Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 juillet 2009

Le transfert des impots.

Pour ceux qui ont du mal a cerner ce que recouvrent les "grands" mots de neoliberalisme, ultracapitalisme, etc. on peut leur dire que le principe de base est tres simple a comprendre :

"on retire le maximum aux salaries pour donner le maximum aux entreprises"

Les exemples recents de la taxe carbone et de la taxe professionnelle en sont un exemple typique.

1 - premier acte: la taxe professionnelle.

En fevrier 2009 Sarkozy declare publiquement "en 2010 je supprime la taxe professionnelle" !

La Taxe professionnelle est cet impot que l'on appelait autrefois la patente, jusqu'en 1975, et qui taxe les entreprises selon la valeur de leurs locaux, du materiel qu'ils utilisent et jusqu"a 2003 on prenait en compte le montant des salaires verses par l'entreprise.

C'est un impot local, ce qui veut dire que ce sont les communes, EPCI, departements, regions qui touchent l'argent ramasse par l'Etat.

Autant dire que c'est un impot intouchable puisque si on le supprime les collectivites locales vont perdre beaucoup d'argent et si l'Etat compense cette perte alors les collectivites locales perdent leur independance financiere, ce qui n'est pas mieux !

Et il faut ajouter que cet impot n'est pas tellement imbecile mais plutot parfaitement justifie. Comment expliquer que les entreprises utilisent les routes, les reseaux publics, les formations publiques, etc. et qu'elles seraient dispensees de contribuer aux frais ?! Absurde.

Ce qui est imbecile par contre c'est quand Sarkozy declare "en 2010 la taxe professionnelle sera supprimee" ...

En fait pour gerer cette declaration authentiquement imbecile, les ministres sont en train de mettre au point une usine a gaz legislative, invraissemblable et inapplicable - comme on fait souvent en France - et qui conduira en gros a alleger l'impot des entreprises de 8 milliards !

Je dis en gros parce dans l'affaire la taxe professionnelle va etre remplacee par une cotisation sur la "valeur ajoutee" (qui est le CA de l'entreprise moins les charges de production) et evidemment le nouveau calcul en favorise certains mais pas tous

Deja les premieres manifestations de patrons "perdants" ont commence :)

Et si on ajoute a cela la tres grande agitation qui regne chez les elus locaux qui se voient deja ruines - et allez vous faire reelire avec dix millions de budget en moins - on se dit que le debat parlementaire sur le projet de reforme de la TP va etre tres anime :)

 

2 - second acte: la taxe carbone.

Si vous avez bien suivi la premiere etape vous aurez astucieusement note qu'il va manquer au moins 8 milliards de recettes fiscales aux collectivites et que si on veut eviter une revolution (droite et gauche unie !) c'est le budget de l'Etat qui va devoir verser ces 8 milliards

D'ou la bonne question : on va les trouver ou ces 8 (ou 15 ?) milliards d'euros ??!!

Evidemment le propos imbecile de Sarkozy en fevrier "omettait" discretement ce detail. Detail qui n'a pas echappe aux ministres financiers et qui s'arrachent les cheveux depuis !

(En fait pour la petite histoire Sarkozy avait annonce la "suppression de la TP en 2010" et ensuite on lui a fait remarquer que c'etait une connerie et que la seule solution jouable etait de transformer la TP au lieu de la supprimer, et dans un premier temps on a envisage de limiter la TP en exonerant les immobilisations des entreprises, puis comme cela ne marchait encore pas d'inclure une cotisation sur la valeur ajoutee ... mais le feuilleton n'est pas encore termine  ... suspense :)

C'est alors que surgit le Chevalier Vert !! dans son armure siglee Hulot et shoote par Artus Bertrand :)

En realite c'est le chevalier rose, Rocard, qui est parti au charbon et qui nous a concocte une taxe qui va punir les mauvais francais pas assez ecolos en les taxant sur a peu pres tout ...

Je passe sur l'ecologisme primaire - et la on peut deja parler d'un impot imbecile - qui va taxer le particulier et qui va exonerer les plus gros pollueurs du pays ...

La taxe va toucher les entreprises - qui la feront payer aux clients - et les particuliers ... qui seront les vrais contributeurs

Montant de la recette fiscale esperee ?   Eh oui !  8 milliards d'euros !!!

