Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 août 2011

Résoudre la crise.

Eh ouais encore un titre mensonger, je suis trop influencé par la pub moi :)

En fait il n'est pas possible de résoudre la crise économique et financière.

Une solution serait possible si la crise provenait d'un dysfonctionnement du systeme économique.

Tel n'est pas le cas.

Le systeme capitaliste ne s'est jamais aussi bien porté qu'au 21ème siècle.

Pour s'en persuader il suffit de consulter les résultats des établissements financiers et des grandes industries. Les bénéfices atteignent des taux records - et souvent en franchise d'impot tout a fait légalement !

Depuis plus de 20 ans le slogan "Aidons les entreprises", ou sa variante populiste "Aider les riches, c'est favoriser nos emplois" dirige toutes les politiques economiques des grands Etats.

L'argent public coule à flot depuis la poche des salariés vers les caisses des entreprises.

Oh je dis pas que c'est flagrant. Il faut être un specialiste de l'economie et de la finance pour avoir une idee des centaines, voire des milliers, de petits canaux qui conduisent l'argent public vers les caisses privées.

Mais tout est vérifiable. Depuis 20 la part du PIB qui revient aux salaries ne cesse de diminuer. Et comme il n'y a qu'un PIB (un jeu a somme nulle comme disent les economistes) forcément la part qui revient aux capitalistes ne cesse d'augmenter.

Il suffit de prendre les chiffres publics et de s'armer de courage (beaucoup de courage :)

Nous assistons a un veritable pillage de nos societes au profit d'une infime minorite qui se chiffre, à l'echelle de la planete, à moins de 1% de la population.

Mais justement c'est la preuve que le capitalisme fonctionne parfaitement. Reposant sur la seule loi du profit, il permet aux plus riches de faire de plus en plus de profit.

Dans un contexte politique ou tous les gouvernements sont aux ordres de la finance. (ceux qui gèrent les capitaux des ... capitalistes :)

Une mauvaise année de bénéfice, une spéculation douteuse genre subprimes ? Pas de problème, l'Etat prend vos pertes à sa charge : Sarkozy vous offre 300 milliards et plus discretement il intègre dans le budget de l'Etat, par les structures ad hoc et peu connues, toutes les pertes des capitalistes.

Le budget de l'Etat étant deja en deficit apres des annees de cadeaux aux plus riches, on se demande comment l'Etat va gerer la dette ? Et ben tout simplement en faisant payer les salaries !!

Retraites, securite sociale, assurance chomage, allocations sociales ... tout cet argent doit etre repris aux salaries ... et le budget de cet année (scoop mdr) va être particulièrement gratiné !

Sarkozy va demander aux salariés de se serrer la ceinture et de payer   !!

Aubry, Hollande et Royal approuveront sans réserve, tout en critiquant le manque de "social" dans la facon de dépouiller les salariés, élections oblige :)

Et sans doute meme les retraités vont etre rackettes ... mais après les élections pour eux, car les vieux votent tous à droite, voire extreme droite  (ben oui, un retraité c'est un rentier, il veut de l'ordre et toucher ses sous, il va crever si bien que les libertés et la démocratie c'est pas son problème ...)

Le cynisme de ces gens la est tel que les memes politicards qui donnent des milliards aux nantis, font un scandale quand un RSA ou un chomeur aurait percu 100 euros de trop pendant quelques mois ...

Il vont meme creer un fichier geant qui surveillera les "pauvres" ... tandis que les milliards de la secu et des retraites sont tranquillement - et invisiblement - reverses aux nantis ... ecoeurant !

 

Pour en revenir au capitalisme, c'est le mecanisme meme du capitalisme qui genere des crises. C'est la loi du profit qui provoque periodiquement le "grippage" du systeme. (Decrit deja par Marx et la loi de baisse tendancielle des taux de profit au 19eme siecle)

Et au 21eme siecle le probleme est devenu plus aigu car les methodes financieres permettent de speculer beaucoup plus dangereusement.

En fait il existe une abondante litterature qui explore les crises cycliques (en distinguant des cycles courts, des cycles longs - Jugler Kondratiev ...)

Ce n'est pas ininteressant mais tout ce que ces braves gens ne disent pas c'est qu'une societe base uniquement sur la recherche du profit n'est pas viable ...

Il faut certes de la competition, mais il faut aussi de la cooperation et surtout de l'organisation rigoureuse pour que les richesses soient a peu pres equitablement reparties.

 

Et la on n'en prend pas le chemin. D'ou mon pessimisme initial.

Dans le cadre du systeme capitaliste, et sa version actuelle ultra libérale, il n'est pas possible d'eviter les crises.

Il n'y a plus de regulations, les capitaux sont totalement libres d'agir en fonction d'interets prives.

En plus le systeme est defendable. Chaque capitaliste agit le plus "intelligemment" possible. Et avec les outils mathematiques actuels il anticipe le mieux possible.

Le probleme, helas bien connu des automobilistes, c'est qu'une masse de comportements "intelligents" se termine par un resultat collectif completement idiot !!

(Ainsi c'est intelligent de prendre sa voiture pour aller travailler, mais si 100% des personnes prennent leur voiture chaque jour chaque grande ville sera completement paralysée et plus aucune activite ne sera possible, ce qui est un resultat idiot !)

Pour le moment la seule solution que l'humanite ait trouve pour eviter les problemes du conflit comportement individuel intelligent/comportement collectif idiot eh ben c'est l'organisation !!

On se reunit, on decide de limiter les comportements individuels, on fait une loi, on la vote le plus démocratiquement possible et puis on l'applique pour s'eviter des catastrophes....

Et ce n'est meme pas une atteinte aux libertes, car si la loi est votee democratiquement elle est l'expression de la volonte de la majorite ...

Mais evidemment c'est une solution qui est violemment rejetee par les nantis. Ils sont privilegies et ils veulent conserver leurs privileges a n'importe quel prix (ce qui n'est d'ailleurs pas si intelligent que cela :)

Au nom de la liberte. C'est a dire de l'egoisme.

 

C'est pour cela qu'il y a toujours des crises cycliques avec le capitalisme.

Et c'est pour cela qu'il n'existe pas de solutions a la crise actuelle.

La seule veritable solution c'est de sortir du systeme ultra liberal, d'imposer des limites, de voter des lois pour limiter la speculation et mieux repartir les richesses.

En langage trivial on dit aussi ... faire une revolution !

Mais c'est pourtant la seule solution, car si on continue dans la mouvance Sarkozy Obama et les autres, ils vont essayer de faire remonter les taux de profits en rackettant les salairies. Et pour peu que ceux se defendent c'est la dictature qui pointe son nez ...

 

PS

Et quand je parle de dictature, je pense pas seulement aux mignonneries genre Assad qui fait arracher les ongles et les dents des manifestants (survivants !)

Je parle aussi de la dictature moderne, celle de l'informatique et de la surveillance totale des salaries, dans la vie et au travail

Et si j'ai le temps je reparlerai de ce fichier géant des "allocataires" car il touche pratiquement tous les salariés (alloc familiales, chomage, maladie, etc.) et il constitue la plus grave menace anti democratique depuis le celebre fichier Safari des annees 70 ...

Les commentaires sont fermés.