Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 août 2009

Grand Bluff Fiscal !

C'est officiel le gouvernement renonce à l'idée même de supprimer les "niches fiscales".

Qu'est qu'une niche fiscale ?

Un bon exemple vaut mieux que cents discours : supposons que vous soyez riche, très très riche, et que vous pressentez que malgré le "bouclier fiscal" qui vous protège soigneusement (merci Sarko !) vous allez devoir payer un gros impôt sur le revenu.

Allez vous baisser les bras et donner votre bon argent, si chèrement gagné par le travail de vos ouvriers, au gouvernement qui va surement s'en servir pour distribuer des 50 et des 100 euros mensuels de RSA ?  (Sans parler des allocations pour entretenir les gosses des pauvres et payer leurs études !?)

Eh ben non !! Il y a des solutions !!

Par exemple, exemple vécu par le publicitaire Seguelas dans les années 80, il suffit d'acheter un gros yacht et de l'enregistrer dans une ile des Caraibes (Martinique, Guadeloupe, etc)

A  ce moment la votre achat devient un "investissement dans les DOM" ce qui le rend fiscalement déductible.

Le mécanisme exact est un peu compliqué, mais ca marche super bien (enfin pour les gens friqués :). Au final, au lieu de payer des impôts vous avez acheté un bateau.

Dans le cas du publicitaire Seguela, plein d'humour, il avait baptisé son yacht personnel - financé par le Trésor public - le "Merci Béré", en signe de reconnaissance pour le ministre qui avait inventé cette déduction fiscale, Beregovoy ... ancien ouvrier devenu socialiste et ami des riches ...

Alors il faut préciser que ca marche aussi avec plein d'autres choses. Par exemple au lieu de payer des impôts, vous pouvez préférer vous offrir un hotel touristique en Martinique ...

Pas de problème. Si vous deviez allonger des millions d'impôt, le système de la déduction fiscale vous permet de vous offrir un hotel dans les Iles plutot que de perdre votre argent en le donnant betement au Trésor public !

Je pourrais multiplier les exemples. Globalement les "niches fiscales" permettent aux plus riches contribuables d'économiser des milliards d'impôts chaque année (74 milliards d'euros selon un rapport parlementaire !)

Et bien évidemment il n'a pas nécessaire de sortir de l'ENA pour se rendre compte que c'est ignoble !

Tellement ignoble que l'impôts sur le revenus, un impôt dit "progressif" (plus on gagne plus on paie) est devenu un impôt "dégressif" (plus vous êtes riche moins vous payez d'impot !)

Seulement il s'avère que s'attaquer a ce scandale qui dure depuis plus de 20 ans c'est risquer de facher les "amis de Nicolas", ceux qui sont dans le triangle Paris Neuilly Rueil

 

Cet evenement se situe au moment ou le gouvernement envisage de lancer un nouvel impot, qui va prelever sur tous les francais - en particulier sur la majorite des salaries - quelques centaines d'euros par an sous le nom de Taxe Carbone !

Je n'insiste pas sur l'aspect ecologie-bidon. De nos jours parler d'ecologie rime constamment avec connerie ... on laisse les industries polluantes massacrer la planete et on lance une chasse au gaspi chez les pauvres et les moins riches ...

Mais a defaut de sauver la planete la Taxe Carbone va rapporter quelques dizaines de milliards qui serviront a combler les trous dans le budget provoques par les cadeaux aux banques (300 milliards de prets gratuits ca coute !) aux entreprises (meme celle qui licencient) et notamment a eponger la diminution de taxe professionnellee.

 

Et ce gouvernement qui nous prend vraiment pour des imbeciles en rajoute dans la propagande.

Aujourdhui tous les medias glossent (gloussent ?) sur la fameuse liste de 3000 noms de detenteurs de comptes en Suisse.

Tous des fraudeurs ! Mais on leur laisse un chance de se denoncer (sic) avant le 31/12 !

La on est dans la "communication", il s'agit de faire croire que le gouvernement sévit contre les plus riches qui fraudent les impots

En meme temps on leur laisse les "niches fiscales" grace auxquelles ils sont legalement exoneres d'impot ...

L'affaire des listes de noms est completement bidon :

1 - d'une part les detenteurs de comptes en suisse sont simplement les salaries frontaliers ou les personnes ayant des interets personnels en suisse, les soupconner de frauder est tout simplement idiot

2 - les vrais fraudeurs utilisent d'autres paradis fiscaux - officiellement agrees par le G20 (mdr) - par exemple les iles Normandes ou des grandes banques de pays industriels (USA GB)

3 - en admettant que l'on trouve un fraudeur parmi les 3000, il va falloir le prouver et faire une verification fiscale, sauf que c'est impossible si les operations sont reparties sur plusieurs pays

La liste des 3000 est donc seulement un coup mediatique pour faire diversion.

 

Car le gouvernement sait tres bien ou il va prendre l'argent, conforment au slogan cynique des liberaux "prendre l'argent la ou il est, chez les pauvres"

Nous aurons la taxe carbone (impot veritablement imbecile) et une diminution des services publics et des aides sociales.

D'ailleurs ca commence bien, l'avantage retraite des meres de famille est dans le collimateur ...

 

La seule facon de sortir de la crise c'est decidement de faire payer les grosses fortunes et pas le contraire !

 

 

 

 

 

 

13:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.