Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 juillet 2008

Capitalisme socialiste.

Ben oui ca parait antinomique, et pourtant non !

Le capitalisme le plus plus pur et dur sait se convertir au socialisme en cas de besoin (en $ !)

Exemple: Le Monde.

Bref quand une banque fait des bénéfices, elle fait le bonheur de ses actionnaires en leur versant de gros dividendes. (quant aux salariés payés une misère, ils n'ont évidemment aucun mérite ni aucun droit à une quelconque répartition équitable des profits !)

Et quand la Banque tombe en faillite, alors l'Etat la prend en charge et ce sont les contribuables qui vont payer les dettes de l'entreprise !

Imparable ! Ce mécanisme du capitalisme qui consiste dans tous les domaines à privatiser les profits et à socialiser les pertes me rappelle le célèbre jeu enfantin : pile je gagnes, face tu perds !

Et l'exemple cité n'est pas unique. aux USA depuis le depuis de la crise des "subprimes" on ne compte plus les banques renflouées par l'Etat.

Et la banque Indymac devenant la bande "Federale Indymac" et voila ...

Fréquemment à chaque crise financière, provoquée par la cupidité de quelques gros requins capitalistes, c'est l'Etat qui les indemnise ...

Généralement en prélevant des impôts sur les moins pauvres et en supprimant les aides sociales des plus pauvres ...

C'est la solidarité sociale qui joue à plein régime.

Ce qui me permet de dire que le capitalisme aime bien le socialisme !!

Enfin tant qu'il profite à une minorité !


Cela dit c'est déjà un acquis, il ne reste plus qu'a répandre l'idée que le socialisme peut profiter à tous - et pas seulement à une poignée de requins - et on aura avancé :)

14:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

11 juillet 2008

En vrac.

Il y a tellement d'évènements intéréssants en ce moment que je ne peux pas rédiger un article pour chacun, alors je vous fais un prix de gros. On voit que c'est les vacances !

1 - Le cambriolage de Ségolène.

Je ne vais pas m'apitoyer sur les déboires d'une politicienne aussi manipulatrice que peut l'être Sarkozy, quoique disposant de moyens financiers plus réduits.

Tellement réduits qu'elle n'arrive pas à sécuriser un petit appartement ... la vraie dèche quoi !

Cela dit Sarkozy utilise à fonds les ressources des services spéciaux policiers et militaires pour tenter d'écraser ses contradicteurs.

Benoitement il vient de créer la plus grande police politique que la France ait jamais connu depuis 1940.

Décret n° 2008-609 du 27 juin 2008 créant la DCRI.

Il serait donc tout à fait possible qu'un plombier travaillant pour la République (bananière) de Sarkozy se soit égaré dans l'appartement de Mme Royal. Tout le monde peut se tromper.

Et le gouvernement sent bien que sa position est limite sur ce sujet car les moqueries et les injures de l'UMP ne font que renforcer la protestation de Royal !

Alors il faut trouver un coupable à tout prix. Et on a trouvé. Je vous le donne en mille ! Une immigrée clandestine !

Coupable idéale puisque la police peut faire d'elle ce qu'elle veut ... et surtout lui faire dire ce qu'on veut entendre !

Le même procédé avait servi pour éliminer un "ami" de Sarkozy quand celui ci était ministre de l'intérieur. Mystérieusement une prostituée mineure - et immigrée clandestine - s'est jetée devant la voiture de "l'ami". Ce qui a permis aux policiers judicieusement en embuscade de le faire inculper pour détournement de mineur !

Finalement je vais finir par croire que les cris de victimes de Ségolène ont un fondement réel :)


2 - L'accident nucléaire de Tricastin.

Alors la que dire de plus. Depuis dimanche on a appris successivement :

- que l'accident s'était déclaré bien avant l'heure officielle de l'alerte

- que le nombre de kg d'uranium dans la nature augmente chaque jour

- que la société exploitante et son exploitation sont tellement délabrés que des avertissements multiples avaient été donnés ... et ignorés sans problème !