Ca alors !! Quelle coincidence !! Le montant de l'allegement de taxe professionnelle ?!  :)

 

Avec leur discours demagogique sur l'ecologie - qui soutient l'industrie nucleaire hautement ecolo comme chacun sait - ils nous imposent un nouvel impot qui demarre a 8 milliards - peut etre 15 selon la solution choisie - et qui ne demande qu'a grossir !!

Et cet impot est visiblement destine a compenser le trou de 8 milliards dans le budget de l'Etat, cause par un cadeau fiscal de 8 milliards d'euros aux capitalistes !!

Il s'agit ni plus ni moins que d'un transfert de 8 milliards preleves dans la poche des salaries et reverse aux patronat !!

 

Si on y reflechit bien c'est d'aillleurs la ligne habituelle du gouvernement Sarkozy, l'anti Robin des Bois :

Prendre aux pauvres ... pour donner aux riches !

 

 

 

17:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

26 juillet 2009

La crise ? Quelle crise ?

N'étant pas un économiste chevronné, je suis encore tout ébahi de lire dans une revue que la BNP Paribas dégage 1.5 milliards de bénéfices (sic) pour seulement le premier trimestre 2009.

Je ne me suis pas encore penché sur les comptes de la Société Générale mais je crois pouvoir devinez qu'ils ne seront pas calamiteux eux non plus ... et idem pour la majorité des banques internationales

Mais alors ? Ou est donc passée la crise ??

Ah évidemment du coté des chomeurs on voit bien que la situation économique n'est plus tout à fait ce qu'elle était et que de 5% de chomage (chiffre officiel trafiqué) nous allons bientot dépasser les 10% (chiffre officiel etc...)

Mais du coté des capitalistes tout va bien. La preuve, la Bourse dont l'indice CAC avait dégringolé de 5000 a 2500 vient de repartir a la hausse et aux dernieres nouvelles il flirtait avec les 3500 ...

Pour les capitalistes la crise est surtout une aubaine !

L'occasion de dégraisser les secteurs juges non suffisamment rentables, en rejoignant le coeur des pleureuses patronales (ces gens la sont vraiment trop sensibles :) qui nous abreuvent de "C'est la crise, nous sommes obliges, la survie de l'entreprise et bla et bla ...)

Et quand on leur fait remarquer que l'entreprise liquidee realise des benefices costauds et que c'est seulement pour faire de plus gros benefices encore en delocalisant en Tunisie, Hongrie ... on a droit a un silence éloquent : on ne "communique pas" sur "ces choses la" !!

Le cas des secteurs financiers apparait encore plus choquant.

Des le debut de la crise - provoquee par la rapacite des banques pour arnaquer les petits proprietaires americains - tous les gouvernements du monde industriel ont reagi de la meme facon (et ce n'est pas un hasard mais le resultat d'une concertation des dirigeants de l'Internationale Capitaliste !) :

Les banques ont un probleme ? Alors les Etats vont leur distribuer des milliards par centaines ... sans chipoter et sans prendre aucune garantie serieuse  ... sauf la parole d'honneur ... de banquiers  :)

C'est frappant de voir la meme reaction dans tous les pays, 700 milliards aux USA, 300 miliards en France ...

L'argent coule a flot pour soutenir le capitalisme financier ...

Mais tout cet argent n'a pas ete perdu !!  Au contraire !!

1 - l'argent a souvent ete prete aux banques a des taux quasi nuls, banques qui l'ont immediatement fait travailler a des taux quasi exorbitants !

Au moins nous serons prives de tout (écoles, retraites, santé ...) mais cet argent aura bien profité ... aux banques !

2 - encore plus extraordinaires, les actifs pourris (ces creances foireuses que les banques detiennent par milliers de milliards) ont disparus !!

Ont ils ete rachetes par les Etats ? Meme pas ! La plupart continuent a plomber les comptes des banques, mais sont invisibles car masques par des jeux d'ecriture

 

On resume. La crise a ete provoquee par la speculation massive, sans scrupules et en exploitant des "pauvres", ce qui a conduit a des milliers de milliards de sommes fictives "actifs toxiques" "junk funds" ...

Les Etats, dont les gouvernants sont les fideles valets du capitalisme international, ont deverses des centaines de milliards, soi disant pour renflouer les banques

Or non seulement les banques n'ont pas nettoyer leurs comptes mais en plus elle ont ramasse cet argent pour speculer encore davantage ...

