Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 décembre 2008

Hopital : Danger !!

La fine équipe des fous furieux néolibéraux, dirigés par Sarkozy, est en train de réussir son pari : faire disparaitre l'hôpital public !!

Cette semaine nous en avons eu deux dramatiques illustrations :

- d'abord l'affaire de l'enfant malade victime d'une confusion de médicament, et surtout victime du grand b... provoqué par la "réforme" des hôpitaux avec des sigles rutilants (la "TAA" !) et des économies minables, notamment sur le personnel !

- ensuite l'affaire de ce malade hospitalisé d'urgence après 6 heures de délais pour lui trouver un hôpital et 27 établissements qui ont rejeté son admission !

Dans le premier cas la ministre a rejeté la faute sur une lampiste qui, fait rarissime, a été séquestrée en garde vue 48H ...

J'adore le ton mielleux, très "distingué, très "16ème arrondissement", de la ministre qui déclare "tout va très bien à l'hôpital"

(un peu le même ton quand elle dit qu'il n'y a pas de problème de SDF en France, il suffit de tous les mettre en taule, cool ! :)

Mais la seconde affaire il sera difficile de se trouver une excuse, quoique la palme 2008 de la mauvaise foi néolibérale pourrait être attribuée au haut fonctionnaire de santé qui a déclaré : (sic)

"oui on l'a fait attendre six heures aux urgences, mais c'est parce qu'on voulait être sur qu'il aurait le meilleur hôpital et les meilleurs soins"

Pas mal, non ? Moi je n'y aurais pas pensé !

Cela dit le travail de sape entrepris depuis des années contre la sécurité sociale, jugée trop couteuse (cf les 400 milliards pour les banques :) et réformée à grands coups de privatisations, de suppressions d'hopitaux locaux et de "rationalisation" des soins, n'est pas une nouveauté.

Ce qui est nouveau c'est que maintenant le grand public découvre que "la sécurité des hopitaux" n'est plus assurée !!


D'un point de vue social on peut donc s'attendre à ce que l'accélération des réformes prévues par Sarkozy va nous conduire au même type de médecine qui existe aux USA : un patient est soigné strictement en proportion de sa surface financière ...

D'un point de vue économique, la restriction des dépenses de santé provoque une diminution des emplois socialement utiles, et finalement une aggravation de la crise économique ...


Raison de plus pour stopper Sarkozy par des élections ou dans la rue ... ou les deux !

19:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28 décembre 2008

Oradour sur Gaza.

Joyeux Noel en Palestine !

Les Israéliens ont décidé d'infliger une punition collective aux habitants de Gaza.

Non seulement ces derniers ont le mauvais gout de voter pour des partis politiques qui déplaisent, mais encore ils abritent des combattants palestiniens qui mènent des opérations contre Israel !

Dans un premier temps les Israéliens (notez que je ne dis pas Juif pour m'éviter d'aller en prison, en France !) et leurs alliés américains ont systématiquement organisé la pénurie alimentaire et en énergie.

Mais rien à faire, même crevant de faim les Palestiniens continuent de soutenir les dirigeants qu'ils ont élu !

C'en était trop !

La punition des habitants de Gaza c'est maintenant les bombardements de la population !

Les Allemands avaient l'habitude de pratiquer ainsi : dès qu'un village semblait abriter un résistant, les soldats fusillaient au hasard, ou faisaient bruler le village, parfois ses habitants ...

C'est depuis cette lointaine époque que le fait d'infliger des sanctions collectives est qualifié de "crime de guerre" !


Ce qui ne parait pas gêner outre mesure l'ONU, l'Europe, les USA et en général tous les bien pensants qui ont marre que les Palestiniens revendiquent leur pays après avoir perdu la guerre d'invasion en 1948 ...


On objectera que les Israélien ne font que se défendre contre les envois de roquettes sur les villages frontaliers ... mais alors pourquoi ne pas riposter avec les mêmes méthodes ...

Et par ailleurs, trêves ou pas trêves, les Israéliens n'ont jamais cessé les "assassinats ciblés" ... qui à leur tour provoquent un lancer de roquettes, suivis de nouveaux assassinats "ciblés", etc.

Mais cette fois on passe à la vitesse supérieure ... ce sont des bombes et des missiles qui frappent la population civile.


Le raisonnement Israélien, encore répété par leur dirigeant, est d'une grande simplicité : "Nous sommes les plus forts, nous avons les moyens de vous exterminer si vous ne faites pas la politique que nous avons choisi pour vous "


L'épreuve de force engagée par les israéliens va avoir des conséquences politiques importantes :


1 - si le régime politique de Gaza tient le coup et n'est pas désavoué par la population, se sera sans doute un échec grave pour Israel comme en juillet 2006 avec l'échec de l'invasion du Liban !

2 - et dans ce cas le régime "collaborateur" mis en place en Palestine par les USA et l'Europe verrait sa légitimité fondre ...