Actuellement une demande d'arrêt de l'installation est en cours. La vrai question c'est de savoir comment se portent toutes les autres vieilles centrales, bientôt privatisées et donc encore plus dangereuses !

Espérons que sur un sujet aussi grave, l'intelligence l'emportera sur la cupidité ... capitaliste.

Ce qui nous fait aussi une petite piqûre de rappel bien nécessaire depuis l'accident - absolument impossible - de Tchernobyl qui commence malheureusement à être oublié

Le nucléaire est une énergie très chère (sur le long terme à cause du démantèlement et des déchets) et surtout très dangereuse.

Il faut cesser de construire de nouvelles centrales, même EPR. La nous sommes en train de prendre des risques pour nous mêmes et de laisser des tonnes de pollution mortelle pour les générations qui viennent ...


3 - Les petites lois de l'été.

Et pendant qu'on se bronze ou qu'on farniente, nos vaillants députés UMP continuent à "modifier" la société dans un sens toujours plus ultra libéral.

La fameuse loi sur la mobilité (vers l'ANPE) des fonctionnaires est en train d'être peaufinée.

La loi sur la réforme de la 5ème République fait l'objet de tractations intenses et malsaines.

Au Parlement Européen Sarkozy magouille pour faire annuler le vote des électeurs irlandais.

La guerre mondiale en Iran se met en place tout doucement.


Et dans les ministères on tache d'éliminer tout ce qui pouvait encore être social ou de service public, notamment en s'attaquant de plein fouet à l'éducation nationale

Sans parler des décrets anti sociaux qui tombent en avalanche. Etre simple salarié va devenir franchement pénible et quand à ceux qui tenteraient - les innocents - d'être chomeur ou RMIstes ce sera l'enfer !

La société néolibérale avancée se met en place ...

13:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

09 juillet 2008

Sport.

Il y aurait beaucoup à dire sur le "sport", pas le bon exercice physique favorable à la santé, mais le "sport" médiatique, machine à fric, débauche d'agressivité, chauvin et nationaliste, etc.

Et les Jeux Olympiques concentrent tous ces défauts, les seringues en plus.

Comme si d'aller aux jeux olympiques de Berlin en 1936 avait pu favoriser la démocratie ou la paix ...

Les jeux de 2008 en Chine ne modifieront en rien la nature du régime chinois, une dictature impitoyable qui est en train de se convertir au capitalisme le plus ultra ...

Mais laissons Sarkozy aller en Chine, au pays des Goulags.

Ca correspond bien aux idées néolibérales, le business sans scrupules !


L'affiche ci dessous provient des affiches refusés par Amnesty France (cliquer pour agrandir).


7cd0478375dc46f22882ad2c0efbe128.jpg



Ou comment les chinois pourront se servir des installations des jeux olympiques :)

22:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

08 juillet 2008

Temps de travail.

Une intéressante réflexion d'un sociologue dans Le Monde d'aujourd'hui. Le Monde

Qui rappelle quelques évidences que l'on essaye de faire oublier de nos jours :

- le développement de nos sociétés est tellement avancé que nous pourrions tous travailler moins de trente heures par semaines et vivre royalement ... à condition de partager équitablement les fruits de notre travail !

(ce dont le capitalisme, qui est fondé sur le partage inégal, ne veut pas entendre parler !)


- le capitalisme remplace le travail émancipateur par du travail forcé dégradant et qui ne permet plus de vivre décemment, même en "travaillant plus"

(et la chasse ouverte aux pauvres et aux chômeurs n'a pas d'autre motif que d'accélérer la dégradation des conditions de travail de tous les salariés !)


Cette article tombe au moment ou le Parlement vient de voter la loi sur les relations sociales et le temps de travail.

