Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 juin 2009

TVA 5.5%

Vieille promesse electorale de la droite et de la gauche, la TVA sur la restauration passe a 5.5% au lieu de 19.6 % le 1er juillet.

Concretement le consommateur ne verra aucune difference dans les prix, car meme les ecoliers de CM2 ne croient plus aux promesses de baisse des prix de 14% (petits mais pas cons a ce point !)

Quant aux emplois crees .... je rappelle que ce blog evite de faire dans le comique troupier !?

En admettant que 20000 emplois - hypothese officielle - soient crees en 2009/2010, chaque emploi cree couterait au contribuable environ 100.000 euros ... le chiffre se passe de commentaires ... en fait avec 3 milliards on pourrait financer facilement de l'ordre de 100.000 emplois d'utilite publique ... et faire 100.000 chomeurs de moins qui produiraient, consommeraient et relanceraient la machine economique ...

Mais du point de vue des restaurateurs, evidemment c'est l'Aubaine !!

Tous les mois ils devaient reverser au Tresor Public 19.6% de leur chiffre d'affaires.

Desormais ils reverseront 5.5% et empocheront les 14% de difference !!

Soit une hausse de leur CA (et donc de leur benefice) de + 14% !!!

Je connais bien des salaries qui sont heu-reux avec quelques % de salaires en plus ... alors + 14% de revenus ....

La baisse de la TVA ne creera pas d'emplois, elle ne relancera pas l'economie ... mais elle permettra sans doute a quelque uns d'ameliorer leur bas de laine en Bourse (pour les futurs Madoff mdr :) ou d'acquerir le bateau ou la petite residence secondaire qui manquait a leur bonheur de pauvre miserables hoteliers restaurateurs !

 

Sur le plan budgetaire - c'est a dire nos impots - l'Etat perdra chaque annee plus de 3 milliards d'euros en faveur des hoteliers restaurateurs necessiteux !

Evidemment, surtout en periode de deficit, il faudra bien recuperer cet argent quelque part. Mais heureusement les salaries sont la pour verser quelques cotisations sociales et fiscales supplementaires ...

Puisque le patronat a democratiquement decide de plus payer des "charges" sociales et fiscales, il faut bien que les salaries fassent un effort !

Et puis on taillera dans les depenses sociales et dans les services publics. Apres tout les pauvres n'ont pas a beneficier d'une sante gratuite et d'une education bon marche pour leurs enfants. Ils n'ont qu'a travailler plus pour se payer cliniques et ecoles privees ...

Je sais que c'est un un dur raisonnement, mais c'est dans la Doctrine ultra liberale : rien ne doit etre gratuit et tout doit se payer (There is no free lunch comme disait le pas regrette Friedman !) 

Cela dit, j'attends avec curiosite le jour ou tous les couples qui font des bébés adopteront la doctrine ultra liberale : pourquoi faire un bebe gratuitement ?! c'est anti economique ... en fait la survie de l'humanite est anti economique dans le systeme liberal ... et avant de rigoler de mes propos relisez d'abord Hayek et Friedman les heros de l'ultra liberalisme :)

Bref le budget de l'Etat etant epuise par la distribution de centaines de milliards aux financiers et aux nantis ... il sera tout a fait indispensable de supprimer la sante gratuite, les retraites et l'education ...

 

En ce qui concerne la TVA a 5.5%, on peut se demander quand meme pourquoi accorder une telle mesure a une categorie sociale, les restaurateurs, qui n'a pas la reputation d'avoir de tres grosses difficultes a finir les fins de mois ?!

Ceux qui connaissent un peu l'Histoire se rappeleront des annees 50, ce qui leur donnera un indice.

Dans ces annees la, au sortir de la guerre et avec la necessite de reconstruire le pays, le gouvernement s'etait mis en tete - les innocents - de faire payer des impots aux petits commercants et artisans. Sitot dit, sitot fait ... des brigades de controleurs des impots sont alles verifier les comptes de ces categories sociales peu habituees a payer des taxes.

Resultat des courses : des redressements fiscaux parfois de plus de 90%, ce qui en clair veut dire que la plupart des commercants et artisans ne declaraient rien au fisc et vivaient depuis des decennies en franchise d'impot, dans la joie et dans la bonne humeur !

Bonne humeur qui a vite disparue quand le gouvernement les a contraint a payer l'impot comme les salaries ...

En fait on est tres vite passe a la contestation violente avec le Mouvement Poujadiste (le cafetier de St Cere qui tabassait les fonctionnaires) et avec la formation d'un parti politique ayant des deputes (dont l'un s'appelait ... JM Le Pen, fascisant notoire)

Et finalement on trouva un compromis, les cafetiers acceptant de ne plus degrader les batiments publics (on dit pas voyous quand les casseurs sont des nantis, question de vocabulaire) et de ne plus tabasser les agents de l'Etat en echange d'une ... tres large comprehension au sujet de leurs impots .... :)

 

On retrouve cette idee dans le projet de TVA a 5.5%. En fait il ne s'agit plus seulement de menager une categorie sociale utile pour la bourgeoisie - une classe sociale numeriquement tres minoritaire - mais de leur faire un cadeau collectif de 3 milliards afin de les rallier politiquement.

C'est ce qu'on appelle une "alliance de classe", (oui je sais les classes sociales ca n'existe pas :)

Par ailleurs l'importance de ces couches sociales - artisans, petits commerces, cafetiers etc. - c'est qu'ils'agit de ce que les publicitaires appellent dans leur jargon des "leaders d'opinion", c'est a dire des grandes gueules qui "font" l'opinion des consommateurs qui frequentent leur etablissements ...

Tous les gouvernements - de droite principalement - ont toujours pris soin de menager ces couches sociales et de les rallier.

On retrouve le meme phenomene avec les agriculteurs, qui sont de moins en moins agricoles et de plus en plus subventionnes. Et quand ils decident de faire sauter des batiments publics ou de devaster des supermarches, la police et la justice (sur ordre direct du gouvernement) fait preuve d'une tres grande mansuetude ... dont aimeraient bien beneficier les petits casseurs de vitres des banlieues qui eux ont droit a la totale ... trois vitres cassees, recidive, sanction minimum, prison ... (mais pas de pitie pour les pauvres !!)

Les cadeaux et les regimes de faveur accordees aux couches sociales favorisees sont dont une necessite politique pour la droite. Elles lui permettent de consolider, notamment electoralement, son "hegemonie" et donc de garder le pouvoir !

 

Il n'en reste pas moins que distribuer 3 milliards a des categories sociales aisees, surtout en cette periode, c'est profondement ecoeurant !

Mais il vrai que quand les financiers empochent notre argent par centaines de milliards ...

10:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.