Ce qui veut dire que prochainement la crise bancaire - et ses consequences sur nous - va refaire la une des journaux !!

 

S'il y a un exemple qui montre bien qu'il faut en finir avec ce systeme qui marche sur la tete, c'est bien celui la !!

 

 

PS

Quand on revient en arriere on voit que nous en sommes arrives la apres plus de trente annees de propagande neoliberale acharnee visant a nous faire croire que "l'entreprise est TOUT" et le salarie n'est RIEN !

A peu pres tous les arguments les plus invraissemblables nous ont ete servis, d'ou il ressortait que les salaries devaient etre reconnaissants et a genoux devant "l'entreprise" qui etait l'alpha et l'omega de l'Univers !

Je crois qu'il faut bien en etre conscient et travailler a reconstruire partout une pensee pro salarié !

Exemples:

1 - c'est le salarie qui est tout et l'entreprise ne vaut rien sans le travail des salaries   !

Principe de simple bon sens mais que plus de 30 annees de bourrage de crane nous ont fait oublier

2 - defendre l'entreprise !

puisque le plus important dans l'entreprise ce sont les salaries, alors en demandant des salaires decents et la securite sociale nous defendons vraiment l'entreprise

et si l'on ajoute qu'en modifiant judicieusement la repartition des benefices - en les orientant vers les salaries qui travaillent plutot que vers les capitalistes rentiers - non seulement on defend l'entreprise mais aussi les interets de toute la societe

etc.

Il y a tout un travail de remise en ordre des concepts foireux qui pullulent alors que de toute evidence ces aneries neoliberales n'ont aucune credibilite et nous servis en matraquage cerebral pour nous convaincre de nous laisser plumer !

Ce n'est pas tres difficile puisque tous ceux qui etaient convaincus par les "arguments" neoliberaux peuvent constater concretement qu'ils se sont fait avoir !

Mais il faut quand meme fait ce travail de contre propagande ... meme a ma toute petite echelle de blog clandestin :)

 

 

 

 

19:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24 juillet 2009

L'ère des dynamiteurs !

On se rappelle l'aventure de l'usine Cellatex en juillet 2000, lorsque les salariés licenciés ont menacés de faire sauter leur usine et de déverser des produits toxiques dans la rivière voisine. En 2005 un film télé a été réalisé sur le sujet ("Jusqu'au bout" de M. Failevic)

Eh bien en ce moment on assiste a une multiplication de cas similaires. En une semaine pas moins de 3 usines ont été menacées de sauter. Les salariés licenciés ayant installé des bonbonnes de gaz (parfois vides !) autour des machines et menacant de faire tout sauter si leurs primes de licenciements n'etaient pas augmentées.

Au fond, on peut comprendre le raisonnement des salariés:

1 - le recours à la violence est devenu le seul moyen pour se faire entendre des médias

2 - en détruisant une partie du matériel on peut faire perdre de l'argent aux patrons voyous

 

Mais à la réflexion, on peut quand meme se demander si c'est tres efficace ?

1 - d'abord tout le systeme repose sur le bluff, ce qui pose un probleme serieux !

On imagine mal des salaries installes dans la vie, pere de famille, etc. devenir des "terroristes" (c'est le terme légal) et se retrouver en prison apres avoir fait sauter toute une usine.

Je suppose que dans le feu de l'action les interesses n'y pensent pas tout de suite, mais apres 5 minutes de reflexion a froid, il est bien evident que la perspective de se retrouver en cellule, avec d'authentiques voyous (guere differents dans leurs mentalites de celle des patrons du meme nom :), la famille sans revenus, les enfants au parloir une fois par semaine ...

Et donc il ne reste que le bluff ... faire semblant de se facher, menacer, etc.

Mais bien sur si je suis capable de tenir ce raisonnement, il ne fait pas de doute que gouvernement et patrons voyous (pleonasme ?) sont capables d'avoir le meme raisonnement !

C'est pourquoi l'efficacite du bluff au dynamitage est minime.

 

2 - par contre la menace de dynamitage afin d'obtenir l'attention des medias est certainement efficace.

D'une part il s'agit d'un evenement puisque pour le moment il y a encore peu d'usines qui sont menaces de dynamitage !

Or des que les medias ont diffuses l'evenement, celui ci devient national et donc politique.

