Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 août 2008

Le Crime de l'été.

Un crime atroce, bien sanglant, qui crée de l'émotion, de l'agitation médiatique, des manifestations populaires.

Un de ces fait divers sordides comme les aiment les professionnels de la désinformation !

Sarkozy ne pouvait pas rater cela !

Parenthèse. Soit dit en passant si l'on montrait à la télé le cadavre d'un enfant massacré par un chauffard, on obtiendrait autant d'émotion, surtout vu l'état du cadavre après avoir été défoncé par un 4x4 aviné ! Mais non un bourgeois respectable, consommant des produits licites, ne fait pas un bon exemple de criminel expiatoire ... son cas se règlera discrètement, tandis que deux "marginaux" facon hipppies post mai 68, eux ils vont faire toutes les émissions de télé pendant un bon moment !!

Pour en revenir au "crime spectaculaire", les deux "suspects" à peine arrêtés - et même semble-t-il avant la conclusion des analyses ADN - la justice a donné les noms des coupables tandis que le président félicitait les policiers de les avoir trouvés !

La présomption d'innocence ?

Le secret de l'instruction (qui marche si bien pour les crapules financières) ?

Et les preuves enfin ?

A ce sujet il vaudrait mieux être prudent. Les policiers et les magistrats ne sont pas avares de détails sur les "coupables", mais ils sont d'un timidité de violette à propos des preuves ADN ...

Or le problème maintenant c'est que Sarkozy vient de nommer les coupableset aucun fonctionnaire de police ou de justice - qui tient à sa carrière - ne peut plus reculer !!

Désormais les suspects sont coupables ! C'est obligé !!

Les preuves et les aveux doivent suivre !

Tout le monde se souvient de la fameuse affaire des Irlandais de Vincennes ou pour se faire mousser les policiers d'élite avaient glissés des explosifs dans les bagages des "suspects-coupables désignés" ... leur chef avait même eu une promotion pour diriger la cellule des écoutes de Mitterrand :)

Sans parler de tous ces gens qui ont - presque - spontanément avoué des crimes imaginaires ...

Mais bon, je vais faire comme tout le monde : admettons qu'ils soient coupables !

Ce qui soulève un autre problème, non moins inquiétant pour la société.

Car visiblement les "coupables" sont d'authentiques barjots, leur entourage parle de "délire de persécution", qui peuvent être dangereux en liberté !

Alors que faisaient ils sur les routes au lieu d'être soignés ?

Eh ben je vais vous le dire ! (super ce blog ! non ? :)

Ils n'ont pas été soignés parce que la vague néolibérale a frappé la Sécu en général et les hôpitaux en particuliers. Sommés d'être sinon rentables (!) tout au moins les moins couteux possibles, les hôpitaux et les hôpitaux spécialisés disparaissent ou réduisent leurs nombres de places.

Désormais un grand nombre de malades mentaux - parfois des dangereux - sont livrés à eux même.

Et j'ai bien peur que ce soit la naissance d'une nouvelle forme de criminalité ...

Mais pas de panique, le néolibéralisme a réponse à tout - on ne va pas améliorer les hôpitaux mais on va lancer de bien belles campagnes de désinformation pour durcir la Loi (contre les petits délinquants), voire discuter du rétablissement de la peine de mort ...

En exploitant des crimes que l'on aurait pu éviter avec un système de santé mentale efficient !!

Seulement voila, financer un hôpital public c'est une "charge sociale" tandis que construire des prisons privées c'est bon pour "l'économie" - et surtout les petites économies des copains qui vont s'en mettre plein les poches avec l'argent public.

S'il y a bien un proverbe qui résume le néolibéralisme c'est bien : l'argent n'a pas d'odeur !

Le spectacle offert par Sarkozy, en exploitant à fond un crime sordide, est nauséabond.

21:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.