On va encore m'accuser d'anti syndicalisme primaire - et c'est vrai que je hais les syndicats corrompus - mais dans cette affaire le gouvernement à ouvertement négocié avec les deux grands syndicats dans un deal atroce :

- on vous donne des avantages en matière de représentativité mais en échange on veux votre absence de réactions dans le démantèlement des 35H

- et les deux syndicats ont obtenus leurs avantages qui leur donneront pleins de postes de délégués et les gros sous qui vont avec, et ils ont vaguement protesté contre la suppression des 35H sans faire de vagues

Plus maffieux tu meurs ! Opinion personnelle :)


Le plus étrange dans cette histoire c'est le petit coup de couteau donné dans le statuts des cadres - pourtant une frange de la population qui soutient majoritairement Sarkozy et l'UMP -

grâce a la nouvelle loi ils vont devoir travailler 17 jours de plus ou bien ils vont devoir renégocier entreprise par entreprise, ce qui ne les avantagera guère !

Mais il est vrai que le néolibéralisme ne craint plus personne : au 21ème siècle ceux qui contestent le capitalisme, soit on les achète, soit on les extermine ...

Et ceux qui pensent que la France n'est pas concernée par la mondialisation des crimes capitalistes vont au devant de grosses désillusions

En tout cas pour Sarkozy il n'y a aucun doute : le néolibéralisme peut faire ce qu'il veut !

"Désormais, quand il y a une grève en France personne ne s'en aperçoit"


Forcément avec des médias aux ordres et des syndicats très compréhensifs, Sarkozy croit qu'il a un boulevard devant lui pour engager la modernisation du capitalisme, c'est à dire le retour au 19ème siècle !

A nous de lui prouver qu'il a tort

Avec le NPA par exemple ...



PS
Cette discrète publicité est entièrement gratuite, je ne touche rien, pas même un rabais sur l'abonnement aux revues et en plus la militante de mon quartier ne me fait même pas une bise pour Noël !

C'est dire combien cette publicité de bon aloi est totalement désintéressée :)

18:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

07 juillet 2008

Carcassonne.

Le drame de Carcassonne me laisse perplexe et mérite qu'on y réflechisse à deux fois.

Une première fois pour se rendre compte que la version officielle du drame est proprement invraissemblable.

1 - Selon l'explication "militaire" le soldat fautif a rempli un chargeur contenant une vingtaine de balles réelles qu'il a ensuite complété avec des balles à blanc.

Tous ceux qui ont vu un jour un chargeur de fusil savent bien que la dernière balle est visible. Or les balles à blancs sont en plastique et les balles réelles ont un projectile métallique. Difficile de faire la confusion.

Mais admettons. Le soldat prend le chargeur et commence à entrer des balles à blancs, une puis deux puis trois etc. sauf qu'arrivé à six ou sept le chargeur est plein ... et à moins d'être bourré comme un coin il est impossible de ne pas se rendre compte qu'il y a quelque chose de louche !

2 - Deuxième anomalie: dans les déclarations officielles, il est impossible de savoir si le tireur utilisait un BTB (bouchon de tir a blanc). Or les balles à blancs ne fonctionnent pas sans BTB et deux cas sont possibles :

- soit le BTB est absent et alors le tir s'arrête après la première balle, le tireur devant alors réarmer manuellement le fusil, mais alors la si il n'a rien soupçonné d'anormal c'est qu'il était encore plus beurré que quand il a rempli son chargeur !

- soit le BTB est en place et le tireur envoie les premières balles à blanc, mais alors quand arrive le tour des balles réelles il aurait du se produire un accident car avec le BTB et des balles réelles la surpression dans le canon est telle que le fusil risque d'exploser ...

3 - Dernière anomalie : dans les groupes d'intervention les policiers ou les militaires sont longuement entraînés à tirer dans la foule pour abattre les "terroristes" et épargner les otages. C'est même une routine.

Or dans ce cas précis, un militaire jouant le rôle de "terroriste" sort de la foule et le tireur balance tout son chargeur dans la foule, en rafalant !!

