Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 janvier 2012

Bref bilan de 2011.

L'année 2011 a vraiment été très riches en évenements, j'en retiendrais (arbitrairement je l'avoue) trois qui me paraissent particulièrement importants pour l'avenir.

1 - La catastrophe nucléaire de Fukushima.

Lors de l'accident de Tchernobyl les politiciens aux ordres de l'industrie nucléaire pouvait toujours prétendre d'une part que la France n'avait pas été frappée et d'autre part que c'était un accident exceptionnel causé par l'inefficacité soviétique.

L'accident de Fukushima nous prouve au contraire que meme les pays industriels avancés sont toujours menacés par le risque nucléaire !

C'est l'industrie nucléaire qui est dangereuse, et elle l'est d'autant plus que le liberalisme "privatise" toutes les centrales nucléaires dans le monde. 

Morale: il faut sortir du nucléaire !! Tout de suite et pas dans 50 ans !! (cf UMP, PS et les Verts :)

2 - Les révoltes arabes.

Contre toute attente, des populations en colère - mais motivées et tenaces - ont occupé la rue et ont fait tomber des dictatures.

Il faut souligner que ces mobilisations massives ont triomphé de dictateurs qui n'ont pas hésité à envoyer la police et/ou l'armée tirer dans la foule !!

Morale: Les mobilisations populaires massives peuvent changer les choses !! encore faut il le vouloir et oublier les discours démobilisateurs des sociaux démocrates !!

Chanson de circonstance (en téléchargement légal et gratuit)

3 - La crise du capitalisme.

Pour être précis il faut dire le capitalisme est en crise depuis sa naissance, la contradiction entre les besoins de la société et la course insensée au profit n'ayant jamais été résolue.

Après avoir dévasté la planéte en 1929 puis en 39/45, le capitalisme se refaisait une santé en reconstruisant ce qu'il avait détruit. Las, depuis les années 70 des masses de capitaux ne "produisent" plus assez de profits.

La crise financière de la dette c'est une tentative pathétique - après notamment la "bulle" internet et les "subprimes" - pour trouver de nouvelles sources de profits.

Cette fois ce sont les Etats, qui sont sommés de produire du bénéfice ... sur le dos des salariés.

Le mécanisme est simple et performant : les Etats néolibéraux ruinent les finances publiques en transférant l'argent dans les poches des capitalistes (fraudes, subventions, cadeaux fiscaux, exonérations etc.). Une fois les caisses vides les Etats empruntent de l'argent aux capitalistes (qui investissent donc l'argent recu !) à des taux "intéressants". Et pour financer le tout lzes gouvernements néolibéraux "pressurent" les salariés en les menacant de mettre les Etats en faillite ..

Tout doit disparaitre, le code du travail, la sécurité sociale, les retraites, les acquis sociaux ... pour verser aux plus riches l'argent des Etats ...

Il est clair que cette mécanique infernale doit être enrayée et le plus tot sera le mieux.

Il est non moins évident que les partis politiques UMPSFNVerts sont totalement hors jeu car entièrement ralliés au néolibéralisme (alias mondialisation etc.)

Il va falloir tout faire nous mêmes, exactement ce que ce sont dit les Tunisiens ou les Egyptiens ...

 

Sur ce, Bonne Année 2012 !!

Les commentaires sont fermés.