Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 octobre 2008

Carnet mondain.

Encore un mes jeux mots approximatifs :)

Il s'agit d'annoncer la naissance du site internet (provisoire) du NPA : Le bébé.

Je ne vous dirais pas que le NPA est bien ou mal, on verra avec le temps, mais je dirais simplement que c'est actuellement le seul parti politique en France qui développe un discours (enfin un discours raisonnable !) réellement anti capitaliste !!

Rien que pour cela il mérite le détour.

Par ailleurs le site commence à rassembler une bonne documentation sociale et politique.

Ca changera un peu du discours unique UMP-PS (+ quelques faire valoir) sur la défense inconditionnelle du néolibéralisme, qui est la forme moderne et sauvage du capitalisme.

D'ailleurs - nième capitulation en rase campagne - le PS ne s'est pas opposé au "plan de sauvetage" des 360 milliards d'euros que nous allons donner en faveur des capitalistes dans le besoin ... no comment !


En ce moment le gouvernement essaye de jouer sur toutes les ficelles pour faire adhérer les Français à son plan de défense du capitalisme :

- au début il nous a annoncé que c'était un simple dysfonctionnement des circuits financiers, essentiellement l'oeuvre de quelques traders malhonnêtes et cupides ...

- ensuite nous avons eu le chantage à l'emploi avec Sarkozy qui prétend que sans le "plan des 360 milliards" notre économie va mourir, le chômage augmenter, nos retraites vont être supprimées ... (votre chien va être écrasé et vos enfants vont se droguer :)

- nous avons droit aussi à des appels émouvants sur la nécessaire "union nationale", de la part de gens qui sabotent la Sécurité sociale, dénoncent la solidarité nationale et défendent les capitalistes qui délocalisent en Chine ...

- ultime diversion : la Marseillaise devient une affaire d'Etat et tous les médias se focalisent sur une poignée de jeunes voyous de banlieues, pour éviter de parler d'autres choses

Et je suppose que nous allons connaitre pire dans peu de temps !


La vérité c'est que nous avons une double crise : du système financier néolibéral - c'est à dire mondialisé et sans contrôles des peuples - et également une crise économique provoquée par les années de baisse des salaires imposées - souvent à la matraque - par les gouvernements néolibéraux.

Les séparer est une vue de l'esprit. Les mondes financiers et industriels fonctionnent en symbiose, pratiquement depuis un siècle.

La crise provient du fonctionnement normal du système capitaliste. Depuis les années 80, la répartition des richesses est de plus en plus inégalitaire. La part des capitalistes augmentent sans cesse et la part des salariés diminue sans cesse. Ce mécanisme n'est pas viable. Lorsque les salaires baissent l'économie s'effondre, car la consommation des riches a forcément des limites (même très hautes :)

Le succès du capitalisme d'après 1945 provenait d'une (petite) répartition des richesses produites.

Le capitalisme sauvage, néolibéral, a détruit ce système. Et il s'est engagé dans un cycle infernal : recherche effrénée du profit à court terme - appauvrissement des populations - baisse des profits - recherche de nouveaux profits - etc.

Ce qu'il faut pour sortir de la crise c'est "casser" le système qui donne tous pouvoirs aux capitalistes pour produire du profit en dégradant la société humaine ...

C'était la solution retenue en 1929 lorsque le New Deal a permis de limiter la casse sociale et de faire repartir l'économie. C'était aussi la méthode "keynésienne" de l'après guerre

Désormais nous ne pouvons plus utiliser ces outils, puisque les Etats sont maintenant des "créatures" aux mains du capitalisme international.

La conclusion s'impose : "casser" le capitalisme international.

Lequel est prêt à une "guerre totale" contre les travailleurs pour conserver ses privilèges.

Qui l'emportera ?

(en raison de l'arrêt de travail momentané d'une certaine catégorie de Boules de Cristal, je ne saurais le dire :)

Mais ca va surement dépendre du nombre des gens qui vont continuer à gober les discours des Sarkozy Hollande sur les sacrifices demandés aux salariés au nom de "l'intérêt général" et sur la nécessité de sauver le système capitaliste !

19:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il n'y a pas d'antenne du NPA à Concouillargues... Par contre, on adhère tous au Nouveau Partie Antimorisité ! Sinon, pas mal l'analyse !
Les Renés

Écrit par : Les Renés | 16 octobre 2008

Pas de NPA à Concouillargues !!

Mon Dieu !!!!

mdr

En tout cas vous n'avez pas l'air de vous ennuyer à Concouillargues, si j'en juge par votre blog :)

Écrit par : touriste | 16 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.