3 - enfin si le massacre prend une certaine ampleur - à partir du moment ou l'on pourra employer le mot génocide - les affiliés d'Al Qaida pourraient bien revenir sur le devant de la scène


Rien de bien réjouissant !

Tout ca parce que depuis 50 ans Israel, avec l'appui actif des USA, nous la joue "on veut rien négocier tant qu'on est les plus forts"

Voui, voui, ... mais ca durera jusqu'à quand ?

17:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

26 décembre 2008

Dernières ignominies de Sarkozy.

On peut dire que ce gouvernement met les bouchées doubles pour "bien" finir l'année sur quelques dernières abjections.


1 - L'affaire de l'infirmière criminelle.

Rappelons les faits : une famille conduit son enfant à l'hopital et là une infirmière se trompe de médicament et lui administre un produit mortel. L'enfant meurt devant ses parents. Un drame. Effroyable !

Mais le contexte est celui évoqué par les parents de l'enfant : les étages de l'hôpital étaient vides, pas de personnel médical, les malades livrés à eux même

Rentabilisé à outrance, nos hôpitaux publics sont devenus dangereux. (Et à mon avis la situation est identique dans les hôpitaux privés)

Une même infirmière doit parfois gérer des centaines de malades simultanément ... source de bavures inévitables

Dans le cas présent, le gouvernement a choisi la politique du bouc émissaire pour tenter de dissimuler le fait que les coupes budgétaires et les restructurations sauvages détruisent le service public

Pour une erreur professionnelle, reconnue et assumée, l'infirmière se voit mettre en garde à vue pour 48H, excusez du peu !

Il ne s'agit plus d'une mesure de justice, mais du lancement d'une campagne médiatique pour faire porter le chapeau à une lampiste

Et aussi d'une séquestration destinée à empêcher l'infirmière de se défendre et de révéler au public ce qui se passe réellement dans l'hôpital !

Abject !

P. Pelloux a tout à fait raison de demander la démission de la ministre, elle n'est pas coupable du drame, mais elle est politiquement responsables des mesures de sabotage de l'hôpital public qui ont provoqué ce drame, et tant d'autres drames moins connus !

Bachelot démission !!



2 - l'acharnement judiciaire contre Coupat.

L'acharnement judiciaire se constate également contre les "terroristes de Tarnac".

Il convient de rappeler que pour faire un "coup médiatique", Sarkozy a dévoyé la procédure anti terroriste.

Juridiquement un acte de dégradation, passible de la correctionnelle, ne devrait pas justifier le recours aux lois d'exception, soit disant anti terroristes !

Mais le plus choquant c'est qu'il semble bien que les 9 de Tarnac, n'aient rien fait du tout ...

Il s'agit de marginaux, dont on peut aimer ou non le mode de vie, mais certainement pas de terroristes (au sens djihadiste :)

Et au détour de la procédure, on apprend que la police avait équipé leurs véhicules de GPS permettant de suivre leurs déplacements à quelques mètres près ...

Ce qui signifie donc que la police détient les preuves de leur innocence !

Et que leur détention médiatisée est purement politique !

Libération des prisonniers politiques de Sarkozy !!



3 - La libération de Marchiani.

Par contre, la police et la justice à la botte de Sarkozy, se montrent nettement plus compréhensives envers les "pontes" du régime et leurs hommes de main !

Le cas de Marchiani est typique. Expert de la DGSE - chargé des basses besognes genre Rainbow Warrior - il faisait partie de la fine équipe de Pasqua et il a magouillé dans les tous les coups tordus de cette sombre époque !

Finalement emprisonné après une corruption de trop, il va être mis en liberté sur "grâce présidentielle"

Alors même que dès sa remise en liberté, il est convoqué par la justice pour un autre détournement de fond !

Un vrai cumulard !

Les amis voyous de Sarkozy en prison !!



4 - Les mesures d'aggravation de la crise.

Et pour finir l'année en beauté, le gouvernement Sarkozy continue sa politique économique désastreuse.

La crise actuelle est provoquée par une crise profonde du capitalisme. L'accélération mondiale du "racket des salariés" a conduit à la réduction de la consommation et à la baisse de rentabilité de grosses masses de capitaux, devenus incontrôlables.

Pour sortir de la crise, les capitalistes ont tenté de relever les taux de profits en jouant notamment sur deux variables :

- augmenter le temps de travail des salariés

- stimuler la consommation par le crédit

Des mesures qui ont fonctionnées temporairement mais qui ne sont évidemment pas viables. Puisque plus les salariés s'appauvrissent et plus la crise économique s'aggrave !

Les capitaux en manque d'investissements rentables ont alors été joué en Bourse - à la spéculation - en utilisant des outils financiers encore plus pourris que cette société !

