Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 octobre 2011

La chasse aux pauvres.

Il n'echappera à personne que le gouvernement Sarkozy a lancé une immense campagne de "chasse aux pauvres".

La liste est longue des mesures anti pauvre, locales et nationales.

Ici on interdit les mendiants, la on va couper les subventions des "soupes populaires", ailleurs on multiplie les tracasseries administratives pour empecher les "pauvres" de toucher leurs aides etc.

Et surtout la chasse aux pauvres devient une Cause Nationale sous le nom administratif de Comité de lutte contre les fraudes, qui se décline localement en CODAF "comité opérationnel départemental anti fraudes"

Une grande campagne de propagande se déroule sous nos yeux perplexes.

Les explications du gouvernement sont claires et convaincantes : En période de crise il faut resserrer les boulons et donc la lutte contre les fraudeurs est une évidence.

En plus ce sera l'une des mesures du "plan d'austérité" de cette semaine et on peut être sur que 90% des francais vont approuver. Pas négligeable en vue de la présidentielle 2012 :)

Ne compter pas sur moi pour faire la morale, il y a longtemps que cela m'a passé. 

Par contre je vais plutot parler chiffre. (c'est tout moi ca :)

D'abord il faut bien remarquer que la lutte contre la fraude ne vise pas les vrais fraudeurs.

Tous les rapports d'enquetes montrent que la fraude, la vraie, la grande, est pratiquée massivement par les enntreprises et les professionnels.

Trafics à la sécurite sociales, aux medicaments, travail au noir, emploi des immigrés, etc.

Et a peu près en toute impunité. En cas de controle, un employeur doit etre prevenu a l'avance et si d'aventure il se fait prendre on lui accorde le bénéfice du doute "vous comprenez ce salarié est embauché depuis hier et j'allais justement le déclarer demain ..."

Je vous parle des fraudeurs sociaux et fiscaux (disons à la louche quelques dizaines de milliards) qui sont rarement persécutés au nom "du gouvernement qui doit aider les cadres et les entrepreneurs" (violons :)

Il faut bien comprendre que la lutte anti fraude vise essentiellement les "petits".

Prenons l'exemple de la loi sur les "personnes isolées" qui est en train d'être votée.

Désormais une "personne isolée" devra prouver qu'elle vit seule. Et pour tout dire je m'interroge meme sur la faisabilité de la chose. Si vous vivez en couple c'est simple de le démontrer, rien qu'en donnant deux noms. Mais seul, quelles preuves sont possibles ?

Bref le systeme est concu ainsi : l'Administration "invite" une personne a prouver qu'elle est seule. Ladite personne hésite et cherche des preuves pour sa réponse. Trop tard ! Le délai est passé et toutes les allocations sociales sont laminées ...

Ca sent un peu l'arnaque, je dois dire.

Mais revenons aux chiffres. Avec les seuls 40 milliards de la fraude fiscale (plus les 70 milliards de cadeaux fiscaux et exonérations diverses pour les nantis) on pourrait boucher tous les trous financiers de notre pays ... et améliorer la couverture sociale sans problèmes.

Mais en s'en prenant aux plus pauvres on récupérera - au mieux - quelques centaines de millions. Peut etre meme pas le prix du Jet privé de Sarkozy !!

Du point de vue économique la chasse aux pauvres engagée par le gouvernement Sarkozy est une imbécillité !

Sur le plan politique c'est au contraire finement calculé. En période de crise rien ne vaut des boucs émissaires pour détourner les populations de s'en prendre aux vrais responsables de la crise.

Monter les francais les moins pauvres contre les plus pauvres est une bonne stratégie.

 

Cela dit je ne sais pas si ca suffira pour 2012.

De plus en plus de gens font la meme analyse que moi !

Et les mensonges de Sarkozy en direct live de tele aux ordres, se heurtent aux dures realites.

Depuis 2007 quelques uns s'empiffrent, la majorité des salaries vit dans les restrictions voire la misère pour les plus malchanceux ....

Les commentaires sont fermés.