Ce qui oblige les dirigeants - economiques et politiques - a reagir et a faire semblant de traiter le probleme.

Dans l'optique des salaries, l'objectif est de peser sur les negociations en cours avec gouvernement et patronat pour obtenir les meilleures conditions de licenciements, notamment la plus grosse prime possible

(Soit dit en passant je rappelle que les capitalistes exploitent les salaries - si ! si ! - et ramassent d'enormes quantites d'argent et qu'il n'est en rien scandaleux que les salaries jetes a la rue en touchent un bon paquet eux aussi .. mais ceci est une autre histoire :)

Les exemples recents montrent d'ailleurs que les salaries dynamiteurs obtiennent toujours quelque chose, meme si c'est souvent minime et qu'ils n'auraient sans doute rien eu s'ils n'avaient pas bouge !

 

Pour toutes ces raisons, je crois que les menaces de dynamitages vont se multiplier, au moins dans les secteurs ou il y beaucoup de salaries et ou il y a quelque chose a dynamiter (materiel, usine, etc)

 

Cela dit, a titre personnel, je pense que si l'on veut vraiment faire peur au patronat et au gouvernement la solution n'est pas dans la multiplication des actions isolees de "desperados" mais au contraire dans le regroupement des salaries et dans la preparation d'une action de masse

Et sur ce plan, la preparation de la greve generale (eh oui !) me parait la solution la plus adaptee

 

Avec la multiplication des coups durs contre les salaries (travail le dimanche, semaine de 60H, suppression des retraites, et meme licenciement des fonctionnaires (sic) on arrive bientot a une majorite de salaries qui ont interet a dynamiter ... le capitalisme !

Et c'est la preparation -longue et compliquee- de la greve generale qui est LA solution !

 

PS

Cela dit on peut comprendre les salaries menaces de perdre leur emploi, plus de ressources, plus moyen de payer les credits, c'est le drame total à la Zola et au 21eme siecle

Alors tenter de monnayer leur desespoir, il faudrait vraiment ne pas avoir de coeur pour les critiquer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

18 juillet 2009

Grippe Business !

Je voudrais pas effrayer les populations mais il faut savoir ceci :

La grippe va tuer environ 5000 francais dans quelques mois !!

Affolant, non ?!

Eh ben non, ce n'est pas inquietant du tout !

Chaque annee, a partir du mois d'octobre essentiellement, la grippe tue environ 5000 francais, en general des personnes agees.

Sans que cela n'emeuve en rien les grands medias habituels ... qui en a entendu parler ??

 

Il faut dire que sur le plan du business, seul argument que comprennent les ultraliberaux, ce n'est pas forcement une mauvaise affaire.

D'une part on soulage les Caisses de retraite de quelques milliers de pensions - versees a des oisifs qui ne produisent plus rien - et au final cela allegera les "charges sociales" des "entreprises" et augmentera leurs profits (on dit plus capitaliste, c'est un mot interdit :)

Et d'autre part l'epidemie grippale, presque naturelle, de chaque fin d'annee constitue une rente pour les laboratoires pharmaceutiques qui ecoulent leurs stocks de vaccins et autres medicaments ...

Donc c'est bien de se dire que tous ces gens ne sont pas morts pour rien ...

 

Depuis quelques annees deja, le filon grippal a ete exploite par l'OMS pour renflouer ses finances d'une maniere encore plus originale : en declenchant une campagne de peur a l'echelle mondiale.

Il faut preciser que l'OMS est financee par les Etats et que liberalisme oblige, les services publics sont rarement a la fete aupres des financeurs, qui preferent bien sur reserver le bon argent public pour des projets d'avenir : soutien a la speculation des banques, financement de guerre dans le tiers monde, etc

Pour survivre l'OMS devait se rendre in-dis-pen-sa-ble !! Ce qui nous a valu d'abord l'epidemie de grippe aviaire (h5n1) qui devait decimer l'humanite, si on se souvient bien de la psychose de 2005. Et ce qui nous vaut cette annee le "retour du h1n1" qui va non moins surement decimer la planete ! (promis :)

Du point de vue pratique la chose est assez simple. L'OMS dispose d'une sorte de "monopole" sur le depistage des virus, c'est elle qui decide quel virus est critique et quels laboratoires seront habilites a le depister.

