Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 mai 2009

Le Train Maudit.

Faisons une expérience amusante.

Supposons que nous voulions aller de Marseille (13) à Aumont Aubrac (48), une idée bête quoi.

Encore plus extravagant, nous voulons y aller en train avec la compagnie SNCF !!

(Eh oui grace à l'Europe ultralibérale on aura le choix d'être "roulé" par plusieurs compagnies qui sont déjà en activité : ECR, SNCF, etc.)

Alors simplement on se dirige vers le site de la SNCF et on demande les horaires de Marseille à Aumont Aubrac à partir de 6H.

On obtient alors cela (faites la manip pour vérifier) :

ALLERS disponibles pour le Mardi 02/06

Gares de départ et d'arrivée     Horaires     Train(s)         Durée 08h16

MARSEILLE ST CHARLES     14h14     CORAIL TEOZ 4762    
BEZIERS     16h35    

BEZIERS     18h26     TER 78962    
MILLAU     20h21    

MILLAU     20h33     Autocar 34212    
AUMONT AUBRAC     22h30    

Gares de départ et d'arrivée     Horaires     Train(s)         Durée 08h16

MARSEILLE ST CHARLES     14h14     CORAIL TEOZ 4762    
MONTPELLIER     15h51     Service Handicapé Aveugle avec chien Transport de vélo payant

MONTPELLIER     17h15     Autocar 34122    
MILLAU     18h50    

MILLAU     20h33     Autocar 34212    
AUMONT AUBRAC     22h30


Donc si on en croit l'ordinateur de la SNCF il n'y a pas d'autres trajets entre Marseille et Aumont à partir de 6H.

Mais si on est un peu curieux, et même tenace, on peut décomposer le trajet en deux segments et demander d'abord les horaires de Marseille à Millau. Ce qui donne ceci :

ALLERS disponibles pour le Mardi 02/06

Gares de départ et d'arrivée     Horaires     Train(s)         Durée 05h46

MARSEILLE ST CHARLES     09h14     CORAIL TEOZ 4756    
BEZIERS     11h31    

BEZIERS     13h00     TER 78954    
MILLAU     15h00     Transport de vélo


Et puis on demande les horaires de Millau à Aumont Aubrac le même jour, ce qui nous donne :

Gares de départ et d'arrivée     Horaires     Train(s)         Durée 01h34

MILLAU     18h42     TER 78964    
AUMONT AUBRAC     20h16

Finalement on voit qu'il existe un autre trajet que l'ordinateur de la SNCF ne propose pas.

Certes la machine propose uniquement le trajet le plus court (8H16 au lieu de 11H) mais il se trouve que c'est aussi celui qui fait arriver le plus tard (22H30 au lieu de 20H16)

Mais il est assez bizarre que l'ordinateur ne donne pas le choix au voyageur !!

(je rappelle à tout hasard qu'une machine - simple tas de ferraille programmé - est tenu de vous fournir tous les horaires et non uniquement les horaires qu'elle juge unilatéralement "bons" pour vous !!)

Et par aillleurs, quand on est mauvais esprit comme je suis, on remarque que les deux trajets proposés sont ceux qui imposent la liaison Millau - Aumont en autocar !!

En quelque sorte la machine a fait disparaitre le train TER entre Millau et Aumont ... le Train maudit ?

Est un hasard ?

Eh bien les choses sont plus claires quand on sait que cette ligne est celle du Paris Béziers (la légendaire ligne Aubrac) que la SNCF essaye de supprimer depuis des années par des manoeuvres sournoises (horaires impossibles, défaut d'entretien des voies, ...)

C'est une ligne non rentable selon les critères de la SNCF qui n'a plus une démarche de service public mais de "service d'intéret général" selon la définition imposée par l'Europe de Bruxelles ...

Et un service d'intéret général (l'épicerie arabe dans mon quartier c'est aussi un service d'intéret général !) n'a plus vocation a servir la population mais uniquement à réaliser des profits !!

