Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 mai 2010

Hadopi operationnel.

Hadopi c'est le nom d'une loi recente qui condamne tout echange de donnees copyrightees.

L'idee peut paraitre raisonnable, afin ne pas "voler" le travail d'un ecrivain, d'un journaliste, d'un musicien ...

Mais la on pousse le bouchon un peu loin. D'une part l'usage traditionnel de la copie ou du pret d'un livre, d'une musique, pratiqués depuis des generations devient illegal sur le net.

On a tous fait une copie, dans notre jeunesse, d'une K7 audio ou encore on s'est fait preter un livre plaisant.

Sur internet l'envoi d'un fichier musical ou pdf sous copyright devient un delit, car la loi Hadopi a deux versants :

- l'envoi de milliers de courriels de menaces a un maximum d'internautes nouvellement promus "delinquants"

- les plaintes en correctionnelle (contrefacon) contre quelques exemples pour alimenter les medias

 

C'est que les moyens de telecommunications modernes changent completement la donne. Autrefois la personne A donnait ou pretait un document a une personne B et seuls A et B etaient au courant de l'echange.

Aujourdhui la loi Hadopi realise une surveillance complete du reseau au niveau des cables des fournisseurs (technique DPI Deep packet inspection) qui filtre tout ce qui passe sur le reseau et qui repere les communications illegales (au sens de Hadopi !). Et une fois la communication fautive reperee l'adresse IP du contrevenant est notee puis automatiquement son identite et son adresse reelle sont extraites ... et la machine repressive se met en route

Pour information c'est cette methode qui est utilisee par tous les pays non democratiques (Chine, Iran, zone Maghreb ...) avec une variante qui consiste, outre le fichage policier, a couper en temps reel la communication internet non souhaitee ...

On le voit la notion de Big Brother a fait du chemin !

Voila l'annonce du journal Le Monde : article 1 article 2

 

Il existerait pourtant une solution pour en finir avec ces methodes liberticides. Car au fond autoriser Hadopi c'est comme si on trouvait un systeme pour ouvrir tous les courriers postaux pour verifier si par hasard vous ne seriez pas un pedo-terroriste voire meme pire ... un adversaire politique par exemple !

C'est tout a fait excessif et lourd de menaces pour nos libertes (l'informatique met en place tout doucement une societe de l'hyperconformisme ou une surveillance constante repere et sanctionne toute deviance)

La solution va sans doute consister, pour le citoyen, a generaliser l'usage des moyens de chiffrement.

Le cryptage de toutes les communications risque de devenir un reflexe (et ne rigolez pas, quand vous aurez vu votre collegue de travail renvoye pour avoir accede a un journal "interdit" ... la cryptographie deviendra votre idole :)

 

L'idee neoliberale derriere toutes ces attaques contre nos libertes c'est que la societe doit devenir entierement marchande.

Tout doit avoir un prix. Meme le debit internet est en cause. Faire payer la meme somme a tout le monde ca leur parait absurde. Ils etudient donc la possibilite de faire varier le prix de la connexion selon l'usage ..

Et la technique s'y prete bien puisque maintenant on peut vendre un journal article par article ... ou faire payer la television a la duree etc.

Je ne sais pas trop comment ca va tourner mais je crois que dans 10 ans je n'aurais peut etre plus les moyens de lire Midi Libre plus de quelques minutes par semaines ...

Et de voir la television une fois par an (issu d'un milieu peu fortune c'etait la frequence du cine voila 40 ans :)

Le "futur" ce sera un peu comme un retour dans le passe quoi  :)

19:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.