Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 avril 2010

Travailler plus longtemps ?

Dans le deferlement de la propagande destinée a nous faire croire que les retraites sont mortes, trop couteuses et autres niaiseries, il y a un argument dont l'imbécilité égale le cynisme.

Selon nos moralistes (qui sont en train de dépénaliser les délits financiers !) - du PS et de l'UMP cela va de soi - il paraitrait que l'etre humain vit plus longtemps et donc (donc ?) il doit travailler plus longtemps.

Alors certes l'esperance de vie est plus longue en 2010 qu'en 1945 mais ...

La moyenne est assez peu significative car il existe de grosses disparités entre les classes sociales. On ne meurt pas au même age selon que l'on est patron de PME ou ouvrier agricole.

Mais davantage que le détail des chiffres c'est un autre aspect du problème qui doit être souligné.

Les études montrent que le travail use les salariés et plus précisement l'usure est quasiment proportionnelle au niveau de subordination du salarié.

Ainsi un dirigeant d'entreprise, un petit patron, une profession libérale exercent des métiers dans une relative indépendance, généralement ils bénéficient d'une grande autonomie (les contraintes proprement métiers étant mises à part) ... et ils vivent vieux.

Meme phénomène par exemple chez les enseignants (qui jouissent de la "liberté pédagogique") qui statistiquement vivent très vieux malgré un métier exigeant

Et inversement les salariés à faible autonomie (employés de base, ouvriers) meurent plus vite et même quand leur métier n'exige pas une grosse dépense physique, ce qui prouve que le critere de subordination est la veritable "clé" de l'esperance de vie

On voit donc que l'argument sur l'allongement général de la durée de vie ne peut en rien justifier une réforme "équitable" des retraites.

Pour être équitable il faudrait allonger la retraite à 70 ans pour les patrons, dirigeants, rentiers etc. et au contraire diminuer l'age de départ en retraite pour les petits salariés, ouvriers, employés

Bien évidemment la réforme proposée (car le texte est déjà écrit à 90% n'en doutons pas) envisage de faire exactement le contraire !

L'équité bourgeoise à sa propre logique :)

 

Mais l'argument de l'allongement de la durée de vie est d'un cynisme absolu, venant justement des nantis de notre société qui exercent des métiers intéressants, autonomes, rémunérateurs ...

Président de conseil d'administration, par exemple, est un "metier" possible jusqu'a 80 ans voire plus

Serveur (10 heures par jour !), vendeur, guichetier a la Poste ou facteur c'est moins evident :)

Il faut vraiment se moquer des gens pour ne pas prendre en compte l'usure des salariés

 

On ne parlera meme pas de l'usure physique, indépendante du métier, qui fait qu'un salarié de 60 ans est toujours moins "rentable" qu'un salarié plus jeune

Ce sont la des réalités médicales qu'il est vraiment puéril de tenter de nier

Avec l'age la vue baisse (c'est automatique !), la résistance musculaire et nerveuse également, parfois meme les facultes intellectuelles ..

 

C'est d'ailleurs ce qui explique pourquoi la plupart des salariés ne trouvent plus de travail après 55 ans, malgré leur compétences, car un employeur préfere embaucher un plus jeune, plus résistant ... et payé moins cher mais c'est un autre problème ...

Et c'est la que le cynisme bourgeois est total :

- on propose aux salariés de continuer a travailler jusqu'a 65 ans, tout en sachant parfaitement qu'ils ne trouveront pas de travail

- on cree ainsi une categorie de salaries entre 55 ans et 65 ans qui ne pourront plus subvenir à leurs besoins, rappelons qu'actuellement 50% des chomeurs ne sont pas indemnises

- et quand enfin ils pourront acceder a la retraite, ils auront perdu 10 annees de cotisations et donc toucheront a peine de quoi se nourrir (?)

 

La réforme des retraites va donc créer à très court terme des millions de pauvres supplémentaires ...

Et si je parle de cynisme bourgeois c'est parce que les propagandistes UMP/PS de la "réforme" des retraites savent aussi bien que moi tout ce que je viens d'écrire ...

Ils s'en foutent ... et ils se foutent de notre gueule !

 

Mais il vrai que quand un député PS s'offre une montre (une !) à 300.000 euros et que d'autres honorables UMP "conseillent" les entreprises pour des sommes du meme ordre, on comprend bien que la lutte contre le paupérisme n'est leur priorité qu'à l'époque des discours électoraux :)

Cela dit la vie ne vaut elle que pour le travail ?

Sachant que la retraite a 60 ans sera possible en 2050, malgré la démographie, si on arrete les exonerations patronales de charges sociales, est ce que la societe ne serait pas plus humaine en prevoyant - apres 37 de travail - une periode de vie plus sereine, de temps choisi et non plus de temps contraint ?

C'est cela le progres social et c'est de cela que les neoliberaux essayent de nous "liberer" ...

 

PS

En attendant, la destruction de notre systeme de retraite est bien engagee, presque tous les syndicats apportent un soutien massif à Sarkozy en sabotant toute tentative de resistance des salaries

La palme revenant a la CGT qui lance un peu partout des greves bidons pour user les salaries et les empecher de tenir financierement en cas de greve generale pour la defense des retraites

Et tous les syndicats se retrouveront a la (aux) manif(s) traine savate du 1er mai, ayant pris grand soin d'apparaitre divises pour eviter tout mouvement collectif des travailleurs

Eh ben si Sarko ne les comble pas de medailles et de subventions ... c'est un ingrat !!

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.