Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 avril 2009

Provocation. Repression.

La police politique secrète de Sarkozy vient de frapper un grand coup à Strasbourg !!

Depuis la célèbre manif des sidérurgistes de 1979 ou les policiers en civils déguisés en syndicalistes cassaient les vitrines, on n'avait pas vu une telle provocation policière !!

Tous les témoignages concordent: les "casseurs" opéraient en toute impunité - je n'ose pas écrire "protégés par la police" - alors que les manifestants pacifiques, à peine plus éloignés, se faisaient tabasser avec sauvagerie.

On remercie la police politique, dont l'activité consiste principalement à surveiller et infiltrer les groupes de "casseurs" de nous avoir donné un bien beau spectacle.

Car il est bien évident que ces groupes de "casseurs", sont parfaitement connus et infiltrés par la DCRI, comme l'a prouvé l'affaire Coupat - ou actuellement un innocent est en prison sans motifs et sur dénonciation d'un témoin anonyme ... juste pour faire un "scoop" terroriste !

D'ailleurs si ces minables voyous - anarchistes et autres dérangés - n'existaient pas, on peut faire confiance à la police politique pour les créer de toutes pièces. On se doute bien que certains de ces groupes "anarchistes" ont plus de membres rétribués sur les fonds secrets de la police que de véritables adhérents ! Sans parler des véritables policiers infiltrés !!

Soit dit en passant, c'est marrant de se dire que c'est avec l'argent de nos impôts que la police politique secrète (dont il est illégal de parler en détail !) finance la destruction des biens publics, et que c'est à nouveau le contribuable qui paiera pour la reconstruction des bâtiments publics détruits (ca doit faire partie du plan de relance de l'économie, secteur bâtiment :)

La chronologie des évènements de Strasbourg est édifiante :

- le centre ville a été quadrillé et les manifestants pacifiques matraqués sans répit

- tandis que les "anarchistes" opéraient en toute tranquillité pour casser et incendier

- et ensuite la police est allé arrêter 300 manifestants pacifiques dans leur camping en dehors de la ville


La motivation pour ce comportement de voyou, bien digne des méthodes d'un Sarkozy de banlieue genre "je vais pas me gêner" avec "la racaille", est claire : il s'agit de criminaliser tous ceux qui désormais oseront manifester contre l'ordre ultra libéral !

Le message médiatique est non moins clair : Tous ceux qui s'opposent au G20, à l'OTAN et au libéralisme méritent d'aller en prison, et voilà la preuve filmée - fabriquée made in police politique - que ce sont des casseurs !!

C'est une magouille politique vieille comme le monde, qui fait toujours son petit effet.

Et ca permet d'arrêter et de ficher des centaines de personnes qui n'ont commis aucun délit.


Et pour les citoyens pacifiques mais mécontents du libéralisme, il va falloir en tirer quelques conclusions simples :

- d'abord il faut dénoncer sans relâche la police politique secrète de ce régime pourri !!

- ensuite il va devenir obligatoire de munir chaque manifestation d'un service d'ordre très musclé !!

- et prévoir huissiers et avocats pour dénoncer ces délits d'Etat devant la justice et l'opinion publique


Faute de quoi c'est maintenant la liberté de manifester qui est en cause.

Le libéralisme c'est chômage, la pauvreté et la répression !!



PS
Et bientôt ce sera le tour d'internet, la loi Hadopi est déjà un premier pas ...

D'autres attaques contre les libertés sur internet sont en préparation ...

18:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Les commentaires sont fermés.