Alors toutes les méthodes sont bonnes pour supprimer les lignes qui ne font pas assez de bénéfices ...


Une expérience à méditer donc ... si possible avant le 7 juin !


PS
Il existe le même problème avec la ligne Paris Nimes (le célèbre train Cevenol) que la SNCF estime non rentable ... les horaires sont dégradés, les voies non entretenues ...

Tout est fait pour que bientot la SNCF soit "obligée" de fermer la ligne parce qu'il n'y a  plus assez de fréquentation et parce les voies sont devenues trop dangereuses !!

Et dans les deux cas la SNCF et les élus nous jurent, la main sur le coeur, "nous ferons tout pour sauver cette ligne !!

C'est cela oui !

 

16:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

C'est la triste réalité... Ayant une petite maison en Lozère j'essaye régulièrement de m'y rendre en train à partir de Bruxelles, ou d'inviter l'un ou l'autre à nous y rejoindre (amis, enfants...). C'est chaque fois la même chose. Difficile de trouver les trajets les plus directes (même d'obtenir des infos via les sites SNCF).
La ligne la plus simple étant BRUXELLES/PARIS-CLERMONT-FERRAND/LA CANOURGUE mais souvent pas de correspondance ou alors difficilement combinable... La ligne Paris/Béziers est souvent remplacée par un bus à partir de Clermont-Ferrand...
Le plus simple à l'heure actuelle semble Bruxelles-Montpellier en direct et Montpellier-Millau et après la débrouille pour rejoindre la destination finale.
Avant il existait le train de nuit de Paris-Beziers maintenant c'est supprimé, pourant c'était bien pratique.
C'est toujours la galère pour se rendre en LOZERE.
J'ai tenté MENDE/NÎMES, FLORAC/NÎMES, cela dure touhjours plus longtemps que Bruxelles/Nîmes et souvent il faut passer la nuit à Nîmes... fautes de correspondance.
Seulement l'année passée j'ai eu la chance d'avoir un train (et pas un bus) de Clermont-Ferrand à La Canourgue et il faut dire que effectivement il n'était pas bondé (seul dans la voiture) et que à chaque arrêt il y avait environ 1 personne qui montait et:ou une personne qui descendait, à ce compte là ce n'est pas très rentable. Sans parler de l'état des gares et des installations...
Une autre fois en partant de Mende j'ai du prendre un bus jusqu'à LA BASTIDE-SAINT-LAURENT (par les petites routes) arrivé là je me suis cru dans un tournage de film policier des années 50 style MAIGRET... Ensuite le "tortillar" jusqu'à Nîmes.
Voyage très sympa et train bondé, mais je ne parle pas du temps....
Non il est temps d'assurer un service sérieux à la Polpulation de Lozère au point de vue déplacement.
Par contre on l'Europe à ne pas confondre avec BRUXELLES: EUROPE n'égale pas BRUXELLES...

Écrit par : jeannnotphoto | 17 juillet 2010

Ce billet date un peu mais ca ne s'est guere amélioré

Le cas de la Lozere est critique puisque les 2 lignes principales (Le Cevenol Paris Nimes et l'Aubrac Paris Beziers) sont régulièrement menaces de disparition

Mais c'est tout le réseau qui est déglingué, il suffit de voir les tableaux d'affichage dans les gares ... sur la plupart des trains un retard est chose ordinaire, ce qui était impensable dans les années 80 !

Tout cela provient de la privatisation rampante de la SNCF qui ne cherche plus désormais a fournir un service mais a réaliser des bénéfices !

Or le train est vital aussi bien pour l'économie, que pour l'écologie ou la vie quotidienne ...

Une reforme de gauche consisterait a rétablir un service public de la SNCF !

Après tout quand on trouve 300 milliards pour consoler les spéculateurs il doit bien rester quelques piecettes pour les services publics !!

Écrit par : touriste | 17 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.