évidemment en les tuant tous on est sur d'abattre aussi les "méchants" mais c'est un technique qui jamais enseignée (enfin je crois :) et on reste étonné de cette réaction de la part d'un professionnel membre d'un "GCP" !

4 - Et le spectacle des militaires "nettoyant" soigneusement le terrain avant l'arrivée de la police est plutôt curieux également.

L'explication officielle c'est que les douilles pouvaient blesser des gens avec l'arrivée des hélicoptères, mais c'est peu crédible. Et ensuite ils ont enlevé aussi les graviers un par un ?


Bref je suppose qu'un historien nous révélera la vérité dans une cinquantaine d'années, pour ceux qui seront encore la pour l'entendre, mais toute cette histoire est étrange ! Et l'hypothèse d'un coup de folie ou d'une malveillance est bien probable aussi ...


Quand à Sarkozy avec son culot habituel il en profité pour régler ses comptes personnels avec les militaires (rien que des fonctionnaires :) qui ont oser contester la cure d'austérité imposée à l'armée.

C'est à ca qu'on voit le vrai politicien, un cadavre ca doit servir.

D'abord on pleure un bon coup ensuite on l'exploite honteusement !!

Du Sarko tout craché, mais on commence à s'habituer ...


Mais il y a aussi un deuxième niveau de réflexion et qui a été soigneusement passé sous silence par les médias !!

Le drame du 3 Rpima a montré - de visu si j'ose dire - quel est l'effet d'une rafale d'arme automatique à travers une foule. Dans nombre de pays d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique c'est un spectacle banal. Au Brésil par exemple l'armée assure la police et elle tire dans le tas ...

Et cela pose le problème de la confusion des genres : quand on impose à des militaires des taches de police, on prend de très gros risques.

Car la bavure du 3 Rpima pourrait bien demain se reproduire à nouveau. En effet chaque jour ce sont des centaines de militaires armés du désormais célèbre fusil FAMAS et équipés de balles réelles qui sillonnent les gares ou les métros !

Pour le moment ces patrouilles "Vigipirate" - en principe sous contrôle policier - ne fréquentent que des lieux de faibles délinquances (des clochards ou des pickpocket) mais on imagine aisément ce qui arriverait si on les envoyait dans des quartiers plus chauds ...

La présence des ces militaires qui n'ont rien à faire dans nos villes a une double raison :

- c'est un acte politicien, qui remonte à loin, et destiné à prouver que le gouvernement fait quelque chose contre le terrorisme. Bien entendu une patrouille militaire aux heures de pointe n'arrêtera jamais un vrai terroriste, sauf à rééditer le "coup" du 3eme Rpima ! Mais ca impressionne !

- l'autre raison c'est de commencer à habituer la population à vivre sous quadrillage policier et militaire, mais la encore c'est un choix politique bien dangereux

Dans toutes les guerres modernes, le combat se joue essentiellement en zones urbaines, et ce sont essentiellement des taches de polices qui sont confiées aux militaires : surveiller, arrêter, torturer, exécuter ... les opposants !

En mettant nos soldats FAMAS à la main dans les métros, nos brillants généraux ont pensé que c'était une bonne façon de les entraîner à la guerre moderne

Et cette idée fait froid dans le dos ...

Traditionnellement les soldats sont entraînés à tuer les ennemis et les policiers à neutraliser les voyous ou les opposants politiques (!)

Le nouveau capitalisme fait de moins en moins cette distinction, et pas seulement en Irak ou en Afghanistan, mais pratiquement dans tous les pays ou il faut rétablir l'ordre capitaliste ...

Surveillés électroniquement, fichés par les mouchards de la police politique, abattus à vue par des militaires sur-armés ...

Bigre ! Le destin des nouveaux anti-capitalistes se présente mal au 21ème siècle !!



PS.
Eh oui, le néolibéralisme se dit libéral mais ne pratique guère la liberté !

19:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)