Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 octobre 2008

Pacte de confiance.

Nouveau coup de gueule - purement médiatique - de Sarkozy contre les Banques.

Et comme d'habitude il prend les Francais pour des andouilles.

Résumons les faits que la manipulation médiatique omet de préciser.

Deux structures financières ont été créée pour apporter notre bon argent aux banques victimes de leurs magouilles spéculatives :


1 - l'une pour apporter 40 milliards d'euros de recapitalisation des banques, opération dans laquelle l'Etat a sciemment renoncé à prendre des actions à droit de vote se privant ainsi de tout moyen d'action

Rappelons que plein d'autres pays ont choisis de nationaliser les banques, de manière à pouvoir prendre le controle des établissements en difficulté ... et à vérifier que l'argent des contribuables n'est pas jeté par les fenêtres !

Mais pas en France ! Ou Sarkozy n'a pas voulu fâcher ses bons amis banquiers en les mettant sous contrôle

Sauf la Caisse d'Epargne pour la liquider avant de la privatiser selon les souhaits des mêmes bons amis banquiers de Sarkozy !


2 - une structure de refinancement pour alimenter les banques en liquidités à hauteur de 320 milliards ... pour commencer !

Structure dont le rôle consistera à prêter de l'argent, éventuellement emprunté, en échange de créances pourries

Créances pourries qui seront ensuite payée par les contribuables (et leurs enfants, vu que le dette crée suivra plusieurs générations de happy taxpayers !)


Et voila que maintenant Sarkozy découvre que les banques - qui par ailleurs ne font que leur travail habituel en acceptant ou refusant des prêts - manquent de loyauté

Bref petit cours de capitalisme accéléré à l'usage des Nicolas sous informés : une banque est une entreprise dont la seule loyauté s'applique à ses actionnaires, propriétaires de l'établissement

En refusant de prendre le contrôle des banques, Sarkozy les a laissé aux mains de ses propriétaires qui ne connaissent plus qu'une chose : refaire leurs profits ...

Le reste est littérature.


Et notre clown national de convoquer en grande pompe tous les préfets de France pour leur donner cet ordre : surveillez les banques !!

Et la on rigole franchement. Sauf à ouvrir une instruction judiciaire, l'autorité publique n'a même pas le droit de vérifier les comptes d'une banque, en admettant qu'elle ait les compétences techniques ...

Quand à surveiller le crédit au jour le jour, il va en falloir des inspecteurs de la PJ, en gros un derrière chaque guichetier ...

On se demande ou s'arrêteront les sinistres pitreries de Sarkozy ?!


Allez je suis positif, voila le barème des sanctions que les préfets pourront appliquer :


1 - la banque accorde des crédits nombreux -> Pas de sanctions. Souriez et dites "cheese"

2 - la banque accorde peu de crédit -> Ne pas rire. Respirez un coup et dites : "ce n'est pas bien !"

3 - la banque ne fait presque pas crédit -> Froncez les sourcils. Dites avec autorité : "vous n'êtes pas gentils !"

4 - la banque refuse tout crédit -> Parlez d'une voix forte et dites : "méchants !!"


Avec un tel traitement si on n'arrive pas à forcer les banques à faire crédit moi je m'appelle Nicolas :)



PS
Il y a toutefois une chose avec laquelle on devrait éviter de rigoler, ce sont les 360 milliards !

Tout propagandistes PS-UMP vous affirmera effrontément :

- "vous savez cet argent n'existe pas vraiment, ce sont juste des garanties de l'Etat"

- ou encore "ce sont des prêts qui nous rapporterons de l'argent"

Finalement on aurait l'impression que ces 360 milliards d'euros sont une somme fictive, un simple jeu d'ecriture destiné à rassurer les "marchés" (lire capitalistes :) un peu inquiets

Nenni !

Il ne faut surtout pas prendre les banquiers pour des benêts. (les benêts c'est nous en élisant Sarkozy :)

Une garantie de l'Etat c'est un engagement de payer inconditionnel et dans le cas présent non adossé à des actifs fiables

Ce qui signifie concrètement que nous allons bien payer plus de 400 milliards sous diverses formes et pendant des dizaines d'années

Et ca ce n'est pas comique du tout !

16:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.