Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 septembre 2008

Nationalisations aux USA.

Les Bourses progressent partout dans le monde : Bush promet un méga plan de plus de 500 milliards de dollars pour aider les banquiers nécessiteux.

(On notera que les quelques milliards nécessaire pour aider les 40 millions d'américains qui n'ont pas de couverture médicale n'ont pas encore été trouvé, mais Bush cherche ... c'est sur :)

La situation est de plus en plus étonnante aux USA.

Depuis un an, l'Etat vient de donner près de 900 milliards de dollars pour soutenir les banques en faillite.

Et dans le cas de l'assureur AIG c'est carrément le mot interdit qui a été prononcé : nationalisation !!

On se souvient que la crise financière actuelle est provoquée principalement par des spéculations insensées sur l'immobilier.

Les banques offraient des crédits immobiliers énormes aux plus pauvres (un peu comme veut le faire Sarkozy en France) pour leur permettre d'acheter leur maison.

Quand les pauvres ne peuvent plus rembourser, la banque saisit leur maison, les jette à la rue, et revend la maison.

Bref un procédé ignoble, mais lucratif !

Enfin au début. Car lorsque tous les pauvres ont été lessivés de leurs maigres avoirs, les banques se sont retrouvés avec des stocks de maisons a vendre. L'offre abondante a fait chuter les prix.

Les créances douteuses ont commencé à plomber les bilans, et la spéculation qui a disséminé des titres dérivés partout dans le monde a fait le reste ...

Toutes les grandes banques mondiales détiennent des titres qui ne valent plus rien, le système s'emballe et un krach serait inévitable si les gouvernements - enfin leurs contribuables - ne venaient pas au secours des banquiers dans le besoin

Et donc au royaume du capitalisme pur et dur, l'Etat subventionne les pertes des spéculateurs et nationalise les établissements en difficulté ...

Ce qui est conforme au b-a ba de l'analyse marxiste : l'Etat n'est rien d'autre qu'un instrument au service d'une poignée de capitalistes.

Les grandes fonctions de l'Etat sont simples au fond. Mater les pauvres (la "sécurité"), favoriser l'exploitation (les lois anti sociales) et redistribuer les richesses en faveur d'une minorité ...

Et donc les contribuables des pays développés seront obligés de se serrer la ceinture afin de financer les pertes des capitalistes ...

Les bénéfices vont aux capitalistes, les pertes sont payées par la collectivité.

Le néolibéralisme est un système i-dé-al !!

Pour les plus riches !!

09:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.