Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 juillet 2008

Capitalisme socialiste.

Ben oui ca parait antinomique, et pourtant non !

Le capitalisme le plus plus pur et dur sait se convertir au socialisme en cas de besoin (en $ !)

Exemple: Le Monde.

Bref quand une banque fait des bénéfices, elle fait le bonheur de ses actionnaires en leur versant de gros dividendes. (quant aux salariés payés une misère, ils n'ont évidemment aucun mérite ni aucun droit à une quelconque répartition équitable des profits !)

Et quand la Banque tombe en faillite, alors l'Etat la prend en charge et ce sont les contribuables qui vont payer les dettes de l'entreprise !

Imparable ! Ce mécanisme du capitalisme qui consiste dans tous les domaines à privatiser les profits et à socialiser les pertes me rappelle le célèbre jeu enfantin : pile je gagnes, face tu perds !

Et l'exemple cité n'est pas unique. aux USA depuis le depuis de la crise des "subprimes" on ne compte plus les banques renflouées par l'Etat.

Et la banque Indymac devenant la bande "Federale Indymac" et voila ...

Fréquemment à chaque crise financière, provoquée par la cupidité de quelques gros requins capitalistes, c'est l'Etat qui les indemnise ...

Généralement en prélevant des impôts sur les moins pauvres et en supprimant les aides sociales des plus pauvres ...

C'est la solidarité sociale qui joue à plein régime.

Ce qui me permet de dire que le capitalisme aime bien le socialisme !!

Enfin tant qu'il profite à une minorité !


Cela dit c'est déjà un acquis, il ne reste plus qu'a répandre l'idée que le socialisme peut profiter à tous - et pas seulement à une poignée de requins - et on aura avancé :)

14:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.