Car il faut le souligner, la crise financière n'est qu'une conséquence de la crise économique et non le contraire comme la propagande néocapitaliste essaye de le faire croire !

Or que se passe t-il en France ?!

Le plan Sarkozy prend des mesures en faveur des entreprises - c'est à dire des capitalistes - et contre les intérêts des salariés. On rappellera brièvement les principaux points :

- déversement massif d'argent public aux financiers et industriels, sans aucune contrepartie

- allègement voire suppression de tous les contrôles administratifs (la "folie administrative" selon Sarkozy)

- plan de rigueur contre les salariés (plan anti chômeurs, destruction des services publics etc.)

Toutes ces mesures ont pour conséquences directes d'enrichir un peu plus les nantis, qui sont déjà gavés de fric, et d'appauvrir les salariés qui ne peuvent plus "consommer"

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la capitalisme continue à aller dans le mur et à alimenter le cycle infernal : baisse de la consommation, baisse de la production, hausse du chômage, nouvelle baisse de la consommation, et ainsi de suite

Jusqu'au moment ou la "solution grecque" (l'expression est de Sarkozy :) deviendra la seule solution ...

Dehors Sarkozy !!



Allez je termine sur une note positive :)

Le programme et les statuts du NPA ont bien avancés : NPA

Du provisoire bien sur ... mais prometteur !

10:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24 décembre 2008

Saint Nicolas

Petit bilan annuel de ce que nous a apporté Sarkozy :

- la retraite à 70 ans et la semaine de 48H minimum en Europe (il l'avait promis : travailler plus !)

- le démantèlement du Code du Travail (un salarié n'a pas de droits, il n'a que des devoirs, Monsieur !)

- une société de répression et de flicage permanent (Edvige est toujours la sous un autre nom !)

- la baisse générale du pouvoir d'achat (il l'avait dit aussi : vous ne travaillez pas assez !)

- la destruction massive des services publics essentiels (privatisés ou liquidés, tel est le dilemme !)

- une politique anti sociale visant également à laminer les chômeurs et les pauvres ...


Et le dogmatisme néolibéral qui plonge la France et le Monde dans une crise sans précédent depuis un siècle.

Tout donner aux "entreprises" - en clair aux capitalistes - et tout reprendre au salariés : tel est le crédo néolibéral, que Sarkozy met en pratique en France avec une brutalité dont il est fier !!


Mais ne soyons pas négatifs !!

Les profits du CAC40 n'ont jamais été aussi haut, car pendant la crise l'exploitation continue !!

Et les grosses fortunes, gavées d'exonération et de subvention, se portent à merveille !


Et ce n'est pas un hasard !

C'est le pillage et l'exploitation du travail des salariés qui produit ce résultat !

Et il n'échappe plus à personne que si l'on manque d'argent pour financer les écoles et les hôpitaux publics ou indemniser les chômeurs victimes de crise du capitalisme, par contre les financiers et les industriels vont recevoir des centaines de milliards !!

Qui viennent d'ou à votre avis ?!


Alors Joyeuses Fêtes !!



Et rendez vous en 2009 pour un mouvement unitaire et massif pour balayer cette société visiblement à bout de souffle !!


13:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

19 décembre 2008

Acharnement.

Le célèbre "terroriste" Coupat, qui n'a probablement jamais rien fait à la SNCF, laquelle se charge toute seule de dégrader le service public, a failli être remis en liberté.

Failli être libre, seulement, car Sarkozy veille au grain !

Le juge des libertés, devant un dossier entièrement vide, n'a rien pu faire d'autre que de signer une remise en liberté.

Mais les fonctionnaires du Parquet, aux ordres du gouvernement, ont fait appel.

Le dangereux terroriste - et néanmoins innocent - reste en prison. Ouf !


Depuis que Sarkozy a réorganisé la police politique pour qu'elle soit exclusivement à son service, la DCRI notamment, plus rien n'arrête le Conducator suprême, notre Lumière du Danube à nous ...

Et les bavures policières et judiciaires se multiplient !!


Aujourd'hui même le domicile de Julien Dray est perquisitionné pour son implication dans un détournement de fonds qui concerne ... la FIDL, principale organisation des manifestations qui ont fait "tomber" Darcos et sa réforme ... ca alors quelle coïncidence !!

Visiblement Sarkozy est très mécontent !!


Et il n'a pas oublié non plus son vieil ami Villepin, lequel a reçu une convocation pour son prochain procès dans une sombre histoire de listing de Clearstream ...

Et rancunier en plus le bougre !

A la place de Chirac, je serais prudent ... avec un vicelard comme Sarkozy il a intérêt à faire gaffe :)


Mais Sarkozy aurait tort de se gêner, avec ses avocats dévoués, la police et les magistrats à sa botte, Sarkozy ne craint plus personne !


Sauf le peuple qui ne va pas tarder à descendre massivement dans la rue ...


Dehors Sarkozy !!


22:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)