Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 février 2009

Lettre du LKP.

Trouvé sur le site martiniquais du Collectif du 5 février, un texte qui donne à réfléchir.


Lettre du LKP aux militants

Lettre à tous mes compatriotes

Voila déjà 1 mois que nous sommes en grève en Guadeloupe et personne n’est mort de faim. Nous avons malheureusement perdu l’un de nos compatriotes de manière très douteuse, et j’espère comme tout un chacun, avoir des éclaircissements sur cette grosse bavure.
Mes chers compatriotes, tout semble être fait pour nous casser mentalement afin que nous cédions ou que nous nous retournions contre le LKP.

Soyez conscients et observateurs dorénavant. La CAF a décidé de ne pas faire les virements de ses allocataires ce mois-ci. Les banques vont sûrement rejeter les échéances de crédit. Certains employeurs vont sûrement menacer de licencier le personnel absent. Mais n’oublier pas une chose, si vous n’êtes pas dans les entreprises, elles ne peuvent pas fonctionner. Si vous n’acheter pas dans les commerces, ils ne peuvent pas exister. Ils ont aussi des crédits à payer, et sans votre argent, ils ne peuvent pas les payer.

Vous êtes le pot de fer et eux le pot de terre.
Ne vous laissez pas impressionner
Vous avez de quoi vivre sur votre île et ce, sans limites. Plus d’une centaine de catégorie de fruits et légumes tous plus nourrissants les eux que les autres.
Vous n’avez qu’un seul souci, vous êtes devenus dépendants de l’extérieur.

Canal sat, Orange, EDF, Générale des Eaux, Voitures, Hypermarché, Boite de nuit …. J’en passe et des meilleurs.

Essayez de réfléchir à une solution pour réduire voir même supprimer votre dépendance aux choses.
Canal sat > télé locale
Orange > téléphone fixe ou internet
EDF > elctricité solaire, electricité éolienne
Générale des Eaux > Citerne personnelle
Voiture > Système de transport très bien organisé et co voiturage - Vélo
Hypermarché et Fast Food > jardin locale et consommation chez les maraichers locaux.
Remplacer les plantes ornementales par des légumes et fruits de chez vous.
Boite de nuit > soirée entre amis et parents …. (Temps, zouk, surprise party hommes boissons/ femmes pâtisseries)

Nos mauvaises habitudes causent notre perte en terme d’indépendance personnelle.
Que chacun d’entre nous reprennent l’habitude de dire bonjour à son voisin.
Prenez l’habitude de partager ou échanger vos repas entre voisins. Développez la fête des voisins.
Essayez de vous découvrir des passions communes entres voisins et partagez vos connaissances à ce niveau.
Que vos enfants prennent l’habitude de travailler ensemble dans leur quartier. Ils apprendront donc à mieux se connaître et donc à s’apprécier.
Nous avons développé l’esprit de concurrence et il nous nuit désormais.

‘O pi bel kaz, o pi gwo loto, bref, o pi kouyon’

N’avez-vous pas remarqué que malgré vos superbes maisons et voitures, que vos enfants ne veulent plus y revenir dès qu’ils sont partis en France ?
Navez-vous pas remarqué que vos enfants ne veulent jamais allez autre part que chez MacDo pour manger ?
N’avez-vous pas remarqué que vos enfants sont plus gros que vous à leur age ?
N’avez-vous pas remarqué que vos enfants sont toujours fatigués et très souvent malades ?

La faute à qui ? A eux ? Non ! A vous.

Eh oui, à vous la très grosse faute. Vous avez choisi la belle façade au détriment de la bonne évolution. Vous avez choisi l’assistanat au détriment du développement, même personnel. En bref vous avez choisi d’être fainéant au lieu d’être constructeur.
Aujourd’hui, vous vous retrouvez bloqué parce que vous avez décidé de résister à l’oppression. Beaucoup d’entre vous crient tout de suite ‘il faut arrêter, ça suffit ‘.
Seriez-vous des lâches ?

An tout bitin, sé zié ky lache.

Ne regardez pas cette grève avec des yeux de perdants, regardez là avec des yeux d’hommes et de femmes qui veulent changer leur devenir et celui horrible qu’ils ont mis en place pour leurs enfants.
Réapprenez à vous servir de vos 2 mains et de votre cerveau de manière constructive. La dépendance aux autres est toujours nuisible.

Dépendre d’autrui pour vivre n’est que survivre.



Emouvant et sur certains points c'est "tellement vrai" !


En attendant les évènements s'accélèrent en Guadeloupe, le gouvernement et le patronat sont revenus - enfin - à la table des négociations qu'ils rejetaient depuis quelques jours.

Afin de montrer à l'opinion publique qu'ils sont "raisonnables" et que le LKP est "jusqu'au boutiste" ils ont mis sur la table la revendication des 200 euros par mois et ils ont apporté "leur" solution.

Ils proposent un montage extravagant composé d'une superposition de mesures (une "usine à gaz")

- le patronat accorde généreusement de 50 et 90 euros (sic) aux bas salaires
- l'Etat compensera par une aide aux entreprises
- les collectivités locales fourniront - mais à qui exactement ? - 50 euros
- le RSA accordera - en violation de la loi ? - un montant de 80 euros

On arrive par une étonnante addition de pommes et de poires à un montant de 180 euros, seuil psychologique pour bien monter qu'on a fait un compromis et satisfait la revendication à 95% !!

Donc le LKP est satisfait, la grève cesse et tout le monde rentre au travail (et au même salaire qu'avant !) en attendant la manne promise :)

Bien joué.

Et apparemment une partie du collectif LKP se satisferait de cette véritable arnaque.


Car en fait les 180 euros éventuels, peu de gens ont des chances de es toucher réellement et surtout pas très longtemps !

La proposition la plus vicieuse est sans doute celle de recourir au RSA "aménagé", solution d'ailleurs limite illégalité car le RSA est codifié par la loi de décembre 2008 de manière assez stricte.

Et surtout le RSA est très conditionnel, très variable et très fugace ... s'il manque une virgule sur la brouette de formulaires que vous devez fournir à l'Administration ..... adieu RMI, RSA ...

Idem si l'administration estime que certes vous avez droit au RSA, mais que votre train de vie lui parait suffisant ... adieu RSA

Bref tout ca sent la bonne arnaque sarkozienne de derrière les fagots (on a l'habitude ca fait déjà deux ans qu'on se fait avoir !)


Par ailleurs, la revendication des 200 euros ne doit pas faire oublier que la situation des salariés aux Antilles exige de nombreuses autres mesures de justice sociale, pour la Guadeloupe le LKP a proposé 123 points à négocier ...

Rien n'est donc encore réglé.



PS
Et pendant ce temps en Martinique, des agitateurs de bon aloi (la police politique secrète de Sarkozy qui sévit actuellement en Guadeloupe a visiblement envoyé un détachement en Martinique !!) permettent aux CRS de taper sur tout ce qui bouge ...

Méthode typiquement "libérale" mais qui n'a pas trop marché en Gwada :)

L'Armée peut être ?

20:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.