Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 octobre 2009

Homme de paille.

L'affaire Jean Sarkozy cree de l'agitation jusque dans la majorite et cela se comprend aisement.

Pour bien comprendre pourquoi la nomination - deguisee en election commandée - de Jean Sarkozy comme president de l'EPAD est une grave erreur, il faut rappeler deux choses :

1 - le poste de president de l'EPAD est tres specifique.

L'Etablissement public d'amenagement du quartier de La Defense gere depuis les annees 70 la construction des "tours" de la Defense. Le quartier de La Defense n'existe pas en lui meme, il est reparti sur trois communes : Courbevoie, Puteaux, Nanterre.

Les pouvoirs de l'EPAD sont enormes en ce qui concerne les decisions de construction, la gestion des equipements collectifs, l'amenagement du quartier en general.

Il faut preciser que La Defense est essentiellement un quartier d'affaire, avec des millions de m2 de bureaux, plus de 100.000 salaries qui arrivent et repartent quotidiennement et relativement peu de locaux d'habitation (en proportion)

Le budget est non moins enorme et se chiffre en milliards, mais ce n'est rien en regard des sommes qui transitent dans ce secteur (travaux de construction, taxes versees, etc)

On voit donc que presider l'EPAD necessite des competences tres pointues.

 

2 - la personne du fils de Sarkozy est particulierement inadaptee.

Sur ce sujet le constat - tout a fait objectif - est consternant !

On a une personne de 23 ans, qui n'a meme pas fini ses etudes, et dont la seule experience est acquise par l'election sur des postes de collectivites locales lorsque son pere dirigeait ces institutions.

Ce n'est pas faire injure aux qualites du fils que de penser que son election nette et sans bavure tient d'abord à l'influence du pere, comme on l'a vu lors des municipales de Neuilly/Seine ...

Encore pire, Jean Sarkozy n'a pas la moindre competence en matiere de tres grand immobilier !

Et sans doute guere plus en matiere d'amenagement urbain.

Pour paraphraser un proverbe celebre on pourrait ecrire a son sujet :

C'est le choix du mauvais homme au mauvais poste !!

 

C'est tellement evident que derriere ce nepotisme ouvertement affiché, on peut se poser d'autres questions.

Et si la nomination de Jean Sarkozy, notoirement incompetent pour ce poste, n'etait pas un geste volontaire ?

Dans les affaires, quand on met volontairement un mauvais dirigeant cela porte un nom : un homme de paille !

 

Et poser la question c'est presque y repondre. Deja la nomination de Devedjian, a peine plus adapte au poste, etait notoirement reconnue comme une nomination de complaisance. Les veritables decideurs etant situes ailleurs, ... pres de l'Elysee si vous voyez ce que je veux dire ...

Et derriere la nomination du fils de Sarkosy, outre le petit cote fils a papa, on se doute bien que ce n'est pas lui qui tirera les ficelles dans des affaires immobilieres souvent internationales qui brassent des milliards.

En revanche on imagine bien le clan Sarkozy utilisant son fils potiche à l'EPAD pour realiser un grand nombre "d'arrangements".

Et dans l'immobilier les arrangements font souvents les bons comptes des campagnes electorales :)

Sans parler de l'interet politique de garder le controle d'un element essentiel des Hauts de Seine, le plus gros departement de France (en euros !)


Decidement, avec Sarkozy, la France avance vaillamment sur le chemin de la Republique Bananiere !!

 

Esperons que les elus locaux reprendront leurs esprits ... avant qu'on ne rebaptise le 92 en Sarkoland :)

12:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

09 octobre 2009

Lynchage.

Le journal Le Monde publie un extrait du livre de Frederic Miterrand : Extrait

Je m'en veux de defendre un ministre et surtout UMP (!) mais la verite oblige de reconnaitre que le livre "La mauvaise vie" est tout simplement de la litterature.Bonne ou mauvaise, c'est un autre probleme.

Un livre qui recut un accueil elogieux du Figaro, lequel journal peche rarement par exces d'ouverture d'esprit.

Bref il semble bien que notre ministre soit un homosexuel convaincu et c'est tout.

 

Et quand ledit ministre - accompagne par la creme des professions artistiques du monde entier - se met a reclamer la clemence pour Polanski, accuse d'un viol commis voila plus de 30ans c'est la curee !

De la part du FN on peut comprendre que l'exploitation d'un "scandale" soit une aubaine.

De la part du PS c'est plus etonnant, et pour tout dire vraiment indecent.

 

Frederic Miterrand pourra toujours repeter - et je pense que c'est vrai - qu'il ne frequente que des hommes majeurs, qu'il n'est pas pedophile et qu'il rejette le tourisme sexuel ... il restera toujours le doute, les insinuations, les calomnies ...

 

A chacun de lire le livre de F. Miterrand et de se faire son idee

 

PS.

Restons dans le lynchage mediatique, la semaine derniere l'hebdo Marianne vient de commettre un article qui vaut le detour !!

Tenez vous bien à la rampe, selon Marianne : Sarkosy et Besancenot c'est kif kif !!

Si !  Et je tiens a dire que je n'ai rien bu avant d'ecrire ces lignes, voyez plutot le numero 650 de Marianne page 42  !!

Selon un plumitif de ce journal Besancenot et Sarkozy marchent main dans la main (si ! :) et pour les raisons suivantes :

- ils font de la politique

- ils passent a la tele

- ils font tous les deux du velo

Euh pour le velo, pas ensemble, l'un fait du velo de course et l'autre du velo postal ...

Je vous laisse imaginer le niveau zero de la politique ou peut en arriver un "journal" comme Marianne quand il se met en tete de fusiller un adversaire du bayroutisme ...

A lire absolument pour relativiser tous les delires mediatiques qui font d'un gay un pedophile et d'un socialiste revolutionnaire un sarkozyste !

mdr :)

 

 

22:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)