Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 avril 2009

Loi HADOPI.

Le vote de la loi anti piratage piraté par une poignée de députés PS, c'est plutôt amusant, même si c'est surtout un "coup mediatique" et que dans 15 jours le projet de loi sera voté.

Au nombre des dispositions qui fâchent vraiment il y a :

- le fait que les sanctions soient décidées par des organismes privés, sans jugement contradictoire, ce qui finira tôt ou tard par atterrir devant la cour de justice européenne

- le principe de double sanction, on coupe la connexion internet et il faut continuer a payer

- le principe de retro activité, qui permet de poursuivre les téléchargements effectues avant le vote de la loi

Bref un texte juridiquement très très mal barré ...

Et massivement rejeté par toute la population.


Maintenant sur le fond du problème, la situation n'est pas meilleure.

Il s'agit, nous disent les multinationales du spectacle, de protéger les droits des auteurs. Et donc, selon eux, la copie des oeuvres d'arts fait diminuer les ventes, conduit les multinationales à la ruine (il faut oser :) et aboutit à jeter dans la misère tous les artistes, et finalement à tuer toute création artistique ... bigre !

Le problème c'est que cette argumentation est fausse.

On peut se faire une idée du problème en consultant les articles détaillés de Attali notamment celui de Slate et sur son Blog

On connait l'exemple du livre. En suivant l'argumentation des éditeurs, il faudrait interdire en France toutes les bibliothèques !!

Car il est bien évident que celui qui peut emprunter un livre gratuitement, n'a pas besoin de l'acheter.

Et cela conduit l'éditeur a perdre de l'argent, nuit aux imprimeurs, plonge les auteurs dans la misère et aboutit finalement à la fin de toute création littéraire

Et c'est pourquoi le livre a complètement disparu au 21eme siècle :)


En réalité le très puissant lobby des multinationales de l'édition à fait voter une loi dont il espère des retombées financières en se disant que si l'on rend illégale toute forme de détention de copie de musique et de films, cela finira par faire augmenter les ventes.

Pas con comme argument. Il est clair que si l'on trouvait un moyen de faire payer l'air qu'on respire et que l'on fasse ensuite la chasse à ceux qui respirent illégalement, on pourrait accroitre le rendement des capitalistes qui ont investi dans la vente de l'air ...

Compte tenu de ce "raisonnement" le gouvernement Sarkozy - qui est entièrement aux ordres des capitalistes - va mettre en oeuvre un dispositif visant à surveiller tous les échanges sur internet (bienvenue au Goulag numérique) et à réprimer sauvagement toute infraction, sans même permettre à l'accusé de se défendre (rebonjour goulag :)

Ils n'ont quand même pas oser prévoir de la prison, mais on voit bien que c'est uniquement parce que la place manque pour embastiller des milliers de contrevenants !


Ce qu'illustre la loi Hadopi c'est que le capitalisme, basé sur la cupidité et la seule loi du profit, n'hésite pas à mettre en cause toutes les libertés essentielles dès qu'il s'agit de se faire de l'argent. Et c'est grave.

Ce qui explique pourquoi le libéralisme et les dictatures sanguinaires, en Afrique par exemple, vont toujours bien ensemble ...

Et c'est pourquoi tout changement de société implique de réfléchir sur de nouvelles formes de démocratie (contrôle des travailleurs sur la production, abrogation des lois liberticides, etc...)



PS.
La vidéo de Attali.


PPS.
La vidéo de Strasbourg montrant des provocateurs de la police en action (et en tenue !) NouvelObs

La première vidéo a déjà été censurée !




13:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.