Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 juin 2009

Assurance maladie. Second round.

La relative victoire de l'UMP aux Europeennes (11% des electeurs) est en train de booster le programme d'actions anti sociales du gouvernement Sarkozy.

Le 22 juin seront annoncés de nouvelles reformes contre les salaries et notamment une attaque massive et frontale contre les retraites. Devant les deputes et senateurs Sarkozy va proposer ses solutions pour imposer la retraite a 70 ans (euh 70 ans c'est moi qui invente le chiffre, car dans l'esprit des ultracapitalistes il n'est pas question de fixer un plafond :)   cf Le Monde

Dans l'immediat c'est Woerth qui s'y colle en ce qui concerne la liquidation de l'assurance maladie.  Les Echos.

Ce brave homme envisage de privatiser les controles des assures sociaux en arret maladie. Ou plus exactement d'en confier la gestion aux entreprises qui devront envoyer leur medecin verifier si le salarie ne peut pas reprendre le travail ... on devine sans peine que 50% des arrets de travails injustifies

Rappelons que la legislation Sarkozy permet de sanctionner financierement un assure dont l'arret de travail parait injustifie ... quoi !? seulement 40° de fievre et vous osez vous pretendre grippe ?!   et hop une amende !!

Je ne vous raconte pas les scenes kafkaiennes qui vont devenir le lot quotidien des salaries qui sont reellement, physiquement, malades mais que leur employeur a dans le nez et qui cherche a les destabiliser !

Sans parler des maladies psychiques (depression, epuisement, ...) provoquees par les conditions de travail inhumaines dans certains secteurs (call centers par exemple) ... et qui d'office seront traitees comme des maladies de faineants  ...

On ne peut pas evidemment nier que dans toutes societe il existe un pourcentage incompressible de tire au flancs qui employent tous les moyens pour frauder, y compris la grosse delinquance ...

Mais le pourcentage de 10% de fraudeurs avance par Woerth pour justifier la remise en cause des arrets maladies est tout simplement invraissemblable. En realite les medecins prescripteurs sont etroitement controles par la Secu et il devient de plus en plus difficile de se faire arreter meme quand on est vraiment malade

Et d'autre part ce pourcentage de 10% est obtenu - et c'est tres important de le souligner - par des controleurs de la secu qui sont a la fois juge et partie. On leur demande de "trouver" 10% de fraudeurs et ils les trouvent, les inventent au besoin. C'est un jugement unilateral, non contradictoire et le malade qui aura ete juge "faineant arret maladie" n'a aucun recours ...  (le TSS pour les salaries fortunes et patients ?)

Bref on avec la Secu on cumule le harcelement administratif a la Kafka et l'arbitraire total ...

On voudrait faciliter la privatisation de l'assurance maladie qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

 

L'assurance maladie est une conquete du 20eme siecle, c'est aussi egalement une necessite pour nos societes modernes qui doivent maintenir en bonne sante les travailleurs (meme du point de vue capitaliste c'est mieux d'avoir une Secu plutot que les conditions de travail asiatiques et des salaries jetables apres usage)

Aussi quelque soit l'etiquette PS PCF FdG NPA l'heure n'est plus aux savants calculs electoraux qui n'aboutissent jamais a rien, mais a l'union de tous pour preparer la greve generale afin d'imposer le maintien de la Secu avec des objectifs clairs et precis. Exemples :

- suppression de toutes les exonerations sociales patronales (qui n'empechent meme pas les licenciements)

- taxation des grosses compagnies pharmaceutiques et medicales (qui s'engraissent sur notre dos)

- suppression des deremboursements et autres tickets moderateurs

- rationalisation ET extension du systeme de soins

 

La Secu est a nous et la seule facon de la garder c'est de se reunir, d'elaborer (laborieusement j'imagine:) un programme clair et precis et ensuite de l'imposer par la greve generale illimitee !

 

 

PS

Et par ailleurs il ne faut compter que sur nous : le syndicaliste soit disant le plus virulent vient de declarer :

Généraliser la grève affaiblirait l'action des salariés

(sic)  Et Non non, je n'ai rien bu !  cf Le Monde.

 

 

10:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Perpignan : L'élu lance des canettes à la foule et reçoit un abricot en pleine tête ! http://tinyurl.com/bourquinetlabricot

Écrit par : Mathieu SOLIVERES | 13 juin 2009

Violences inqualifiables !!

:)

Tiens en passant ca me rappelle l'étrange bienveillance dont bénéficient les casseurs dans ce pays !

Enfin les casseurs agriculteurs ...

Services publics dévastés, magasins dévalisés, ...

Ca fait beaucoup quand même ...

Faut il vraiment que l'UMP ait besoin d'électeurs pour couvrir de tels agissements !!

Écrit par : touriste | 14 juin 2009

Les commentaires sont fermés.