Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 novembre 2008

La retraite à 70 ans.

S'il est voté par le Parlement, l'article 61 de la Loi de financement de la Sécurité sociale permet aux personnels de l'aviation civile de partir à la retraite à l'age de 70 ans ! Projet

Mesure qui est présentée - avec le cynisme habituel des représentants de la bourgeoisie - comme un "avantage" social qui est généreusement accordé par le gouvernement aux salariés

En effet, nous disent ils, beaucoup de salariés n'ont pas l'ancienneté nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein et donc leur permettre de travailler jusqu'a 70 ans c'est une mesure de justice sociale ...


Faut il rappeler que si les salariés peinent à remplir leurs annuités c'est parce que les mêmes députés ont voté une loi qui oblige à cumuler 41, 42, 43 ans d'ancienneté pour toucher une retraite décente ..

Et que la justice sociale ce serait plutot de permettre à tous de partir en retraite après 60 ans.

Surtout que les employeurs - pour de bonnes raisons - ne se bousculent pas pour embaucher les plus de 55 ans.

A l'exception de quelques rares métiers (députés, politologues, président de conseil d'administration etc. :) la plupart des emplois sont usant ou tout simplement inadaptés pour la plupart les personnes agées

Cet acharnement du gouvernement contre les travailleurs agés est donc particulièrement répugnant.


L'argument avancé est celui de l'insuffisance de financement des retraites.

Argument qui prend une résonance toute particulière en ce moment, puisqu'il est permis de comparer les quelques milliards de déficit de la Sécurité sociale, avec les 400 milliards qui vont être versés aux banques, c'est à dire in fine à leurs gros actionnaires ...

Si on ajoute que la soit disant dette de la Sécurité sociale est un déficit crée de toutes pièces par le gouvernement en exonérant de charges sociales le patronat (plus de 20 milliards d'euros par an !) on se dit qu'on nous prend pour des imbéciles.


Ce dont il s'agit en réalité c'est d'un long et tenace travail de sape pour ruiner tous les compartiments de notre Sécurité sociale.


Et derrière ses roucoulades compassionnelles Sarkozy est en train d'y arriver.

Brèche après bréche, ces gens là sont en train de ruiner notre système de sécurité sociale, l'un des meilleurs du monde, pour libéraliser notre pays et dégager des fonds pour patrons et les spéculateurs


Sauf si nous les stoppons !

Mais il y a urgence maintenant, car la "crise" que les néolibéraux ont provoqué ne les rend pas moins dangereux. Au contraire ils entendent profiter de la peur et de la confusion pour avancer encore plus vite vers le "pur capitalisme sauvage" !

09:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.