Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 juillet 2010

Sarkozy - Le Pen.

Apres le discours de Sarkozy a Grenoble, la vraie nature du neoliberalisme se devoile sans pudeur !

Il devient de plus en plus dur de differencier le discours Sarkozyste du discours de l'extreme droite Le Peniste.

C'est evident en ce qui concerne le racisme :

La base classique du discours fachisant c'est de denoncer et de stigmatiser les "etrangers", forcement "envahisseurs" et "delinquants".

Mais le petit "plus" propose aujourdhui par Sarkozy c'est de revenir sur les droits acquis par des generations de travailleurs etrangers.

La nationalite francaise par exemple.

Ce qui aboutit a produire une proposition de loi totalement anti constitutionnelle, et d'ailleurs probablement contraire aux Droits humains reconnus internationalement. Je prends un exemple :

- voila un francais qui agresse un policier (je sais c'est pas bien, mais bon ...)

- voila un francais qui agresse un policier (etc .. )

Dans le premier cas l'un ecopera d'une sanction ordinaire et dans l'autre cas ce sera une double santion.

Or il s'agit des memes faits. La distinction entre la sanction ordinaire et la double sanction ne repose en fait que sur l'origine ethnique des parents (ou meme des grands parents ...)

Donc en France, et a plus forte raison si la couleur de peau n'est pas la bonne, un delinquant devra prouver l'origine de ses ancetres depuis X generation s'il ne veut pas etre doublement sanctionne ...

(Noter que sous Petain la meme "pensee" raciste avait produit des lois tout a fait similaires, selon ses origines raciales on est d'office plus ou moins coupable ... c'etait aussi vrai sous l'appartheid en Afrique du sud : deux races, deux lois !)

Alors je ne dis pas que des imbeciles heureux ne vont pas fortement applaudir Sarkozy : Ah ! Enfin quelqu'un qui s'attaque aux "etrangers"

Mais je leur conseille de bien reviser leur pedigree ... vu qu'en France il y en a quand meme pas mal qui sont d'origine suspecte voire "cosmopolites" comme disait Le Pen quand il voulait parler des juifs sans risquer un proces :)

Bien evidemment la sortie xenophobe, limite ouvertement raciste, de Sarkozy est justement calculee pour recuperer l'electorat d'extreme droite dont les votes ont desertes l'UMP aux recentes elections.

Et je vous dis pas ce que va inventer Sarkozy d'ici peu si cet electorat ne revient pas vers lui ... on a deja le Taser partout et les arrestations arbitraires generalisees ... je sens qu'on va bientot passer aux "camps de regroupement" pour ceux qui sont pas de la bonne couleur ...

Cela dit il faut souligner une autre extraordinaire ressemblance entre Sarkozy et Le Pen, c'est leur acharnement anti social et leur haine des travailleurs.

C'est peu connu mais le groupe FN avait pas mal de deputes a l'Assemblee dans les annees 80 et ces deputes et leur chef ont fait des tas de propositions de loi notamment en matiere sociale, si j'ose ecrire :

- suppression de la securite sociale
- des retraites
- des services publics
- des droits des salaries
(...)

Et curieusement c'est exactement le programme qu'applique Sarkozy. Avec toutefois plus de ruse et d'habilete que l'ex soudard Le Pen.

Pour la retraite, Sarkozy a coupe les financements et puis ensuite il nous regarde dans les yeux en disant de sa belle voix chaude et humaine : "on ne peut plus continuer ainsi, on n'a plus d'argent pour financer les retraites"  (sauf pour les banques bien sur :)

Idem pour le Code du travail qui a ete demantele, l'assurance chomage privatisee, l'assurance maladie en voie d'extinction ...

En fait le programme economique neoliberal qui inspirait Le Pen est tout a fait le meme que celui que Sarkozy applique.

Ca peut etonner mais c'est ainsi.

Tout le genie de Sarkozy - soyons honnete - c'est d'avoir reussi a faire passer une ligne economique et politique qui etait rejettee a 80% lorsque Le Pen la presentait ...

On s'est debarasse de Le Pen, dont les debris du Parti rament pour remonter la pente ...

Et maintenant notre probleme c'est de se debarasser rapidement de Sarkozy et de ses riches sponsors avant qu'ils ne transforment notre pays en paradis pour les capitalistes et en enfer pour les salaries !

 

PS

Le Conseil constitutionnel vient de s'apercevoir que c'etait pas bien de permettre au gouvernement de sequestrer les citoyens pendant 24, 48 voire 96H

Bon debut, mais avec l'Etat 100% policier de Sarkozy on risque de ne pas avancer beaucoup :)

Ne pas confondre : le liberalisme c'est pas la liberte ...  (enfin sauf pour les capitalistes !)

 

 

16:11 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.