondialisation des crimes capitalistes vont au devant de grosses désillusions

En tout cas pour Sarkozy il n'y a aucun doute : le néolibéralisme peut faire ce qu'il veut !

"Désormais, quand il y a une grève en France personne ne s'en aperçoit"


Forcément avec des médias aux ordres et des syndicats très compréhensifs, Sarkozy croit qu'il a un boulevard devant lui pour engager la modernisation du capitalisme, c'est à dire le retour au 19ème siècle !

A nous de lui prouver qu'il a tort

Avec le NPA par exemple ...



PS
Cette discrète publicité est entièrement gratuite, je ne touche rien, pas même un rabais sur l'abonnement aux revues et en plus la militante de mon quartier ne me fait même pas une bise pour Noël !

C'est dire combien cette publicité de bon aloi est totalement désintéressée :)

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.