Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 février 2009

La naissance du NPA.

Le NPA commence fort, je veux dire par une forte houle lors du débat sur la question de l'alliance électorale aux Européennes.

Le débat est enregistré et peut être consulté sur NPA.

Deux thèses sont défendues :

1 - faire une alliance avec le PG et le PCF, voire LO et présenter une liste commune aux Européennes, liste qui selon un sondage IFOP pourrait atteindre plus de 14% des voix.

2 - proposer un programme électoral aux Européennes et le négocier avec ceux qui sont intéressés, PG, PCF, LO etc

Evidemment le programme minimum c'est de dire clairement que l'on n'est pas dans le camp de l'UMP et du PS, les deux partis bourgeois de l'alternance. Autre point évident, le nucléaire se décide en grande partie à Bruxelles et il faut donc dire clairement aux électeurs ce que l'on compte faire à ce sujet.

Bon finalement le congrès du NPA a voté pour la deuxième solution.

Et c'est l'hallali dans les médias !! C'est le NPA suicidaire qui s'isole et refuse tout compromis !!!


Flashback. Ca ne vous étonne pas un peu qu'on voit partout en ce moment le NPA et Besancenot, alors que les médias sont complètement verrouillés (qui connait par exemple la grève massive de SFBM, 7000 manifestants, complètement occultée par les médias comme tant d'autres en ce moment !!)

Bref il est clair que Sarkozy a donné des consignes pour que le NPA soit au premier plan. Pas par gentillesse !!

L'objectif de Sarkozy est de construire un parti a la gauche de la gauche qui lui permettrait de faire perdre des voix au PS et de garder sa confortable avance électorale. (refaire le coup du FN de Miterrand)

Je le dis de suite : c'est un pari foireux. Vraiment de la politique politicienne à courte vue.

Et ca me fait penser au célèbre "wagon plombé" de Lénine, quand le Kaiser lui a offert un billet gratuit pour la Russie en espérant que Lénine affaiblirait le gouvernement et les armées russes. Brillant calcul, mais à court terme. Les armées russes ont effectivement reculées ... pour se transformer en Armée Rouge qui a ensuite bien contrarié l'Allemagne et les autres pendant des décennies :)

Bref Sarkozy offre son "wagon plombé" au NPA et ma foi il serait bête de s'en priver :)


Maintenant du coté des vitupérateurs de gauche, le calcul électoral est non moins sordide que celui de Sarkozy.

Avec une liste aux Européennes, les satellites du PS reprendraient des plumes en surfant sur la vague NPA ... Ce qui leur permettrait aux Régionales de l'année suivante de rejoindre le PS en apportant leur 10% de voix, et en prime de laisser tomber le NPA qui rejoindra le camp des petits partis à 4% ... Un plan cool.

Et de fait sur le plan politique, ce qui est proposé au NPA est une alliance éphémère et sans principe. Il s'agit de faire un "coup" politique et de ramasser quelques sièges au Parlement européen.

Mais sur quel programme ? Eh bien celui du PG sur lequel viendrait s'aligner le PCF et le NPA et les autres !!

Au passage personne ne souligne que le PG est composé d'un sénateur socialiste et de militants du PS ayant (provisoirement) fondé leur propre boutique. CAr la création du PG repose sur un double calcul politique :

- d'une part à l'intérieur du PS il n'existait plus d'espace politique pour les affiliés de Melenchon qui ont été laminés par les éléphants Aubry et Royal

- d'autre part à l'extérieur du PS il existe une réserve d'électeurs plus à gauche que l'on peut récupérer en leur offrant un programme soit disant "plus à gauche que la goche"

La manœuvre du PG, cousue de fil blanc, s'effectue en deux temps. D'abord on crée un pôle de gauche et on attire les électeurs tentés par LO, NPA etc. et dans un second temps on revient négocier un accord de gouvernement avec le PS en monnayant les voix ratissées à gauche

C'est tordu mais ca peut marcher. En tout cas Melenchon et ses amis sont persuadés que cette entourloupe leur permettra de se "refaire" une santé politique ...


Pourtant il y aura bien un moment ou il faudra mettre sur la table le programme politique. On ne peut pas aller aux élections en disant aux électeurs : on s'est rassemblé pour avoir un max de siège, alors votez pour nous, on est de gauche, on vous le jure !

Il faut donc se rassembler sur un programme électoral, par exemple condamner le nucléaire et engager la lutte sur ce sujet au Parlement européen. Ce que refusent PG et PCF ...

Et ce n'est pas tout. Il n'échappe plus à personne que les programmes et les projets du PS et de l'UMP ne diffèrent plus que par des détails ... et des problèmes de personnes.

Est il raisonnable de faire alliance avec des partis qui nous disent : cette année on rallie la gauche et l'année prochaine on rejoint le PS.

La il faut être clair. Si on estime que le PS est à droite, alors on le dit et on s'engage à ne pas voter pour lui.

Mais apparemment le PG et le PCF ne souhaitent pas dire du mal du PS ... sur lequel ils comptent pour avoir des élus ... et peut être des postes gouvernementaux ....


Tout ceci est extrêmement clair. Et pourtant le débat au NPA a fait apparaitre des délégués qui voulaient "l'unité à tout prix" sur n'importe quel programme ...

Ce qui est la preuve d'une grande inexpérience politique, plutôt inquiétante si elle perdure.

N'empêche que 76% des délégués ont finalement votés contre l'alliance sans principe !!


Allez on en fera quelque chose du NPA :)


PS. (pub)

Prochainement en ligne sur npa2009.org

- le programme (sommaire) voté par le congrès

- les statuts du NPA


14:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

tout comptes faits, je n'irai pas voter !

Écrit par : ginette | 08 février 2009

Bah avec un peu chance on pourra envoyer un NPA au Parlement Europeen

Non seulement il pourra essayer de ralentir un peu l'ultraliberalisation de l'Europe

Mais en plus dans les manifs la police pourra pas l'arrêter, a cause de son immunité :)

Écrit par : touriste | 08 février 2009

Les commentaires sont fermés.