Le reste est affaire de bonne gestion d'une campagne mediatique :

- on multiplie les prelevements jusqu'a trouver des dizaines de personnes contaminees (facile !)

- on publie chaque jour les chiffres cumules (En France 480 personnes atteintes ... on omet de dire qu'elles sont toutes deja gueries !)

- on met en exergue les morts (les personnes fragiles ayant attrape le virus)

- on fait discourir des "experts" (aux accointances peu claires :)

etc.

 

Pour ne pas etre en reste, les pouvoirs publics sont obliges de suivre le mouvements. D'une part a cause du mouvement d'opinion qui exige que l'on prenne - ou au moins que l'on fasse semblant - des mesures de precautions. D'autre part les industries chimiques manoeuvrent pour placer leurs productions de vaccins et medicaments.

C'est une mecanique bien huilee. Tout le monde (capitaliste) fait son beurre en exploitant la credulite humaine.

L'OMS peut jusitifier ses demandes d'augmentations de budget.

L'industrie pharmaceutique travaille a plein rendement, la "recherche" aussi.

Les gouvernements se poussent du col et mettent en place de nouvelles procedures de surveillance des populations.

 

Mais cette annee ils ont fait tres fort. Le virus grippal semble particulierement benin et seuls les personnes agees vraiment affaiblies pourraient etre eventuellement menacees ...

Et pourtant les campagnes de mise en condition de la population sont impressionnantes. Mises en quarantaines injustifiees (en plein ete, quand le virus est quasi tue par la temperature !!), distribution de masque inutiles, reportages sur les silos remplis de medicaments (medicaments dangereux aux effets douteux !) ...

Et cela c'est vraiment inquietant !!

 

Le gouvernement ultraliberal aurait il l'intention de ceder aux industriels et d'imposer aux populations des distributions obligatoires de medicaments et vaccins  ?!

Certainement ce serait un bon plan de relance ... des benefices des capitalistes !

Mais pour la sante publique on va au devant de graves problemes, notamment parce que les "traitements" sont parfois plus dangereux que l'inoffensif virus trop mediatise

Et ca c'est vraiment affolant !!

 

Mourir de la grippe c'est rare et triste, mais etre empoisonne en soutien du capitalisme defaillant .... euh ...

08:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

09 juillet 2009

Agression juive en France.

Pour information, le compte rendu de l'attaque d'une librairie propalestinienne en France revendiqué par un groupe armé sioniste.

Video.

 

A vrai dire, personnellement, j'ai toujours bien apprécié les groupes armés "juifs", surtout quand dans les années 70-80 il se sont occupés des négationnistes, des fascistes francais et du courant lepenien en general :)

Mais la situation a bien changé.


Les organisations juives de combat en France sont evidemment un secret de polichinelle : Le Betar, sorte de scoutisme musclé, et la LDJ (Ligue de défense juive) que l'on peut apercevoir sans trop de difficultés dans toutes les manifestions en faveur d'Israel (truc: cherchez des manches de pioches portant un drapeau blanc avec une etoile bleue :)

Aujourdhui ces organisations n'ont plus vraiment de raison d'etre car - si l'on excepte le delicat probleme palestinien - la communaute juive est acceptee, reconnue, officialisee !

 

Il y a la un reel probleme, dont les interesses ferait bien de prendre conscience rapidement (sinon ... Henin Baumont = 40 % !)

1 - d'une part ces groupes de combat s'attaquent non pas aux seuls antisemites mais a tout ceux qui contestent la politique guerriere de l'Etat d'Israel. Tout ce passe comme si nous avions en France une cinquieme colonne - armee - en faveur d'un Etat etranger, ce qui n'est pas acceptable

2 - pour des raisons politiques vraiment biscornues le gouvernement couvre les agissements de ces groupes. La diplomatie est une chose, l'acceptation de comportements agressifs en est une autre. Or les groupes violents juifs beneficient automatiquement d'une sorte d'immunite judiciaire

 

Il est donc urgent :

- d'une part que toutes les organisations politiques - et pas le seul NPA - se desolidarisent de ces exactions

- d'autre part que la police et la justice soient enfin autorisees a faire leur travail

 

PS

Je sais bien que Sarkozy se fait un point d'honneur de montrer partout qu'il est l'ami des juifs, mais il faut savoir que les ligues juives violentes sont interdites meme au USA ... alors inutile de faire preuve de tant de zele en France !!