Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 janvier 2009

Guerre totale à Gaza.

A mon avis on ne peut pas comprendre ce qui se passe à Gaza, sans l'interpréter comme une guerre civile.

1 - Passons d'abord sur la thèse "des roquettes sur Israël" qui est la seule version officielle.

Thèse ressassée partout par Sarkozy sous la forme : "le conflit a été provoqué par le Hamas qui aurait rompu la trêve en lançant des roquettes"

En réalité c'est plutôt le contraire qui s'est produit. Les israéliens - au nom de leur supériorité militaire - n'ont jamais respecté les différents accords de paix.

Sur la seule année 2008 ce sont plus de 100 palestiniens qui ont été assassiné !

En comparaison les roquettes sur Israel ont tués 10 personnes en 4 années !

Et il faut ajouter que la plupart des roquettes palestiniennes faisaient suite justement, en riposte, à un assassinat ciblé des israéliens !

Mais les 10 morts du sud Israël ont occupé les médias pendant 4 années et quasiment en permanence !!

A l'inverse, qui a entendu parler des 100 palestiniens assassinés ?!

Voilà ce qu'est en réalité la thèse des "roquettes sur Israel", un montage de propagande ...

Et compte tenu des lois encore françaises - si j'ose écrire - soutenir "qu'Israel a manipulé les faits" pourrait bien devenir un délit ... en France !


2 - La situation à Gaza est celle d'une guerre civile opposant deux courants politiques qui luttent pour le pouvoir. Fatah et Hamas.

Mais la guerre civile est menée par une armée étrangère, désirant mettre en place un gouvernement à ses ordres.

Et de fait le Hamas a pu arriver au pouvoir que lorsqu'il est devenu évident que la clique corrompue du Fatah n'était guère qu'une émanation des "services" israéliens

On peut constater cela en voyant par exemple que la Cisjordanie dirigée par le Fatah n'est pas du tout solidaire de ce qui arrive à Gaza. Et même récemment une manifestation de soutien en Cisjordanie a été violemment bastonnée par ... la police palestinienne !

Il y aurait même plus grave. Le réseau de communication à Gaza a été épargné, ce qui peut sembler étrange. Mais qui l'est moins quand on sait qu'il est utilisé par les israéliens pour renseigner l'armée sur les positions du Hamas.

Et à coté de la cinquième colonne israélienne à Gaza, un réseau de sympathisant anti Hamas serait à l'oeuvre.


3 - Des techniques de répression de masse encore inédites.

La première phase de la guerre a consisté a asphyxier économiquement Gaza en espérant que la population voterait "mieux" !

Le blocus de Gaza (qui en droit est un acte de guerre !) a ruiné l'économie de ce territoire. Mais devant l'absence de résultats politiques, les israéliens ont entrepris l'élimination physique du parti politique Hamas.

Et a ce sujet, les méthodes mises en oeuvre pourraient bien servir de modèle à de futures opérations d'épuration politique, un peu partout dans le monde.

La problématique est simple. Du pur Pinochet. Le peuple doit être épuré des ses éléments nocifs et remis dans le droit chemin, généralement celui d'un Etat policier et corrompu.

La solution technique est de créer de toutes pièces un climat de terreur (www.shockandawe.com/). Bombardements ininterrompus, destruction des infrastructures sociales voire des habitations, arrestations, tortures, climat de délation,

Il s'agit de traumatiser la population tout en éliminant plus ponctuellement les personnes qui seraient opposantes !

La technique utilisée, et je pense qu'on la verra dans d'autres pays bientôt, c'est celle de la surveillance totale (communications, drones, satellites ou avions) et des frappes précises.

La dernière bombe dite DIME réalise pleinement cet objectif. (voir Wikippedia) Elle élimine toute vie dans un rayon de 10 mètres, pas plus !


Finalement la guerre de Gaza sert de laboratoire au néolibéralisme pour affiner les techniques permettant de mettre sous contrôle les populations qui seraient indociles.

Sous nos yeux !

(Enfin si on peut dire vu que la censure est totale :)





20:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

rien a redire... et courageux... felicitations...

Écrit par : alenc | 20 janvier 2009

Maintenant que les israéliens sont sortis de Gaza je pense qu'on en apprendra plus ...

Il s'agissait vraiment d'une prise en otage de la population de Gaza, soit 1.5 millions d'otages, ce qui fait d'Israel le recordman toute catégorie des Etats terroristes !

Écrit par : touriste | 21 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.