Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 mai 2009

Voter contre le clan bourgeois : Verts UMP PS

Les élections de juin seront une occasion unique de montrer notre rejet du libéralisme et des conséquences dramatiques (enfin pour les salariés !) des politiques ultra libérales menées par le clan Verts PS UMP et leurs satellites !

Le site du NPA recense les 527 votes des députés francais au Parlement européen et montre que dans 97% des votes les élus PS votent exactement comme les élus UMP !!

On s'était bien rendu compte en 2007, lors des présidentielles, qu'il n'existait plus aucune différence programmatique entre PS et UMP et leurs partis satellites et obligés, mais à ce point c'est proprement effarant.

Leur seul projet politique est de continuer le néolibéralisme toujours plus fort dans le sens d'une diminution des droits des salariés et d'une augmentation des privilèges des capitalistes ...

Et accessoirement de "ramasser" tous les petits partis (devinez pourquoi le Parti de Gauche refuse de dire qu'il ne s'alliera pas au PS :) et d'éliminez les autres petits partis

Visiblement ils revent d'un régime d'alternance, comme démocrates et républicains aux USA, ou le gouvernement du PS serait remplacé par celui de l'UMP et vice versa ...

 

Quand a la campagne des médias pour promouvoir le NPA - fortement inspirée par Sarkozy pour faire perdre des voix au PS -, elle est bien terminée.

Le mot d'ordre général - des Verts au PS en passant par le PdG - c'est "Feu sur le NPA !"

Eh bien au moins les électeurs se rendront compte de visu que le NPA est désormais le seul parti démocratique de gauche en France !

 

Le vote du 7 juin est donc doublement important.

 

Nous pouvons disqualifier en France les partis bourgeois qui défendent le néolibéralisme.

Ces gens là ont provoqué la crise en donnant sans cesse toujours plus aux nantis et en reprenant tous les maigres acquis des salariés.

Et ils prétendent nous sortir de la crise en accélérant les réformes néolibérales, distribuant aux capitalistes des milliards par centaines et imposant aux salariés des contrats précaires, des licenciements, le travail le dimanche, la semaine de 48H etc ...

 

Mais les élections du 7 juin c'est aussi l'occasion de contester l'Europe qu'ils veulent nous imposer.

Celle de la liberté totale pour les capitalistes, celle des régressions sociales dignes du 19ème siècle.

Encore récemment c'est la semaine de 48H qui devient légalement la norme européenne, c'est la libéralisation - la marchandisation - de tous les services publics (et la destruction de ceux qui ne sont pas "rentables" pour les capitalistes !), ce sont les réformes anti sociales qui s'imposent en Droit aux Etats de l'UE.

 

On peut les stopper.

Notamment le 7 juin 2009.

 

 

PS.

Un autre aspect de la question qui mériterait une réflexion plus approfondie c'est que le vote européen permet d'envisager la formation d'une Internationale européenne - pour commencer - qui regrouperait tous les partis qui défendent les droits des salariés.

Car ne l'oublions pas l'Internationale capitaliste existe déjà !  Elle siège à Strasbourg et Bruxelles !!

 

 

 

 

 

 

 

22:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.